Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la seconde fois de l'année, nous en sommes arrivés au confinement. Ce second "arrêt forcé" tombe d'autant plus mal que si le premier coïncidait avec la fermeture de la pêche, là nous sommes en pleine saison faste.

Depuis plusieurs semaines nous multiplions les sorties pour mieux appréhender les mouvements des carnassiers en fonction des mouvements d'eau. Chaque sortie permettait de se rapprocher de l'objectif et les dernières virées commençaient à devenir très intéressantes....

Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??

Beaucoup de brochets de 55 à 65cm et un maximum au-dessus du mètre, peu de perches mais plusieurs poissons de 35 à 40/41cm, des sandres de 50 à 65/70cm et même des gros black-bass...

Toujours sans sondeur il a fallu s'adapter techniquement comme à la bonne vieille époque: à l'instinct. Ce dernier n'est pas toujours fiable et vous fait parfois pêcher dans le vide mais il permet au moins de cartographier les zones dans sa tête et non sur un écran.

On fait marcher la mémoire et par la connaissance du site on visionne les reliefs, on estime où le leurre se promène et où les carnassiers peuvent être postés. Il y'a des zones "tests" et d'autres où on sait qu'il est impossible que les poissons ne soient pas là, mais quel plaisir quand les plans fonctionnent avec l'enchaînement des sandres. Sur les sorties à plusieurs, je pouvais au moins bénéficier de la technologie sur les floats des potes pour mieux me guider. Ensuite, la mémoire fait le reste avec des "S" sur la pente pour s'assurer de toujours au moins passer à la bonne hauteur.

Pour l'anecdote et c'est bien cela qui rend la pêche du sandre si intéressante, un matin je me suis fait distancer par mon ami Walter en verticale au sandre. Tous les deux avions pris plusieurs poissons mais il avait un meilleur ratio touche/poissons pris. Les sandres se tenaient dans 5 à 6m de profondeur et ne réagissaient que sur des têtes opaques et des leurres blancs. L'après-midi, la donne s'est inversée. Non seulement les sandres étaient descendus entre 7 et 8m mais ils ne réagissaient plus que sur des têtes "UV" fluos et des présentations chartreuses. Dans la finalité nous avons du finir à 9 sandres pour moi et 8 pour Walter.

La présentation d'un "instant" n'est pas forcément la même l'heure suivante... Du moment que les poissons bougent où changent de comportement, la pêche est à reprendre à zéro.

Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??
Fermeture ??

Avec la montée des eaux, l'époque des sandres était lancée. Le retour des débits en rivière permettaient d'envisager la capture des premiers géants, poissons que j'ai réussi à localiser semaine passée sans pouvoir approfondir. Un poisson de 85cm de décroché et un +90cm perdu alors qu'à 3 reprises je l'ai touché sans pouvoir m'en saisir. Du bord à 1.3m au-dessus de l'eau, la manœuvre était périlleuse sans épuisette. J'ai voulu jouer et à l'arrivée j'ai non seulement foiré à 3 reprises ma chance mais j'en ai en plus cassé ma canne...

Côté brochet, les poissons avaient des pics d'activité sur plusieurs jours consécutifs avant de se stopper etc.... J'ai eu des moments difficiles avec 1 ou 2 poissons calibrés et des petits créneaux où il était possible de faire entre 5 et 10 touches. Essentiellement des poissons entre 55 et 65/70cm (pas de photo) et étonnamment majoritairement pris sur des présentations assez petites.

Avec un pote, malgré les chasses visibles en surface, nous avons réussi à déclencher en changeant nos montages "bigbait" par une petite crinelle d'acier de 6kg avec un spintail ou une lame vibrante. Même mon dernier métré, un poisson de 100/101cm, a été pris sur une petite bouchée. Nous avions passé avec Thierry Nguyen et Jean-Michel Marcon de nombreuses présentations calibrées sans succès. Les fortes concentrations de perches de 6 à 8cm en boules très serrées m'avaient incité à descendre sur une présentation en 4 pouces, bingo !

Sur les dernière semaines, j'ai pris plusieurs poissons qui m'ont recraché soit des grémilles soit des perches de 4 à 6cm. Nos amis aux 700 dents étaient sur un menu sélectif mais bien en chasse.

Fermeture ??
Fermeture ??

Désormais nous allons attendre le feu vert pour pouvoir ressortir le float ! J'ai encore la chance de pouvoir travailler "normalement" et de pouvoir me déplacer par mon travail, le contact avec l'eau sera toujours possible mais ce second "confinement" risque d'être très long pour mes nerfs !

Avec déjà une grosse saison sandre (quantitatif et qualitatif), je pense que si nous pouvons aller au bord de l'eau ce sera du "only" brochet et si possible sur un grand milieu pour viser un ou plusieurs géants. Avec le mois de Mai où nous devions rester dans un périmètre de 100km, les voyages pêches annulés puis les dernières tempêtes qui m'ont contraint à annuler mes déplacements en grand lac, je n'ai que trop peu pêché maitre exos. Si cela est possible avant le 31/12/2020, on va essayer de se reconcentrer sur cet objectif...

Tag(s) : #Session
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :