Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On rentre dans le mois de décembre avec des températures glaciales : étangs gelés, eaux froides, poissons léthargiques, résidus de neige…

 Halieutiquement parlant, sauf réchauffement, le mois s’annonce long et compliqué.

 Si certains vont, dans un premier temps, délaisser la pêche dans l’attente de jours meilleurs. Pour moi, il n’en est pas question. C’est dans le froid, en float tube et couvert comme un esquimau que je continu à traquer les carnassiers.

 En cette saison, il n’existe pas cinquante milles solutions. La pêche consiste à localiser les poissons blancs et pêcher statiquement dessus en verticale ou drop shot ! Une pêche lassante et chiante mais terriblement efficace par grands froids alors que les échecs se multiplient sur les autres techniques.

 Samedi  4 décembre 2010 :

 Alors que David tente désespérément de trouver des coins de pêche aux alentours de Quimper.

 A 11h30, notre petite troupe constituée d’Alain et moi en float tube et de Walter en bateau, se lance à l’assaut des eaux polaires.

 La sortie commence par une petite séance d’échauffement musculaire, 250m à palmer !

Une fois arrivé sur le poste, rapide regard sur l’échosondeur: aucun poisson entre 0 et 8m, quelques sujets entre 8 et 10m et le gros de la masse entre 10 et 15m de profondeur ! Vient se rajouter à cela des échos assez dispersés, très mobiles, sans réel noyau fixe.

 Pour résumé, la période de froid que nous venons de subir a non seulement décalé le poisson d’un étage mais aussi clairsemé les boules et par conséquence les carnassiers.

 Une sortie loin d’être gagné où pour la nième fois, le choix des fréquences vibratoires des shad a joué un rôle important. En changeant juste le modèle de leurre, les touches se multipliaient ou diminuaient.

perche 

100 3283100 3286

 Toujours est-il que dans l’ensemble, la pêche a été très compliquée. A trois, nous touchons 7 ou 8 poissons sur une dizaine de touches en un peu plus de 4h de pêche.

 100 3280100 3279

 Très courte sortie, puisque malgré les surépaisseurs de chaussettes, pantalons…  à 15h le froid aura eu raison d’Alain et Walter. Nous allons dire que c’est l’âge ^^.

Toujours est-il qu’à la question :

 « et dimanche on fait quoi ? ».

Alain et Walter ont répondu :

« Au chaud ! »

  

Dimanche 5 décembre 2010 :

 Nouvelle sortie en float tube de 11h30 à 16h mais cette fois-ci en solo, les sandres n’ont plus qu’à bien se tenir !

 Au départ tout allait bien, un temps couvert mais sans pluie, des températures positives, un vent modéré…. Mais après 1h30 de pêche sans aucune touche et les premières gouttelettes d’eau, j’ai vite compris que les choix d’Alain et Walter étaient réfléchis.

 

Qu’importe j’y suis, j’y reste !

 

 Après une petite remise en question, je décide de changer de tactique et de m’orienter sur un autre secteur.

Première dérive dans 8.5m, petit gratouillis, ferrage dans le vide. Je raccompagne lentement au fond, nouveau contact et un premier sandrillon :

 Verti 0350

Concentré à bloc, je poursuis la dérive sans réenregistrer de nouvelles tapes ! Je repasse une fois, deux fois, trois fois…. Je change de leurres à plusieurs reprises sans jamais retoucher un sandre, seul une perche de 25cm se laissera prendre au piège.

Et pourtant une grosse boule de poissons blancs est clairement identifiable au sondeur !

Sans en démordre je reste sur le poste en verticale en sachant pertinemment qu’à un moment donné il y’aura un regain d’activités !

Au final ma patience et ma concentration finiront par porter leurs fruits. Une première petite tirée me permet de ferrer un second sandrillon :

 Verti 0355

Et après........

 

Pour résumé, les dérives suivantes furent tout simplement jouissives avec des sandres qui cognaient comme des vaches. Autant dire que les touches en verticale étaient tout simplement extraordinaires ! Vous savez celles qui vous font oublier qu’il fait froid, qu’il pleut…  

Verti 0356Verti 0375Verti 0358Verti 0362Verti 0373Verti 0366Verti 0368Verti 0372Verti 0367Verti 0369

Une bonne petite sortie récompensée par la capture de nombreux sandres calibrés à 60/65cm, ça fait plaisir ! Juste le regret de quelques décroches dont une où…… ainsi que la visite d’un brochet qui ne m’aura laissé aucune chance.

 Vivement le week-end prochain et les prochaines tapes en verti !!!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :