Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pluie, vent, éclaircie, de nouveau pluie… voilà à quoi ressemble notre quotidien depuis plus d’une semaine avec même une tempête (les bruits de la météo) annoncée sur la France.

Au point que la manche du championnat float tube qui se disputait ce week-end à Cergy soit annulée !!! Malheureusement la plus belle et la plus attendue dans la région Nord : Gros brochets et grosses perches dans un lac aux eaux translucides et à la végétation luxuriante… ce ne sera pas pour cette année…

Bref, passons là-dessus il y’a un week-end à préparer !

Les rivières sont en petite « crue », les lacs se remplissent… ça sent le sandre et pas question que je zappe ces moments.

Oui « je » puisqu’un coup de fil vendredi midi de l’ami Freddy m’annoncera la disponibilité d’une place pour la Pescalienne (coéquipier malade) que David ira combler. Mais cela sera sujet d’un autre article, revenons-en à nos sandres ^^.

19

Tel un solitaire, malgré une météo peu favorable, dès l’aube samedi matin le float-tube était prêt. Bonhomme emmitouflé sous trois couches de vêtements et un imperméable remonté jusqu’au cou, j’étais le seul « couillon » sur l’eau !! De quoi avoir libre choix dans la direction à prendre et les postes à pêchés.

Malheureusement voilà, si les autres n’ont pas été fous c’est qu’il y’a peut-être une raison ! Chose que je ne me suis pas arrêté de me dire pendant près de 3heures à capoter sous une pluie battante : verticale, plomb-palette, diagonale, linéaire au souple… aucun assaut même minime !!!

Et pourtant les poissons sont bien là, l’échosondeur est blindé de fourrages (toutes tailles) et les carnassiers pas bien loin. Jusque là, rien de très surprenant au vu de l’époque mais où l’étonnement fût de taille, c’est que ces bancs n’étaient pas reculés dans les grandes profondeurs, bien au contraire, ils sont remontés sur les couches d’eaux supérieures (2.5/3.5m) au point de recouvrir toute la masse d’eau !!

Ce n’est qu’un peu désespéré, après avoir peigné deux secteurs, que je décide de descendre dans ces boules un jigging-rap.

Première tentative, 3ème coup de scion, un sandre de 20cm par la queue. Je relaisse descendre et paf un second sous la tête, puis une perche et une seconde.

13

Touches à l’arrêt du leurre, je précise !

Synonyme soit de poissons agacés mais apathiques, soit d’un manque d’habitude entraînant des attaques loupées. Je suppose que la réponse est un peu des deux acabits au vu des dimensions « records » des sujets capturés.

Toutefois, je n’ai pas honte de le dire (même si se sont des juvéniles), ça réchauffe et redonne la patate après 3h à jouer à « Bob l’éponge ». Je profite alors de la proximité de mon véhicule pour changer de secteur, nul besoin d’insister si ce n’est pour taper des petiots.

Malgré une forte attente sur cette nouvelle zone, j’ai une nouvelle fois été vite refroidi !

Pas d’activités, pas de tapes,…, peu de poissons tout simplement…

Je finirais tant bien que mal à extirper trois sandres de 30/35cm et deux perches de 25/30cm sur du jigging, de la diagonale et du souple en linéaire. Pas la joie …

1412b.jpg

Déprimé et dépité de m’être déplacé sous un temps exécrable pour un résultat… (Sans commentaire), à 16h20 je décide de plier. L’occasion de répondre aux téléphones et de me poser au chaud dans la voiture.

Seulement, on n’en a jamais assez !!! Après quelques kilomètres, je décide d’aller voir un dernier coin, celui que je devais (à l’origine) tenter dès le matin.

Float-tube encore chargé, je n’ai que les waders à enfiler pour tester une petite heure le secteur (juste pour se donner bonne conscience) et évidemment - journée merdique oblige - mon échosondeur affiche batterie faible et s’éteint 30m après la mise à l’eau ! Juste le temps d’apercevoir la présence de poissons postés sur un plateau à 3.5m de profondeur.

Après quelques réglages de longueur/cadence (8/10m du float et assez rapide) et de LS (3 et 4’’), première dérive en diagonale, c’est ferré, deuxième dérive, je loupe la tape, troisième dérive un nouveau sandre, etc.…

1017151820

Touché par la pitié du ciel, j’enchaîne les touches et les prises, pas de gros poissons mais des sandres calibrés entre 35 et 55cm avec quelques perches. Ce qui me permettra de « sauver » ma journée avec 18poissons (13 sandres et 5 perches) avec un manque de réussite sur un joli sujet (autour des 70cm) décroché dans les palmes et une autre tape (très lourde) ferrée dans le vide.

1611

Je rentre au noir, trempé mais content. Satisfait d’avoir trouvé la pêche et surtout d’avoir persévéré. Comme quoi, parfois il suffit d’un rien pour faire basculer une sortie !

Ce matin, après conversation téléphonique la veille, j’ai rendez-vous avec Arnaud pour une grosse matinée pêche. L’idée est simple, vérifier que le proverbe « à rivière en crue, sandres goulus » fonctionne !

Et c’est à la longue torche qu’à 7h du matin on se retrouve à éclairer une rivière déchaînée qui a pris 40cm dans la nuit. Le courant c’est intensifié, la zone est tout simplement impêchable (tout du moins pour des pêcheurs responsables).

Où aller ?

Après tirages à la courte paille et des précieuses minutes de perdues, nous fonçons vers un plan B. Gonflage des float-tubes, préparation des cannes, avons-nous fait le bon choix ?

Alors qu’Arnaud cesse de me répéter : « tu penses qu’on les trouvera ? », les premières touches tombent suivis des premiers poissons pris à la ripette !

100101104

Très tatillons, les sandres ont une nouvelle fois succombée à la diagonale et aux pêches souples en linéaire (triple voleur obligatoire). Avec toutefois quelques poissons au PP et jigging-rap (les plus petits). Nous finirons à midi avec 9 sandres de 25 à 50cm et quelques perches, pas mal pour un plan B ^^.

103102

De nouveau aucun vrai poisson à se mettre sous la dent, par ces conditions difficiles, seul les petits semblent ouvrir la gueule. Cela dit, nous toucherons et décrocherons deux poissons corrects (60cm je dirais), pas faute d’avoir plombé les ferrages !

Au final, un week-end loin d’être gagné avec plein de rebondissements. Les petits sandres étaient présents, bientôt les pépères…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :