Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 22janvier 2011 :

 

La pêche n’a jamais été une science exacte ! Pourtant, lorsqu’on connaît bien son secteur de pêche, on se sent presque invulnérable !

 

On sait qu’à tel époque, en allant sur tel type de poste, on trouvera tel quantité de poissons. Alors que dans les mêmes conditions, le lac, la rivière ou l’étang situé à quelques kilomètres ne rapportera son lot de consolation qu’en période hivernale…

 

La pêche devient alors un peu automatique et guidée par l’expérience acquise lors des années antérieures.

 

On critique et prenons souvent comme exemple, le pêcheur lambda qui parce qu’un jour a capturé un brochet sur tel rocher y retournera systématiquement! Au fil des années, n’est ce pas un peu ce que nous faisons d’une manière beaucoup plus étendue !

 

Notre cas n’est pas totalement similaire, puisque nous pêchons et choisissons nos sorties selon des critères précis : époques, temps, profondeur et espèce ciblée ! Ceci dit, nous revenons souvent à nos petites habitudes ! Si les bredouilles étaient devenues inexistantes, remettre de temps à autres les pendules à l’heure n’est pas un mal, bien au contraire!

 

Et bien aujourd’hui c’est chose faite avec une magnifique bredouille collective (7pêcheurs) !

Cela faisait un moment que ça n’était pas arrivé et il faut l’avouer, ça fait mal ! Mais comme dans toute discipline, que se soit dans l’échec ou la victoire, il y’a toujours une leçon à en tirer !

 

Drop shot, verticale, plomb palette, linéaire, jigging rap, cuiller à dandiner… Rien à faire ! Les poissons étaient calés au fond  et inactifs !

 

Le coin choisit n’était pourtant pas un mauvais choix, maintenant nous n’y avions pas mis les pieds depuis l’été dernier !

 

Y’a t-il eu un mouvement d’eau récent ?

Est ce que la teinte « spéciale » de l’eau y a joué pour quelque chose?

Est-ce le changement de temps (doux/froid) ?

 

A réfléchir !

 

Je note tout de même la capture d’un poisson, un carassin par le ventre !

 

 


 

 

Dimanche 23janvier 2011 :

  

 

Suite à l’échec de la veille nous nous devions de réagir pour repartir sur de bonnes bases !

Matin :

Alors que je suis au sport, David profite de sa matinée de liberté (avant le départ pour Quimper) pour tenter en solo quelques poissons!

Au vu des derniers résultats en rivière, il décide d’aller voir, sur une ou deux concentrations de poissons blancs, ce qu’il en est !

Ma foi rien n’a changé, toujours autant de brèmes :

Sans titre

 

Mais également de petits sandres (15 de 25/35cm) et perchettes (vingtaine)!

Malgré l’alternance de plusieurs techniques : plomb palette, drop shot, leurre souple en linéaire… seul des petits poissons monteront au float tube.

 

56

 

David signale également plusieurs décroches et casses. 

 

Après-midi :

 

 Ne voulant pas rester sur l’échec de la veille et suite aux indications du frangin. Nous décidons avec Alain et Walter d’aller tester une rivière que nous avons pas l'habitude de pêcher!

 

    1

 

   Pour un gain de temps (courte excursion), nous pêcherons du bord !

Après avoir pas mal vagabondé, nous sommes tombés sur quelques zones « productives » ! Ceci dit, pas de grands miracles, puisque chaque zone ne rapportait qu’un ou deux poissons !

 24

 

  Dans l’ensemble on note la supériorité incontestable des leurres souples de taille 4’’, quand au couleur : blanc et chartreux.

  66 

L’activité des poissons était faible et très périodique ! Nous capturons plusieurs poissons sur des postes précis sans pour autant noter un comportement de chasse. Il s’agissait vraiment d’un instinct d’agressivité ! Je note également la coupe à deux reprises d’un très joli brochet !

   7

Partager cet article

Repost 0