Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de nouvelle, bonne nouvelle...

Peu actif en ce moment avec un emploi du temps très chargé, je n'ai pas pris le temps d'écrire ni forcément de prendre des photos. La pêche, bien que toujours très liée à mon mode de vie, a été mise de côté pour avancer sur des projets en cours. Bien entendu dès qu'un créneau se dessinait, je n'ai pas fait la fine bouche...

Bref, tout ça pour dire que j'y suis peu allé. Entre des travaux à l'étang, un déménagement à préparer puis à réaliser, des alevinages avec un pisciculteur y compris la vidange d'un grand plan d'eau, les dernières semaines ont été bien prises.

Rapide fermeture

Il y'a bien eu quelques sessions, notamment en rivière en crue, mais force est de constater que sans le suivi régulier des sandres, ce n'est pas en se pointant une fois de temps en temps qu'on arrive à faire de belles pêches. Le sandre demande un suivi pour des résultats réguliers. Il faut prendre le temps de comprendre comment ils sont positionnés avant d'entamer la recherche technique. Ensuite, la régularité des sorties permet de fonctionner plus vite et surtout plus efficacement.

Je ne cherche bien entendu aucune excuse mais je me suis tiré une balle dans le pied tout seul sur les deux ou trois uniques virées au sandre du mois de janvier. On a bien réussi à en prendre un ici et là mais bien loin des résultats que l'on aurait du faire au vu des conditions que l'on avait. Tout était réunit pour faire de beaux scores avec des belles moyennes de poissons.

On avait les eaux jaunes, du débit, la température... bref tout sauf le bonhomme y était. J'ai donc bataillé à voler quelques poissons à chaque sortie, la connaissance de mes zones m'a permis d'insister au bon endroit mais sans jamais réussir à réellement percer. Des poissons "classiques " de 40 à 55cm, poissons non photographiés.

Je déplore juste - le jour de la fermeture - la décroche d'un "très gros" sur une confluence entre deux bras d'une rivière en crue. Un poste où les blancs viennent s'alimenter et donc les gros sandres. Une magnifique touche, une canne cintrée et la sensation des dents dans le fluoro n'ont laissé aucun doute sur la nature de mon assaillant. Pas de bol, je le perds en cours de combat.

Le reste de mes sorties se sont concentrées sur des pratiques courtes du bord de quelques heures. Rien de très fameux si ce n'est des brochets relativement actifs. Beaucoup de poissons de 55 à 70cm non photographiés et un poisson de 85+.

Rapide fermeture
Rapide fermeture
Rapide fermeture

J'ai même cru avoir ferrer un brochet géant en pêchant au leurre souple dans une zone profonde d'un étang.

Une touche lourde, un combat calme mais puissant, de longues minutes qui annoncent que c'est très gros et plus le combat s'éternise et plus vous vous dites que si c'est un brochet il doit être "balaise". Finalement il s'agissait d'un amour blanc difforme qui pesait à minima 15kg et qui devait certainement frôler les 20...

Rapide fermeture

En revanche, en vidange d'étang, j'ai pu côtoyer de très nombreux brochets et notamment quelques géants. A titre de comparaison, le "petit" mesure un peu plus de 80cm...

Rapide fermeture

Désormais, ce qui était à faire est fait !

Le temps libre revient à grand pas et cela tombe bien, la pêche en Vendée a été prolongée pour le sandre à titre expérimental au regard de ce qui peut se faire dans le centre de la France (Creuse, Corrèze, Cantal...).

Une seconde mi-temps qui arrive à pic après un mois de Janvier pauvre en pêche.

Tag(s) : #Session
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :