Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes déjà mi-juillet et l’été n’est toujours pas installé ! 

2.jpg 

Les conditions de pêche restent exécrables et digne de la Toussaint, rendant les poissons (surtout les gros) très durs  à localiser et à comprendre. 

Sur l’ensemble, aucunes activités carnassières flagrantes peuvent être identifiées, les perches sont encore timides, les brochets paraissent absents, les alevins sont encore de petites tailles … bref des conditions que peuvent faire perdre la tête, tant dans nos choix techniques que dans le choix des lieux pêchés. 

1 

Ceci dit, en restant très « terre à terre », faut bien qu’ils mangent ?

Et c’est bel et bien en gardant cette image en tête que nous continuons inlassablement à aller au bord de l’eau. La pêche n’a beau ne pas être évidente, les poissons sont bien là. La patience et parfois l’innovation permettent de trouver la pêche du jour ! 

15aine-juillet-12 5793

Mais ne nous voilons pas la face, tout n’est pas rose et il faut parfois savoir sortir des sentiers battus et des idées préconçues pour trouver les poissons. La prise de risque fait également partie des éléments à ne pas négliger : Savoir lancer par-dessus un amas de branches ou pêcher à l’aveugle dans les obstacles permettent bien souvent de ferrer de jolis poissons. L’unique souci réside à sortir les poissons de leurs repères, pour cela canne puissante et diamètre de fil important sont nécessaires.

15aine-juillet-12 5839

Reprenons les éléments espèce par espèce.

Alors qu’habituellement les alevins giclent sur les bordures par les assauts répétés des perches, aujourd’hui ces signes d’activités sont inexistants ! Les alevins encore trop petits ne subissent que les attaques des perchettes. Les plus beaux poissons, sans être exceptionnelles (autour des 30cm) sont capturés en recherchant les sandres et/ou les black-bass.

15aine-juillet-12 446215aine-juillet-12 4468

Encore en pleine eau sur les premières cassures, les black-bass ne semblent pas encore complètement montés sur les bordures. La pêche au cranckbait permet de battre du terrain et d’intercepter des poissons postés. Les dive-to en bottom taping colorie XX sont actuellement (dans nos eaux) les plus performants.

15aine-juillet-12 579015aine-juillet-12 5791P1000122-copie-1.JPGP1010064 

Il n’y a que sur les étangs, rivières … à faibles profondeurs qu’on retrouve nos amis planqués sous les frondaisons de bordures. La prise de risque est de rigueur pour aller les chercher au plus profond des obstacles, sous peine de passer à côté de nombreux poissons.  Jigs avec gros trailer et grosses créatures en weightless regroupent l’essentiel de nos pêches.

Les brochets sont quant à eux relativement actifs et nombreux sont les poissons à nous sanctionner nos faibles diamètres de fluoro. Sur des recherches spécifiques en bordures (spinnerbait, shad à palette...) les brochets répondent très présents. Hors mis la perte de quelques très jolis poissons (autour des 80cm) et la capture de deux poissons à 83 et 86cm, les poissons sont calibrés entre 40 et 70cm.

P1010058P1010059P1010057 

Au sujet des sandres, j’évoquerais juste le fait qu’étant en forte densité dans beaucoup d’endroits, ils sont relativement simples à localiser. Le plus dur étant de leurrer les plus jolis sujets ! Verticale, jigging rap et linéaire au souple rapportent un grand nombre de poissons calibrés entre 30 et 55cm. Les excursions à 5, 6 voir 10/15 poissons sont courantes!!! 

15aine-juillet-12 582615aine-juillet-12 488215aine-juillet-12 502815aine-juillet-12 5820 

Mais où sont les gros ? 

Les sandres restent toutefois très tatillons d’un jour sur l’autre, la pêche se joue à quelques bricoles qui peuvent paraître bénigne mais qui pourtant peuvent faire passer une sortie difficile à très bonne. Choix des couleurs de LS, grammage, diamètre de fluoro… tout peut rentrer en compte. 

15aine-juillet-12 582515aine-juillet-12 5792 

Partager cet article

Repost 0