Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après un week-end mérité, nous revoilà d’attaque pour de nouvelles aventures.

Après un rapide coup de téléphone à l’ami Walter, le rendez vous est pris pour Samedi ou se seront 4 fou furieux (moi, David, Alain et Walter) qui partirons à la recherche de nos amis carnassiers.

  

Samedi 04-09 :

Après un court moment au chaud autour d’un bon café et nourris de pains aux chocolats et croissants, nous partons à l’assaut !

La préparation du matériel faite, les float tubes sont mis à l’eau, mission : carnassiers !!

D’entrée de jeu,  Alain nous montre qui est le bassman du jour ! 10mn de pêche et le voilà déjà en prise avec un sujet de 25/30cm alors qu’après 1h de pêche, nous autres peinons à trouver l’arme pour dédouiller !!

 

Mr black-bass du jour:

100 3061

 

L’absence de touches et d’activités, nous poussent à nous diviser en deux groupes, moi et Alain (amont)  VS David et Walter (Aval).

 

Malheureusement pour ce deuxième groupe, la matinée ne sera pas productive avec uniquement la capture d’un sandre de 30/35cm et de deux poissons chats !

 

Sandre de David:

PIC 0071

 

En revanche avec Alain tout une autre histoire !

Des postes peu profonds en bordures mais typés et marqués. Après son premier bass du matin, Alain en sort rapidement un 2ème dans les 35cm. Pour ma part, suite à une touche à l’atterrissage du leurre, je capture un jeune sandre de 20/25cm précédé d’une perche.

 

Mr Black-bass toujours:

100 3064

 

Les bordures semblant être productives, nous décidons de continuer sur le même linéaire de berge. C’est alors qu’Alain continu son festival en capturant un 3ème black-bass.

 

Pour ma part, seul un brochet de 45cm complètera le compteur !

100 3066

 

Après une longue prospection mètre par mètre de la bordure, nous ne rentrerons rien d’autres. Et pourtant nous loupons chacun notre tour notre lot de poisson, jusqu’à ce que je subisse un gros blocage, rocher ??

Par réflexe je fais des petits ferrages secs pour me décrocher. Qu’ai-je donc pas fait, ça bouge !! Coup de tête, droite-gauche et une queue fouette la surface, un silure !!!

 

Le poisson a beau ne pas être encore à l’air libre, je suis déjà euphorique sur mon float (premier pour moi).

100 3069

 

Le silure n’est pas très gros (pour l’espèce) et je sais qu’en prenant mon temps, ce poisson viendra jusqu’à moi. Et pourtant !! Il me faudra pas moins de 6/7 tentatives pour m’en emparer suite à 5 bonnes minutes de combat, c’est que ça se défend ces bêtes là !

100 3070Sans titre100 3075

 

Un peu sur un nuage et au vu des espèces touchées depuis le matin pour moi (perche, brochet, sandre puis silure !), je décide de tenter le black-bass pour valider un premier grand chelem d’espèces carnassières.

Tout en continuant les bordures, Alain et moi nous nous appliquons sur chacun de nos lancers, alors que je loupe deux black-bass, Alain prend son 4ème de la journée. Néanmoins, le troisième ferré sera le bon pour moi. Validation du grand chelem ^^.

  

 

Le bassman ^^ et moi:

   

100 3078100 3083

  

 

Sur la route du retour (pause midi), nous décidons de reprospecter les mêmes postes que l’aller. Ce qui me vaudra la prise d’un 2ème black-bass. J’aurais également le droit à une nouvelle surprise ! De nouveau gros blocage et un nouveau silure. Immédiatement, je sais que c’est du lourd, le poisson tient le fond, cherche les obstacles et une fois qu’il a fait le tour sans succès, démarrage en puissance. Derrière, je ne pouvais rien faire d’autres que suivre en palmant !

Après un  treuillage en beauté sur 30m (lui pas moi ^^) et ma tentative de brider un peu plus (avec mini ferrage pour assurer la prise), la bébête n’apprécie pas et casse !

C’est sur cette dernière montée d’adrénaline que nous décidons de rejoindre nos deux compères et de manger.

L’après-midi sera concentré sur le sandre en verticale. Le choix n’était pas aussi évident que ça, puisque les sandres n’étaient pas mordeurs. Je n’enregistrerais qu’une belle tape sanctionnée par un ferrage, juste le temps de frôler le sandre (35cm) qu’il finira par se décrocher. Je prendrais deux perchettes en bordures alors que Walter capturera en verticale un sandre maillé, contre un petit sandre et une perche pour David. (photos plus tard).

 

Avant de partir nous finirons par admirer la dépouille d’un gros brochet (mesuré à 96cm). Mort naturelle ou ligne cassée ??

 100 3085 

 

 

Au final, une journée moyenne côté résultats, peu de touches et des poissons localisés sur des zones précises. Une activité matinale sur ces postes alors que sur des postes connus, nous ne verrons quasiment rien en après-midi. Néanmoins point de vue diversité, sortie plus qu’intéressante !

 

Dimanche 05-09 :

   

Cette fois-ci sortie avec le père, à l’origine nous devions être 4 : le père et un ami en bateau contre David et Moi en float tube. Au final se sera une sortie familiale à trois pêcheurs, mise à part que le bateau ne sera utilisé que par le père et le chien !

 DSCN3456

 

 

Rapidement, notre père seul de son côté, prendra le premier poisson de la sortie, un black-bass (cool).

DSCF4893

 

 

 David lui ferre un poisson chat (vive les attractants sur les leurres ^^) et pour ma part rien de chez rien. Alors que j’aborde la descente d’un talus rocheux, je ressens une touche violente et massive. Pas le temps de ferrer, le poisson a coupé, sans nul doute un brochet et un beau. Je dirais même très beau brochet au vu du poids ressentis lors de la touche. Malédiction de M…. me dis-je, encore un gros de plus qui me coupe. De manière un peu béta je l’accorde, sans bouger de poste, je refais mon montage, toujours en 26% !!! Même leurre, même coulée.

Quatre ou cinq lancers plus tard, en cours de récupération je m’attèle à un bout de roseaux d’une dizaine de centimètres. Lentement je remonte le montage en surface pour remettre les choses en ordre. Et là, chose extraordinaire, explosion de violence en surface ! Je vois le poisson se retourner, ferrage, c’est lourd.

Je me prends un gros démarrage en force, le poisson remonte à quelques mètres de moi, juste le temps d’apercevoir ce qui ressemblerait à un silure que ça resonde de plus belle ! Le frein chante, la canne plie, je suis presque certains de la nature du poisson. Mais gros coup de stress, le poisson remonte et j’aperçois finalement des flancs marbrés, aïe, gros brochet.

Ayant une grande expérience avec les brochets de ce gabarit sur ce type de diamètre (100% de coupes), je tente le tout pour le tout, en desserrant le frein, pour le travailler en douceur. Le poisson remonte gentiment, il est piqué sur le triple voleur en bord de gueule ! Plus qu’une crainte, celle que le fil se retourne dans la gueule, lors du combat. Le poisson repart, le combat dur encore un peu, tout en puissance et force. J’arrive à l’approcher du float tube, le brochet est immobile, je le saisis derrière la tête. Il est large, trop large !

Gros coup de queue et le voilà repartit mais toujours au bout ! Deuxième tentative où il ne faut pas que je le loupe ! Il se remet dans la même position, je le resaisis de la même manière et le hisse sur le float YESSSS.

Par sécurité et facilité à le maintenir, je le resaisis par les ouïes. Le brochet de manière violente casse tout mais j’ai une bonne prise et ne lâche rien !

 

DSCN3449

 

 

Rapide photos et bye bye l’ami, estimation à + de 80cm (pas mesuré, peut-être plus !!). 

broc 1broc 2

 

 

Aurais-je passé le cap du chakra des coupes ! On verra ça prochainement, toujours est-il que nous sommes toujours sur l’eau et là pour pêcher !  Je reprends dans la foulée une perche et deux black-bass tout juste maillés.

DSCN3455

 

Sur une tête de roche, je me ferais à nouveau surprendre par un très gros blocage, 3ème silure en deux jours. Le poisson me traîne calmement sur une quinzaine de mètres avant de se décrocher, arfff, pour une prochaine fois.

David finira par dédouiller avec un black-bass en fin de sortie.

  

Fin de sortie qui sera d’ailleurs attribué à un test miraculeux d'un individu en apprentissage:

DSCF4895 DSCF4897

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :