Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernière date du circuit float-tube, le club carnassiers d’Angers (en étroite collaboration avec l’AAPPMA l’Ablette Angevine) nous accueillait pour la finale de la zone Nord sur l’étang Saint Nicolas.

Plan d’eau de 22ha et alimentée par le « Brionneau », l’étang Saint Nicolas - pourtant niché au cœur de la ville – est d’un aspect très sauvage et reposant. Falaises, herbiers aquatiques et bordures d’arbres noyées le rendent très difficiles d’accès.

 

 

Ouvert à la navigation exceptionnellement pour cette occasion, de nombreuses surprises (et de tailles) attendaient les compétiteurs. En effet,  brochet, sandre, perche, black-bass et silure se partagent les lieux.

 

Mais voilà, après plusieurs semaines de pluies, les eaux de l’étang se sont boulées. Si en théorie  il s’agit de très bonnes conditions pour le sandre, l’arrivée des températures hivernales et la faible profondeur du site (2m moyen) ont malheureusement calé les carnassiers dans une apathie déconcertante.

 

Pourtant omniprésent sur les sondeurs, nos amis carnassiers daignaient l’ensemble de nos présentations. Seulement 7 poissons maillés seront capturés pour 26 compétiteurs, le résultat est dur : 19 capots dont nous faisons partis.


 

Nos pêches :

 

 

Pour avoir passé l’ensemble de la journée à rechercher les sandres, je n’ai pourtant pas l’impression d’être passé à côté de ma pêche.  Verticale, linéaire et diagonale se sont succédé au gré des postes et des profondeurs.

3

 

Autant de paramètres que sont les choix des leurres souples (Shad, finesse, …), les colories, les grammages des têtes plombées, la vitesse de nage, l’angle d’attaque… ont été testés pour ne ressentir que deux lourdes tapes….ferrés dans le vide !

 

Trois beaux poissons seront capturés par les collègues (66, 69 et 76cm). Il fallait tout simplement être au bon endroit au bon moment.

2

 

De son côté, David avoue s’être un peu perdu dans sa pêche. Après une grosse moitié de l’open à ne pas savoir quoi mettre, où aller et quoi tenter, en résumé à pêcher dans le vide. Il a fini par poser sa pêche en power fishing.

 

En prospectant ainsi les bordures, il a pu réfléchir et analyser ces erreurs, malheureusement trop tardivement : perchettes, sandrillons et un black-bass (à 1cm de la maille) ne joueront pas en sa faveur.

6


 

La gagne :

 

 Si un brochet de 61cm fût capturé par l’ami Walter, pour gagner; il fallait sortir le grand jeu avec les silures

 

1dsc08011

 

Ils seront quatre à être touchés mais seulement deux seront mis au sec (170 pour l’ami Dimitri et 104 pour l’ami Alain). Deux gros coups de ligne qui les ont propulsés aux plus hautes marches du podium, bravo à vous deux !!!

8

 

Si l’organisation était au top (accueil, repas, pot de l’amitié…), dans l’ensemble, les compétiteurs et organisateurs avons souffert du froid et restons sur notre fin. Saint Nicolas peut offrir nettement plus, on attend l’année prochaine.

 

Le top 10 (pêcheurs qualifiés pour la finale nationale) s’en ai vu modifié avec des pêcheurs qui ont fait des remontées spectaculaires ; entre autre les amis John et Alain respectivement 4ème et 8ème. Alors que le top 3 reste inchangé (David : 1er, Christopher 2nd et moi 3ème).

 

Prochaine étape le 18 novembre pour la finale à Mervent !


 

Deuxième mi-temps :

 

 

Dans l’attente de tous se revoir (compétiteurs et organisateurs), nous sommes 15 à nous être retrouvés en soirée autour d’une bonne raclette (merci François) et 8 ce dimanche pour une session amicale en lac (dur au réveil).

 

Le programme était simple, se venger !!

 

Attention amis percidés, ne nous laisseront rien passer ! C’est ainsi que de 9 à 15/16h, nous nous succéderons sur les postes.

 

Si le linéaire et le drop-shot ont permis de prendre quelques perchettes et sandrillons (15/20cm), les premières vraies touches ont eu lieu en verticale. Bien que quelques belles perches (25/30+) soient montées au float, ils s’agissaient bien de sandres !

 

Bizarrement, ils attaquaient violemment en verticale mais étaient inferrables ! La solution était encore une fois, la diagonale !

456Angers 6885



Après quelques explications sur les bases mêmes de la technique (grammage, animations…) et partages de quelques astuces mutuelles, nous voilà tous à diagonaliser…

Angers 6888Angers 6902

 

Les touches ne se sont pas faites attendre et les sandres non plus… à 8 pêcheurs, nous toucherons un peu moins de 30sandres (moyenne à 35/45cm) et une 20aine de perches (25/30 moyen).

 

Angers 6892Angers 6896

 

 Pour notre part, David touchera 7 sandres (du tout petit à 45/50cm) et j’en toucherais 12 de 30 à 45cm avec un 13ème largement maillé :

 

DSC081959

 

Viendront également compléter le tableau, 8 perches avec quelques sujets de 35+ à 40cm.

 

Angers 6898

 

En soit une belle journée « vengeance », le tout par une bonne météo et dans un esprit amical et de partage, le top !!!

 

A refaire…

Tag(s) : #Compétition

Partager cet article

Repost 0