Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mois d'août fut cette année très riche en poisson, il faut dire aussi que j'ai un peu rangé les cannes à sandre faute à d'honnêtes résultats dans la régularité et la taille moyenne des individus touchés. J'en ai profité pour effectuer des pêches de saison.

Et qui dit soleil dit black-bass, pour cela j'ai pratiqué avec toutes les techniques possibles. Loin de faire une recherche des spécimens j'ai surtout cherché à m'amuser avec de la touche en fonction des conditions du moment. Des centaines de bass ont ainsi été capturés et si beaucoup étaient de tailles moyennes, j'ai réussi à en prendre avec de multiples techniques.

Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...

Si les pêches usuelles au leurre souple ont très bien fonctionné, notamment en weightless, c'est au leurre de surface que j'ai pris le plus grand pied avec des dizaines de touches. Des plaisirs que j'avais oublié à force de n'avoir qu'une seule optique: celle de comprendre et localiser les sandres. La pêche du black-bass a été à mes débuts très formatrice (il y'a plus de 10ans), elle a permis de me consolider de nombreuses bases techniques. Il s'agit là d'un bon retour en arrière que d'avoir repris sa traque cette année.

Les pêches lentes ont primé de manière générale, j'ai pêché avec de nombreux pêcheurs qui animaient trop rapidement les leurres une fois touché l'eau ou qui plombaient trop lourd pour atteindre le fond. Bien souvent, il fallait trouver le bon équilibre pour que le leurre coule lentement en restant opérant. Les poissons prenaient à la descente ou sur la première animation. Parfois il ne fallait pas hésiter à laisser descendre le leurre plusieurs dizaines de secondes lentement, sous peine de passer à côté de très nombreuses touches.

Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...

Si majoritairement les plus beaux poissons tournaient entre 40 et 45cm, il y'a eu la capture d'un vrai poisson. Un black-bass qui passe la barre mythique avec en prime un super combat. Un poisson qui m'a rappelé de nombreux souvenirs de pêche, notamment sur le secteur de sa capture, une époque où je le traquais avec assiduité et où j'ai pu capturer bon nombre de poisson au-delà des 50cm.

Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...

En pêchant ainsi une grosse partie de l'été, il y'a également eu quelques surprises et notamment sur les perches. Elles résistent rarement aux imitations d'écrevisses d'autant plus avec la mue, elles en font un repas de choix et bien souvent il s'agit de jolis individus.

Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...

Et puisqu'on ne se refait pas, j'ai quand même essayé de pêcher les sandres aux meilleurs moments de la journée, à savoir le matin très tôt et le soir. Des sorties essentiellement du bord où j'ai touché beaucoup de poissons de petites tailles (25 à 45cm) avec quelques poissons de la taille supérieure (50 à 65cm).

Pourtant, j'ai réussi à localiser à plusieurs reprises des individus plus imposants mais tous ont été décrochés. Des touches imperceptibles, le contact s'est systématiquement fait à la reprise de l'animation avec la surprise d'être attelé... mais depuis 15 jours, je ne les trouve plus. La baisse des niveaux a déplacé les gros poissons. Ce n'est qu'une question de temps, l'étau se resserre avec des possibilités de plus en plus restreintes. Je vais finir par y arriver !!!

 

Les poissons aoutiens...

Dernier volet du mois d'août, une brève excursion au brochet sur une grosse matinée. Des poissons en off où il a fallu que je bataille plusieurs heures pour finir par déclencher deux touches. La première a été validée avec un superbe poisson de 90cm haut en couleur, la seconde a été ferrée dans le vide.

Le mangeur de perche a succombé pour un jerk sans bille imitatif. Une touche violente avec un leurre coffré, situation qui m'a fait croire à une pêche trouvée, ce qui n'était pas le cas. Dans ma croyance, j'ai perdu l'occasion de faire une très belle de perches. L'ami présent avec moi a multiplié les touches de jolis poissons avec la validation d'une 49 et d'une 50cm !!! Quand je m'y suis mis, deux zébrées aussi grosses se laisseront séduire, toutes les deux décrochées.... l'occasion d'y revenir mais la présence de tels poissons auraient mérité de s'y pencher, têtu et borné avec les becs, je me suis pris une belle branlée ;)

Les poissons aoutiens...
Les poissons aoutiens...
Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :