Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis l’ouverture du 1er mai, on ne peut pas dire que la pêche est évidente et si je sais écrire des récits avec des photos de belles prises, je sais également avouer mes difficultés à trouver un ou deux poissons sur certaines sessions ! Il faut dire aussi que je n’ai pas encore réellement foulé les berges de mes sites de pêche. Avec seulement 3 jours entier depuis le début du mois et quelques coups du soir, je n’ai aucune base solide pour éviter de redémarrer chacune de mes virées à zéro. Si on rajoute à cela un temps instable et des niveaux d’eaux déjà presque à l’étiage, me voilà avec un cocktail d’excuses pour justifier mes mauvais résultats.

Mais soyons honnêtes, si effectivement « les paramètres » précédents sont bien là, cela n’explique pas tout. Les poissons eux s’alimentent d’une manière ou d’une autre. Si je ne prends presque rien – tout de moins rien de potable – c’est que je suis également mauvais dans mes choix tactiques et techniques. Pour autant, je ne vais pas non plus me morfondre dans le manque de réussite, du poisson j’en ai touché mais pas comme je le souhaitais. Sauf un soir où j’ai capoté, j’ai toujours réussi à prendre du poisson et parfois en nombre mais les tailles moyennes – elles – n’ont pas décollé !

Chez nous les sandres avaient terminé de frayer à l’ouverture, tout du moins sur les parcours où je me suis rendu. Les journées chaudes de mi-mars à mi-avril ont permis à l’espèce de lancer la reproduction et on aperçoit déjà aujourd’hui des petits sandres sur les bordures où les brochetons mesurent une 12aine de centimètres. Pour les rechercher activement, je n’ai pas encore réussi à déterminer une ligne de conduite pour les leurrer. Soit j’arrive à multiplier les touches mais il s’agit uniquement de petits poissons calibrés entre 30 et 40cm avec parfois un poisson de 50cm, soit je prends entre un et trois poissons souvent plus corrects. Et encore, sur ce dernier point ce n’est pas toujours le cas.

Début de saison compliquée
Début de saison compliquée

Sur près de 30 poissons, un petit tiers dépasse 50cm avec une poignée d’individus entre 60 et 70cm. Côté pêche, j’en ai pris à tout ! Linéaire au souple lent ou agressif, diagonale, verticale, poisson-nageur, leurre souple en weightless sur des pêches non destinées, lame vibrante… vraiment à tout et sur une variété de poste et de profondeur déconcertante sans qu’il y’ai de réelle concordance ou piste à explorer. Pareillement, je n’arrive à prendre qu’un - parfois deux poissons - sur un poste sans jamais réussir à aligner, ce début de saison est vraiment un casse-tête. Vivement que le temps se réchauffe et se stabilise pour retrouver des pêches plus constantes. Pour autant, les pêcheurs à la viande (manié ou posé) eux ne se plaignent pas. Ils arrivent à faire sur nos lacs et certaines rivières de belles séries sur des gros poissons où au leurre nous ne voyons presque rien

Début de saison compliquée
Début de saison compliquée

Pour les autres espèces, rien non plus de folichon, les perches sont absentes et on arrive seulement à en capturer une de temps en temps. Logique pour la saison, il faut attendre encore 1 mois 1/2 pour les retrouver. En ce qui concerne les brochets, s’ils étaient en « On » la première semaine de l’ouverture, ils sont désormais inactifs depuis l’épisode pluvieux que nous avons eu. Ne l’ayant recherché que sur les dernières sessions, les résultats sont maigres avec des décroches et la capture de poissons de 50 à 65cm. Seuls les silures semblent coopératifs, notamment en rivière, avec des captures recensées partout sur le secteur. Pour y avoir essayé, il n’a pas fallu longtemps pour se faire atteler sur des leurres à fortes vibrations. Les gars qui pêchaient au cassant avec des vifs ont également eu du succès.

Début de saison compliquée

Etant en animation ce jour-là, je ne pouvais pas prendre le temps pour m’y attarder sur la journée mais je pense qu’il y’a largement moyen de s’amuser avec de la touche en ce moment. Dans l’une de mes dernières journées de pêche, j’ai également pu ferrer des aspes. L’un en le recherchant sur le matin (+ ou – 50cm) et le second en pêchant le sandre sur la suite de la session. Un poisson non photographié (clin d’œil à l’épuisette de François ^^) d’un peu plus de 70cm au plomb palette !! Un invité surprise de plus en plus présent et en développement dans nos eaux depuis plusieurs années. La moyenne des individus commence à devenir très intéressante, il va falloir que je m’y mette plus sérieusement cette saison, sur certains secteurs que je pêche les poissons de 80/90cm sont capturés très régulièrement.

Début de saison compliquée
Début de saison compliquée

Voilà où aujourd’hui j’en suis après 17 jours d’ouverture, des journées difficiles avec quelques touches et d’autres où elles sont plus nombreuses mais le fruit bien souvent de petits ou moyens individus. Une semaine de vacances se prépare, je vais essayer d’inverser la tendance…

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0