Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien que depuis quelques semaines  la saison 2012 est définitivement terminée,  l’article annuel du bilan ne voit le jour qu’aujourd’hui !

 

84

 

Non pas que la saison fût si catastrophique (loin de là) mais que vous allez retrouver ici toujours ces mêmes mots et phrases : temps instable, changements de températures brutaux…

 

C’est pourquoi (un peu à l’image des conditions annuelles), il y’a eu un manque d’enthousiasme et d’idées pour écrire ces lignes. Toujours est-il que sans une pratique régulière (ce qui nous sauve) la saison était loin d’être évidente !

 

82

 


Pêche:

 

Brochet :

 

58

 

Poisson que nous recherchions assidument il y’a encore quelques années, nous avouons le rechercher de moins en moins sur la région.

 

Faut dire qu’il est également impossible de revenir « indemne » de nos nombreux voyages en Suède. Quand on a goûté à la pêche du brochet à l’état pur avec des populations à l’équilibre et lorsqu’on voit que même dans ces milieux la pêche peut se révéler compliquée… je vous laisse imaginer dans nos pauvres eaux !

 

4546

 

Le plus blasant reste encore la taille moyenne des captures, un brochet de 80cm français a déjoué bien des pièges, en Suède il s’agit d’un poisson banal et jamais piqué !

 

5356

 

Attention cela ne veut pas dire que la pêche y est plus facile, bien au contraire, il ne s’agit pas d’élevage intensif où il suffit de lancer un leurre. La stratégie de pêche a employé est tout aussi délicate mais avec une population réelle conséquente ! Je dirais même que la pêche dans ces eaux demande plus de concentration et d’analyse tant les milieux sont immenses.

 

5154

 

Comprenez bien que sur un lac de 115 000ha, on ne peut pas s’improviser et tout peu jouer sur la réussite : temps, vent, température, nourriture, profondeur …

 

5547

 

Si on y apprend beaucoup de chose sur la pêche du brochet, au retour en France on se prend une grosse claque tant l’écart est grand !

 

49

 

Pourtant les brochets semblent revenir en force dans bien des endroits. Pourvu que ça dure et que le viandage en masse ne casse pas les efforts de dame nature…

 

5250

 

Nous en avons pris beaucoup (il s’agit d’ailleurs de ma meilleur saison) avec des tailles honorables (nombreux poissons de 80/95cm).

 

4857

 

2013, s’annonce être une année plus poussée sur cette espèce et au vu des coins localisés ; nous supposons la capture de nombreuses grosses pièces !

 

Black-bass :

 

Entre une année de redécouverte pour moi et une saison big fish pour David, 2012 fût en deux teintes !

 

3537

 

Si David se spécialise au fil du temps dans la traque des « lunkers », j’avais décidé de reposer un peu le pied à terre en laissant mon poisson fétiche (on va y venir) un peu plus souvent pour reprendre les bases sur le poisson de mes débuts au leurre : le black-bass.

 

3432

 

L’évolution technique et le réseau de coin grandissant, je n’ai pas eu de mal à réaliser ma meilleure saison sur cette espèce. Avec des sorties à + de 20 poissons maillés, le compteur grimpe vite ! Si je misais avant tout sur l’amusement, nombreux ont été les sujets de 45 à 50cm (20aine) avec un nouveau record à 55cm !

 

3633

 

Nul besoin de dire que David a également su tirer son épingle du jeu, moins de poissons que les années précédentes (c’était voulu) mais avec un grand nombre de poissons au-delà des 40cm dont 15 entre 50 et 54cm ! Quelques techniques sont d’ailleurs ressorties du lot mais cela sera l’objet d’une vidéo « 100% black-bass » qui verra tranquillement le jour courant l’année ;)

 

38394240414344

 

Perche :

 

Moins présentes que les années précédentes, les perches ont souvent été aux abonnées absentes. Difficile de faire de grosses séries de poissons de 20/35cm, cependant si la quantité n’y était pas ; les grosses perches, elles, se sont montrées coopératives !

 

6162

 

Sans les rechercher exclusivement, c’est sur des montages destinés au black-bass (jigs, worms…), au brochet (shad à palette…) ou au sandre (verticale) que nous avons régulièrement ferré des poissons au-delà des 40cm!

 

6364

 

Si David est resté bloqué à 45cm, je réalise un magnifique tableau avec 3 x 45cm, 2 x 46cm, 47, 48 et 49cm !

 

66

 

Des poissons pris au hasard de nos pêches sur des leurres parfois de grandes tailles (20cm !!). Bref vous l’aurez compris, il s’agissait de poissons non recherchés, magnifiques et qui suscitent beaucoup d’admirations (beauté de la nature).

 

6065

 

Sandre :

 

Mon poisson fétiche pour lequel David a du faire beaucoup de sacrifice cette saison !

 

6771

 

Pour l’avoir recherché assidument sur toute la région, il est clair que les populations sont encore loin d’être en déclin ! Nous avons pêché une 20aine de sites différents et tous ont donné du poisson à un moment ou l’autre de l’année avec parfois des quantités laissant perplexes (63 sandres dans la journée !!!).

 

6972

 

Le plus étonnant c’est la façon dont ces pêches sont intervenues ! En effet, selon les conditions climatiques et les précipitations, un site se mettait à donner pendant 10 à 15jours avec des poissons relativement faciles à trouver et - pour qui pourquoi ? - sans changement soudain de conditions, du jour au lendemain la pêche devenait minable.

 

7378

 

C’est alors qu’un second coin, puis troisième, etc.… se mettait à donner à son tour !

A force de bouger, nous avons pu toute l’année taper régulièrement du sandre avec de la quantité au rendez-vous. Si nous réalisons nos meilleures saisons respectives, quantité rime rarement avec qualité !

 

7079

 

Deux mots pleins de sens qui définissent deux approches différentes dans la recherche du sandre. Si nous avons préféré faire du nombre (80% des poissons entre 40 et 60cm), cela nous aura permis de peaufiner pas mal d’approches et de techniques.

 

Un mal pour un bien dans ma recherche des grands sandres et la compréhension de l’espèce. Pour avoir désormais testé et compris (une partie) la pêche de cette espèce dans l’ensemble des milieux (canal, lac, étang, rivière et fleuve), cette année je m’attaque à l’interprétation des gros pépères : déplacements, postes….

 

74

 

Ceci dit, une trentaine de beaux sandres sont quand même venus nous rendre visite. Essentiellement des poissons entre 65 et 75cm avec une poignée de sujets de 75 à 80cm. En soit des petits poissons pour ce que pourrait nous fournir nos eaux !

 

68

 

Autres :

 

Beaucoup de poissons « autres » sont également venus joués les troubles fêtes : carassin, tanche, anguille, carpe, aspe, chevesne mais également silure.

 

2829

 

Ce dernier est le nouveau poisson fétiche, après le black-bass, du frangin ; des rumeurs laissent supposer qu’il va tenter les 2m cette année !

 

2731030

 


Compétition :

 

Pêche loisir et pêche compétition, deux entités souvent distinguées dans les esprits et pourtant si complémentaires !

 

Nous le répétons souvent, mais si le pêcheur se force de ne pas continuellement regarder le côté « résultat »- au point de s’en faire un blocage – mais se penche sur le côté « régularité », la compétition est une excellente école.

 

Deux termes qui peuvent paraîtres indissociables dans le sens que sans la régularité il n’y a pas de résultat et vice versa, mais qui sont pourtant bien éloignés dans l’esprit !

 

Si le « compétiteur » se penche sur la « régularité », à savoir prendre du poisson quel que soit les conditions, les milieux ou les espèces pêchés, il se force de lui même à analyser chacun de ces points et ainsi évoluer techniquement. Dans le cas contraire, il se bute sur ces propres connaissances !

 

59

 

Pourquoi volontairement développer cette parenthèse et bien tout simplement pour dire que pour la personne qui souhaite être régulier, le monde de la compétition (pêcher continuellement des milieux différents, voyager, se confronter à d’autres…) permet d’avoir une vision nouvelle de ces propres pêche et apporte en conséquence des nouvelles armes. Une évolution et vision technique que le pêcheur n’aurait peut-être jamais osé élargir.

 

Voilà un peu l’enseignement que nous pouvons en tirer de notre expérience dans ce monde que nous pratiquons maintenant depuis plusieurs années.

 

Point de vue des résultats, 2012 signe notre meilleure saison avec 8 compétitions pour 8 podiums. Nous terminons 4ème et 2ème français, résultats qui associés aux années précédentes nous permettent d’accéder à l’équipe de France dans l’ordre suivant :

 

1-       Julien HIMBERT

2-       David HIMBERT

3-       Sébastien VIVION

4-       Benjamin CASTETS

5-       Olivier BRIZARD

 

En espérant honorer ces couleurs en 2013 !!

11

Equipe de France 2012

 


Rapala :

 

Nous tenons aussi à remercier l’équipe RAPALA pour sa confiance et son suivit depuis plusieurs saisons.

 

Une marque dynamique et sans cesse à la recherche des détails et de l’innovation technique. Un groupe superbe, accueillant et ouvert… bref une communauté avec qui nous prenons plaisirs à partager

 

6

 

Une pensée également à Jean-Michel MARCON du team avec qui nous avons passé d’agréables moments au bord de l’eau (c’est Kouffit…). A refaire cette année par des conditions, espérons-le, plus clémentes !

 

20

 


Activités halieutiques :

 

Juste un petit mot pour souligner que le monde de la pêche continue à évoluer d’années en années. Si tout n’est pas rose, progressivement nous allons vers le bon chemin (initiative de quota, parcours graciation…) mais sans bénévoles rien ne peut se faire !

 

81

 

Pour être activement engagés dans les associations, collectifs… les tâches ne sont pas aussi faciles qu’on aimerait bien le croire. On ne peut pas tout faire et surtout n’importe comment ! Apporter sa contribution est déjà d’une grande aide (ne serait-ce qu’au sein des écoles de pêche) alors n’hésitez pas !

 


 Les amis :

 

Il est coutume de parler de soi mais sans ces amis et les moments partagés, nous serions peu de choses !

 

Merci également à eux pour leurs partages, sympathies, confiances et amitiés.

 

115131214161719182521222423262577576778995

 

Merci également à vous lecteur puisque c'est gràce à vous (vos commentaires, vos mails et vos encouragements) que ce blog existe toujours. Sans cela et la relance, ce blog aurait été laissé à l'abandon.

 

Pour conclure et parce qu’on estime que c’est avant où eux qui subissent nos déplacements et nos excursions, merci à notre famille qui nous laisse vivre notre passion au maximum.

10

Partager cet article

Repost 0