Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis début mars, la pêche a doucement redémarrée.

Il s'agit d'une période que j'apprécie fortement pour lancer ma traque des grands brochet puisque dans de nombreuses pièces d'eaux que je fréquente, les quelques gros individus qui semblent si absents le reste de l'année sont enfin atteignables.

Cela est du à des niveaux d'eaux importants qui permettent désormais de pêcher au-dessus des herbiers qui rendaient auparavant la pêche impraticable. L'hiver a claisèmé la végétation et a ainsi créé des couloirs d'eau libre très interressants pour les gros poissons. Période d'autant plus bénine qu'à la sortie de la fraie, la renaissance des milieux et le réchauffement des eaux poussent ces grands poissons à s'alimenter tout en restant près des bordures pour chasser là où la vie redémarre mais également là où les perches puis les poissons blancs se rassemblent pour frayer.

Ce dernier "critère" est également un des points clés sur les grands volumes d'eaux où il ne s'agit plus alors de pêcher à l'aveugle la pleine eau avec un mentale à toute épreuve mais de pratiquer des pêches "funs" des bordures où il est aussi bien possible de scorer que de ferrer un grand poisson.

Mais attention dans cette lecture, la pêche est uniquement pratiquée sur des "spots" privés ou à gestion privée et non sur nos eaux de 2ème catégorie où si ces comportements sont tout aussi vrais, les populations moins densitaires méritent bien ce repos réglementaire annuelle. De plus par éthique, même si sur les sites ci-dessous la pêche est ouverte, j'attends toujous que nos amis aient terminé leurs ébats. Il faut également savoir laisser faire la nature sans la déranger.

Revenons-en à la pêche et à ma première virée réalisée dans un petit plan d'eau bien pourvu en brochet. Pour un dépoussierrage des ensembles, il fût très rafraichissant avec un vent froid et soutenu. Nous y retrouverons des poissons complètement inactifs et posés au fond, bien loin de nos espérances.

Nous balayerons l'ensemble de la surface avant de localiser une zone protégée où les poissons s'étaient regroupés en pleine eau. Il faudra la marteler sur une pêche lente combinant palette, couleur et volume d'eau déplacé pour décider nos amis à dents. Des touches timides et de nombreux loupés plus tard, se seront 7 poissons moyens  (60/70cm) avec un joli sujet de 85/90cm que je mettrais au sec. Des poissons pris vraiment un à un au fil des heures, c'était loin d'être euphorique !

Douce reprise
Douce reprise

Peu de temps après, une petite virée en étang me permettra de renouer avec les sandres. Mais là aussi, nous avons retrouvé des poissons concentrés sur 1 poste clé où il a fallu passer et repasser à différents moments de la journée pour les décider.

10 sandres au sec, c'est toujours ça de pris mais une chose est certaine, le vent froid du Nord y est pour quelque chose !! La pêche s'est jouée sur une animation et un secteur, elle n'était pas gagnée.

Douce reprise
Douce reprise

Quelques jours plus tard se sera sur un autre site à brochet que nous retrouverons encore des conditions difficiles. Des poissons bien remis en forme suite à la fraie mais complètement inactifs.

Nous comprenons alors que le vent glacial a calé les poissons sur les herbiers et qu'il faut pêcher très lentement au-dessus de leur nez pour réussir à déclencher ne serait-ce qu'un mouvement. A ce jeu, je trouve une faille en sortant les plumes et réussis à déclencher des touches où les collègues ne voient rien. Automatiquement j'en loupe (au vu du faible degré d'activité) mais je rentre également plusieurs poissons dont un honnête de 92/94cm.

Douce reprise
Douce reprise

La journée suivante se fera sur un autre site à "gros" brochet avec un scénario réitéré: vent froid, eau boulée et poissons inactifs. A 3 pêcheurs en 8h de pêche, une seule touche et un seul brochet capturé, voilà de quoi faire pâlir toutes nos ambitions !!

Il s'agissait d'une grosse femelle encore pleine à craquer qui a certainement été arrêtée par ce flux de Nord/Nord-Est. Un des rares sites où la fraie semble être encore d'actualité pour quelques individus. Les prochaines journées ensoleillées (si ce n'est déjà fait) devrait permettre aux retardataires de conclure.

Douce reprise
Douce reprise

L'avant dernière session de cette reprise fût réalisée en soirée sur un autre site où les brochets sont nombreux. Automatiquement la pêche fût similaire aux sessions précédentes à savoir lente et insistante.

Heureusement nous étions préparés et la pêche a réellement commencé une fois la strike "zone" localisée. Blancs et perches réunis à l'abri du vent sur un petit périmètre, l'endroit parfait pour retrouver de nombreux brochets dans les parages. Le graal sera dans un swimbait à la nage au ralenti qui me permettra de déclencher 5 poissons de 70/75cm et une grosse perche en quête d'une "grosse" pitance pour se refaire une santé. La fraie semble démarrée pour elles, les brochets vont commencer à sérieusement taper dedans.

Douce reprise
Douce reprise

La dernière session était en compagnie du frangin en quête de black-bass. De retour dans la région, il comptait bien retoucher quelques uns de ces diables verts. Poisson fétiche, ce n'était pas le front froid qui allait l'empêcher d'y croire et d'insister pour en découdre. La pêche était loin d'être gagnée et il a fallu insister, lancer, insister, lancer, persévérer, etc... pour finalement déclencher quelques (trop) rares touches.

A ce jeu David fera un 100%, deux touches et deux poissons: 48 et 50cm en wackie.

Pour moi un de 46cm et un second de 35/40cm qui seront accompagnés d'un bec et de deux jolis sandres.

Le big fish du jour sera un poisson-blanc pris par la queue en recherchant le sandre, un gros amour blanc qui m'aura longtemps tenu en haleine ...

Ainsi s'achève ce premier volet dans des conditions loin d'être évidentes avec une météo changeante et surtout un front froid de Nord/Nord-Est qui plaque les poissons sur le fond. A l'heure actuelle, la règle est simple: localiser les poissons et ensuite les marteler pour les faire craquer. Nous allons voir ce que les prochaines journées ensoleillées peuvent apporter comme changement mais là-dessus je ne m'inquiète pas, la pêche devrait bien se lancer sur les black-bass et je l'espère un gros brochet va tomber.

Affaire à suivre...

Douce reprise
Douce reprise
Douce reprise
Douce reprise
Douce reprise
Douce reprise
Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :