Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S’il y’a une date clé dans une saison de pêche, il s’agit bien de l’ouverture. Après des mois d’attente, le matériel est revisité, les leurres triés avec pour objectif de réaliser la plus belle pêche possible le jour J. Malheureusement cette année le temps n’était pas avec nous ; pluie et vent étaient au rendez-vous ! Des conditions peu agréables qui n’ont pas empêché de retrouver la kermesse annuelle sur l’eau. Des postes occupés, des zones impraticables pour la finalité de postes limités et visités tout au long de la journée par un balai de bateau ou float-tube ; l’ouverture dans toute sa définition !

Qu’importe, s’en est ainsi tous les ans pour ensuite voir les rives se désertées en quelques semaines en fonction des résultats pêche de chacun et des tendances du moment. Il faut savoir l’accepter malgré les quelques aberrations aperçues : 50 cannes sur 100m, des pêcheurs qui lancent sur vous après la capture d’un poisson, etc…

Pour ma part, je suis allé pêcher plusieurs milieux différents sur le 1er week-end pour mieux peaufiner la pêche ces derniers jours.

Poissons de tailles moyennes (55/65cm)
Poissons de tailles moyennes (55/65cm)

Poissons de tailles moyennes (55/65cm)

Dans l’ensemble, la pêche a été compliquée avec des eaux teintées et refroidies. L’activité carnassière a chuté pour laisser place à des poissons chipoteurs et localisés. Si bel et si bien que les pêches de brochet se sont limitées à la pratique sur des sites aux eaux claires (ailleurs même pas la peine) avec peu de résultats (une grosse dizaine de poissons maillés pour un max à 79cm). Les poissons sont pour le moment peu actifs et se contentent de suivre ou claquer les présentations, les captures le sont du bout du bec !

Les gros peinent à arriver... va falloir y remédier le week-end prochain
Les gros peinent à arriver... va falloir y remédier le week-end prochain
Les gros peinent à arriver... va falloir y remédier le week-end prochain

Les gros peinent à arriver... va falloir y remédier le week-end prochain

Au niveau des percidés, le point positif est la fraie des sandres qui est terminée. S’il restera toujours un ou deux charbonniers, cette année il n’y a aucun pillage. Les sandres sont même introuvables (hors mis les petits) et semblent éclatés. Sur les différents tests, beaucoup de touches réalisées en rivière avec la finalité de petits poissons: 30/45cm contre des pêches plus compliquées sur les étangs et les lacs mais avec des sujets calibrés entre 60 et 75cm. Un réchauffement des eaux ferait le plus grand bien !

Des jolis sandres en lac et étang

Des jolis sandres en lac et étang

En parallèle, les perches sont introuvables et éclatées. On en capture ici et là (des belles de 30/38cm) sans réellement trouver de boules formées. Elles sont capturées sans recherche spécifique, affaire à suivre avec l’évolution et la croissance des alevins de poissons blancs.

L’unique montée d’adrénaline des 10 derniers jours revient à un silure. En lac de barrage, j’en ai combattu un sur une très longue durée sans jamais réussir à le fatiguer ou le décoller malgré une très forte pression exercée !!! Un poisson de +2m sur une canne à sandre en 26%, je peux vous assurer que j’ai eu des sueurs froides et surtout des courbatures dans l’avant-bras. Si au début du combat je m’attendais à un petit poisson, au fil du temps et de la sensation de masse (sans aucuns à-coups du bestiau), je me suis réellement rendu compte du monstre que je venais de ferrer. Au point que psychologiquement je connaissais l’issu du combat : une casse. Sauf qu’après 30, puis 45mn et 1h de combat, ni le 26% ni la tête plombée n’avait cédé ! Un corps à corps que je comptais gagner mais qui s’éternisera jusqu’à la décroche du poisson à sa première montée en surface. Un seul mot à dire : Frustrant !

Voilà en quelques mots ce début de saison, du poisson oui mais rien d’exceptionnel en terme de calibre ni même de pêche. Les rivières commencent à baisser et s’éclaircir, les prochains jours devraient permettre de pratiquer les brochets plus sereinement, un tout gros ferait le plus grand plaisir ! Le week-end de 4 jours qui arrivent et les prochaines soirées seront tournés dans ce sens: la recherche d'un gros poisson...

Partager cet article

Repost 0