Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour de nombreux pêcheurs les sandres ne se pêchent qu'au fond et en hiver alors qu'il s'agit d'une espèce d'eau chaude. A mes yeux la meilleure période est l'été. Les poissons sont actifs, ils digèrent vites et sont agressifs. Ce n'est pas forcément la meilleure période pour faire des monstres mais du nombre très certainement.

Chaque saison je me répète mais près de 50 à 60% de mes sandres sont pris entre début juillet et mi septembre. Les sandres se pêchent décollés ou dans des profondeurs plus faibles qu'à l'habitude mais ils sont bien là et bien mordeurs.

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Cet été n'a pas échappé à la règle et si j'ai mis du temps avant de retrouver assidument les bords de nos eaux, quand j'ai commencé à y retourner mi juillet je n'ai ensuite plus jamais arrêté. La passion du sandre était toujours intacte et de les retrouver a été une vraie drogue.

Au départ, j'allais à la pêche pour m'amuser mais cela a rapidement viré à faire du nombre. Sur des pêches agressives et notamment au jigging j'ai réalisé des scores incroyables en parfois très peu de temps. Je me rappelle d'une soirée fin-juillet avec 20 sandres sur uniquement une seule heure de pêche !

Sur des journées complète de pêche, les compteurs se sont affolés et qui plus est avec une moyenne de poissons comprise entre 50 et 60cm, une dinguerie addictive !

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Le jigging a été tout l'été une arme redoutable en linéaire ou en verticale. Sur certains sites les sandres étaient postés sous les boules d'alevins ou de perchettes, une fois repéré et si la zone était peuplée, le jigging avait juste le temps d'atterrir au fond qu'on prenait un "toc" très franc dans la canne. J'ai même vu des séries de poissons ou sur l'animation, les sandres prenaient entre deux eaux avec un leurre qui était intercepté à la descente. Une sensation que le leurre était resté figé entre deux eaux sans couler, ferrage et c'était pendu !

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Mais le problème de l'été est de réussir à tenir la journée sur l'eau... en pleine chaleur au milieu d'un lac, il était facile de prendre rapidement chaud.

Les pêches du matin et du soir étaient préconisées. Une arrivée à la fraîche au levé du jour, un arrêt autour de midi pour ensuite la réalisation d'une bonne sieste pour finalement retourner sur l'eau en soirée. Un rythme de vacances soutenu où j'ai pu alterner les lacs, rivières et étangs chaque jour avec une réussite que je dois avouer insolente.

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Chaque journée se soldait entre 10 et 30 sandres avec régulièrement à la clé des poissons de 70 à 80cm. Niveau pêche, sur certains sites la pêche s'effectuait dans 1.5 à 3m de profondeur ou ailleurs il fallait aller les chercher entre 6 et 8m.

J'ai même vu certaines journées ne taper qu'au jigging et quelques jours après et parfois même le lendemain ne prendre qu'en diagonale ou au shad en linéaire. La pêche se devait d'être remise en question en permanence. Et même certains postes occupés pouvaient se vider en quelques jours et les postes vides se retrouvaient peuplés.

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

La diagonale a été une très bonne alternative avec le jigging rap. Elle se pratiquait à distance de 15m environ du float-tube sur des grammages de 7gr avec une vitesse de dérive assez rapide entre 1 et 1.3km/h. Une fois que la profondeur et la zone étaient localisées, les touches étaient violentes avec des leurres rangés en fond de gorge. Quel pied !

Les leurres durs ont également bien fonctionné sur les dernières heures de la journée, le matin je n'ai pas spécialement eu de bons résultats.

Au travers il y'a également eu quelques belles surprises et notamment sur certains sites avec les silures. Autant dire que sur des cannes 5-15gr en 25%, les combats ont parfois été musclés mais dans l'ensemble j'ai souvent remporté le bras de fer. Je réussirai à mater un poisson de 190cm en seulement 25 à 30mn.

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Les pêches du bord ont également permis d'aller revisiter des plages et autres postes où je sais que les sandres viennent acculer les blancs avant le noir. Un souple présenté en linéaire sur la bonne zone faisait "strike" rapidement.

J'ai pu assister à des orgies de sandres venant "poper" les blancs en surface. Il y'a un soir où les chasses étaient tellement importantes qu'avec un ami nous ne savions plus où lancer ni où donner de la tête. Si bien qu'à un moment mon leurre a réussi à atterrir à 1m d'une explosion où un sandre venait de monter. Je vous laisser imaginer la touche à la descente...

Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...
Les sandres d'été...

Vous l'aurez compris, j'ai capturé un très grand nombre de sandres sur un petit mois de pêche. A raison de 10 à 30 sandres par jour et une présence presque quotidienne sur l'eau pendant 3 semaines, j'ai atteint des chiffres qui concurrencent aisément les destinations comme l'Espagne. D'autant qu'une grosse majorité des sandres taillaient entre 50 et 60cm, un excellent résultat pour nos eaux du Pays de La Loire. Croyez moi ou non mais ils mordaient "partout", il y'a un pas un site qui ne m'a pas permis d'en prendre.

Seul regret, la perte de deux énormes sandres. Le premier sur un coup du soir depuis la bordure, un poisson de +90cm et le second, un monstre en lac de barrage....

Mais je ne vous en dis pas plus, j'ai eu l'occasion d'y remédier et quelques belles histoires arrivent sur ce sujet...

Tag(s) : #Session
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :