Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le week-end dernier se déroulait les deux dernières manches de l’année du circuit Gn Carla Float-tube zone Nord. Elles se déroulaient sur le plan d’eau de la « Réserve » à côté de Troyes.

 

Après une longue saison de compétition, cette finale zone « Nord » avait une très grande importance pour moi et David puisque nous étions dans l’obligation de faire un podium chacun pour s’assurer la qualification en finale le 25 octobre prochain, à conditions que d’autres compétiteurs ne réalisent pas cette même performance.

 

Tout commence vendredi soir où je rejoints David sur Chartres à 1h du matin pour terminer la route ensemble à 3h30 ! La nuit est courte mais nous avons un minimum de sommeil pour débuter sereinement la manche du samedi à 10h ! Le plan d’eau de la « Réserve » à une superficie de 24ha et une profondeur moyenne d’environ 2m. Ces eaux translucides permettent la prolifération très importante d’herbiers types potamots et élodées, le biotope référence à brochet et l’espèce phare du week-end.

 

Autant dire que tout était prévue en conséquence : cannes Shimano casting CRCXE 610MH équipée de Calcultta DC 201, Gloomis GL3 avec Shimano Core ainsi que quelques spinnings de puissance M à MH (Crucial et Lommis + Stradic et Rarenium) pour une éventuelle recherche des perches, également bien représentées. Nos boîtes étaient constituées essentiellement de leurres à brochet (spinnerbait TI-1 blue fox, Chatterbait, bigbait et poisson-nageur en tout genre) ainsi qu’à perche (leurre souple, cranck de la gamme Scatter…).

3

 

Ma stratégie consistait à reproduire la pêche de l’année passée sur une anse profonde avec des herbiers de pleine eau. De nombreux brochets et bancs de perches étaient présents. Pour David, même scénario sur une autre anse où il avait trouvé les perches deux jours de suite en 2013.

 

Dès le départ, la course est lancée, je prends possession de l’anse ciblée et commence ma prospection en pleine eau sur un couloir d’herbier connu.  Les compétiteurs pêchent les bordures et cette zone n’est pas sollicitée, ce qui est à mon avantage.

 

Rapidement, je loupe un brochet que je recapture au lancer suivant ; 50.3cm sur un shad 5’’ monté sur un texan palette de la gamme VMC  Stratégic, ça commence bien !

 

En peignant méticuleusement les trouées d’herbiers, je prendrais une seconde touche d’un brochet de 70/75cm que je décroche suite à un retour de force dans l’herbier (à cet endroit très dense). Mais je n’ai pas dit mon dernier mot et régulièrement je prends des touches sur les palettes de mon montage : sans nulle doute des perches !

 

Sur une canne, un jig métallique (Gomoku Lead Spoon 5gr Williamson) est monté et me permet de lancer rapidement sur zone. Ainsi, deux perches maillées sont rajoutées au vivier dans la 1èreheure de manche. De son côté, David pêche en power fishing au Scatter Rap Cranck et enchaîne les perches maillées. A 12h, il a presque bouclé un quota avec 4 perches maillées et un brochet de 77cm !

4

 

Que ce soit pour lui ou pour moi, tout va pour le mieux mais rien n’est joué ! Entre 12 et 13h, l’activité carnassière baisse subitement et nous galérons toute l’après-midi à déclencher des touches supplémentaires. Entre les captures de petits brochets non maillés, David finira par boucler son quota avec une 5èmeperche, synonyme d’un podium assuré au vu des résultats des autres compétiteurs.

 

Pour ma part, je prendrais plusieurs petits brochets dans l’après-midi et il faudra attendre la dernière heure pour réussir à mailler une 3ème perche. Cela dit, je suis loin du top 5 et la capture d’un second brochet m’est presque obligatoire pour un podium. Je tente alors le tout pour le tout sur la dernière demi-heure par une pêche au bigbait à fond la gomme au-dessus les herbiers. Mon idée est simple, déclencher une attaque réflexe !!!!

 

Alors qu’il reste moins de 10mn de pêche et que les compétiteurs commencent à rejoindre la mise à l’eau, je déclenche un poisson. Le remous trahit sa présence mais il ne prend pas, au lancer suivant, le brochet suit au float-tube, j’accélère l’animation et entame un 8. Comme dans les vidéos, le poisson prend le leurre et est ferré énergiquement. Le brochet est maillé, je le sèche rapidement pour le faire valider : 55.3cm et l’objectif podium est peut-être atteint !

2

 

La manche se termine, nous rangeons le matériel et commençons l’attente des résultats. Les places défilent et le soulagement arrive enfin avec l’attribution de la 3ème et 2ndeplace pour moi et David. Les autres compétiteurs qui étaient dans l’obligation de faire un résultat sont loin, la qualification pour la finale est définitivement acquise pour tous les deux. Une joie partagée puisque nous signons notre 3èmedoublé en compétition.

Podium

 

Dimanche matin, les hostilités redémarrent. Avec une qualification acquise, la donne est différente. L’objectif du jour est de faire le meilleur résultat possible pour améliorer nos points et arriver avec le moins de points possible à l’ultime épreuve.

 

Pour cela, David mise sur un quota perches et moi sur une pêche de brochet ! Malheureusement, s’il y’a des jours où tout semble nous sourire parfois l’effet inverse se produit ! David ne trouve pas les perches mais enchaînent les brochetons pour finalement sauver sa journée sur une perche validée. En parallèle, les prises de brochets sont faibles sur le plan d’eau avec des poissons postés et calés. Mon option pêche du brochet se retrouve altérée et je tente une nouvelle fois l’option agressivité ! Commence alors une série noire que je ne souhaite à personne en compétition !

 

Je commence par faire suivre un brochet de + ou - 60cm au float-tube, à 4 reprises il se loupe ou je le loupe jusqu’à le ferrer du bout du bec. A l’épuisette, le poisson se décroche ; il s’agit du numéro 1. Le numéro 2 arrivera quelques minutes plus tard, un poisson de 75/80cm qui me gratifiera du même scénario et une décroche dans les palmes!!!

 

Attention ce n’est pas finit ! En pleine eau, alors que j’anime pleine balle avec quelques pauses, une vague se soulève derrière le leurre : un gros brochet. Au lancer suivant, le poisson prend et se ferre sur une branche du triple. Le brochet prend la direction les herbiers, ils me seront fatal. Le numéro 3 devait faire entre 85 et 90cm !!!!

 

Le moral au plus bas, je persiste sur ma stratégie, elle marche et ça doit rentrer mais un numéro 4 viendra m’achever. Sur une nouvelle présentation de pleine eau sur un herbier profond, le poisson décolle au float-tube et s’empare de mon jerkbait. Le combat est rapproché et en force, ce brochet de 75+ se décrochera à l’épuisette. Dépité, je suis au bord du gouffre et je sais pertinemment que je viens de perdre la victoire à 4 reprises. En colère, je ne suis plus dans la pêche et un numéro 5 viendra frapper mon leurre sans se ferrer, s’en est de trop !!!!

 

Il me faudra une bonne heure pour m’en remettre et finalement réussir à épuiser un poisson à 58.3cm, le plus petit des 6 poissons touchés !

1

 

Le résultat est sans appel, nous sommes loin du podium avec une 15 et 10èmeplace ! Beaucoup de regrets sur cette manche qui se gagne avec 2 brochets et 1 perche. Ne serait-ce qu’avec 50% de réussite, le podium était assuré mais ainsi est la pêche !

 

Si une amertume est toujours présente le point positif est que la pêche a été trouvée et qu’il n’y a pas eu d’erreur de pêche ou de combat, les poissons peu actifs venaient taper par agressivité sans coffrer les leurres. Hors sur ce type de pêche, pleine balle, des poissons sur vitaminés mal ferrés coïncident avec des risques de décrochés importants ! Un manque de chance mais la réussite d’avoir déclenché ce grand nombre de poissons doit rester comme un point positif et non un échec.

 

L’essentiel est que nous soyons qualifiés ainsi que les collègues du club : John Rivasseau (1er dimanche), Sylvain Berland, Frédéric Durin et Adrien Villeneuve. Bravo au podium du dimanche et merci aux organisateurs avec une prestation encore au top !

 

Prochain rendez-vous le 25 et 26 octobre pour la finale individuelle le samedi et club le dimanche !

 

 

Tag(s) : #Compétition

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :