Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis l'ouverture, je n'ai pas réellement eu le temps d'écrire ni de narrer mes différentes excursions pêche. Il faut dire aussi que je me devais d'attendre un tout petit peu pour ne pas tout dévoiler !!!

Le temps est ce qu'il me manque en ce moment pour pêcher les eaux et les poissons souhaités. Si bel et si bien que mise à part quelques rares coups du soir en "local" depuis le bord ou en float-tube (en mode express), je n'ai pas encore pu pêcher mes spots "habituels". Quelques petits sandres, des anguilles (oui oui au leurre, 4 de suite un soir !!) et brochets dont le 3ème mètré de la saison: 101cm.

Une capture qui fait d'autant plus plaisir qu'elle a été réalisée sur un secteur que je connais depuis près de 20ans et sur-lequel je n'avais jamais dépassé la barre des 90cm. Un poisson que je n'ai pas pu photographier correctement (seul et sans APN) mais qui m'a donné non seulement du fil à retordre mais également un immense bonheur au vu des différents aléas qu'à subis cette rivière depuis que je la fréquente.

 

L'ouverture !!
L'ouverture !!
L'ouverture !!

En revanche j'ai profité du long week-end du 5 au 8 mai pour aller pêcher le lac d'Orient en guise de préparation pour la manche float-tube Pro Elite (prochain article en écriture).

Accompagnés des amis Jean-Michel, Thierry et Sébastien, nous avions pris un hébergement pour 3 jours de pêche intensifs sur le lac. Avec des conditions de pêche annoncées très difficiles, nous savions qu'il allait être difficile de localiser et leurrer les poissons, l'objectif était donc de trouver un semblant de pêche pour la future compétition tout en essayant de s'amuser.

Sans surprise, la pêche fut catastrophique. Les herbiers encore non développés (sauf en bordure) ont favorisé le dispersement des brochets. Ces derniers sans cesse en navigation dans les différentes colonnes d'eaux ont été particulièrement délicats à intercepter.

Volontairement nous n'avons pas voulu pratiquer les deux zones de la compétition, l'idée était de trouver une tendance et non de se faire une pêche préfabriquée pour le jour "J". Dans cette optique, nous avons navigué sur les 3 jours de pêche sur 3 secteurs différents pour tenter de comprendre au mieux le positionnement des poissons et ainsi peut-être mettre en place une pêche "efficace".

Dans la finalité des deux premières journées, les touches furent rares et très disparates dans les profondeurs et les techniques. J'ai ainsi pu prendre des poissons de + ou - 80cm dans 7m de profondeur que dans 5m... ainsi que quelques autres touches dans 3 à 5m de profondeur sur des pêches plus lentes aux swimbaits ou autres poissons-nageurs.

Quand à eux, les gars n'avaient pas spécialement réussit à capturer beaucoup de poissons mais ont su faire suivre quelques jolies pièces aux jerkbaits sur des plateaux herbeux de 2 à 3.5m de profondeur.

L'ouverture !!
L'ouverture !!
L'ouverture !!
L'ouverture !!
L'ouverture !!
L'ouverture !!

Il faudra attendre la fin de la 3ème journée pour comprendre un peu les pêches "gagnantes".

Face à de nombreux suivis par les gars sur des secteurs dessinés du lac, à savoir des herbiers plus denses sur des plateaux peu profonds (2 à 3.5m), j'en avais déduis que quelques rares poissons y montaient chasser tout en restant très sélectifs. Pour contrecarrer cette nonchalence sur des leurres à billes et autres présentations, j'avais misé sur des pêches lentes avec des leurres réalistes. Le BX swimmer a alors été mon sauveur en multipliant les touches de poissons calibrés entre 65 et 75+ cm.

En revanche, ces poissons postés restaient peu nombreux en comparaison à la biomasse du lac. Les touches intervenaient plus par un manque de fourrages sur ces profondeurs. Il fallait donc aussi trouver une pêche applicable sur les profondeurs plus importantes.

Dans ma tête, la pêche de la compétition allait se jouer dans des profondeurs comprises entre 4 et 7m, il fallait donc trouver un compromis "efficace" pour alterner les pêches de bordures et les pêches décalées sur des poissons en attente. A ce jeu, se sera une pêche linéaire au shad décollé qui fera la différence. L'idée étant de présenter un leurre au-dessus des brochets avec des teintes naturelles. Les bases de marron/gris ont donc été privilégiées avec une animation linéaire ou l'alternance d'accélération pouvait déclencher les attaques.

Le plus dur dans cette pêche est de savoir où se situe le leurre dans la colonne d'eau tout en essayant de jouer sur les hauteurs de pêche pour balayer un maximum de couche d'eau afin d'intercepter les poissons mobiles sur le lac. Une stratégie qui m'avait permis de toucher quelques jolis poissons de 70 à 80cm en début de séjour.

Il ne restait plus qu'à confirmer la tendance sur la compétition ...

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :