Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan poisson :

 

A chaque début d’année, il est d’un rituel de rêver à la saison qui débute. Des pronostiques sont annoncés avec des objectifs toujours plus grands ... Pour ma part, je souhaitais dépasser une nouvelle fois la barre des 300sandres, capturer un sandre métré et plusieurs gros brochets au-dessus de cette barre symbolique du mètre. David, lui, souhaitait battre son record black-bass de 62cm et capturer un silure de +2m en float-tube !

 

Je sais que cela peut paraître présomptueux et démesuré mais il est toujours beau de rêver ! Cela dit pour être sincère, nous pensions pouvoir y arriver au terme de nos nombreuses sessions sur l’eau et de nos voyages !

 

Malheureusement, entre ce que l’on compte faire en début de saison (sites pêchés, fréquence de pêche, techniques employées...) et les conditions de pêche, il y’a une part  « d’imprévisible ». Nous pouvons le dire, la saison 2013 a été très compliquée niveau pêche. Une météo instable et des poissons complètement décalés sur les saisons n’ont pas été à nos avantages ! Bref, une nouvelle année vient de s’écouler et si je me permets la reprise de mon introduction, à chaque fin de saison, il est d’un rituel de tirer les bilans !

 

Dans son ensemble 2013 a été un très bon cru et si tous les objectifs « 2013 » n’ont pas été atteints, nous ne pouvons qu’être satisfait de n’avoir rien lâché et d’avoir continué à pêcher quelques soient les conditions météorologiques. Toujours au bord de l’eau pour apprendre et continuer à comprendre le comportement de nos amis carnassiers.

 

Au niveau des statistiques, je ne saurai que vous recommander la tenue d’un carnet de capture complet où il est ensuite possible de soustraire de nombreuses informations: tailles moyennes des poissons observés, quantité, rendement selon les époques, lieux et modes de pêches employés ! Des pourcentages, des moyennes et autres données qui, cumulés aux précédentes saisons, permettent d’obtenir des statistiques intéressantes !

 

Pour ma part, j’ai réalisé ma meilleure année de pêche aux brochets et aux sandres. La barre des 300 sandres a été dépassée dès l’automne et bien que la technique s’affine tous les ans avec des secteurs que je connais maintenant sur le bout des doigts, il est fort de constater que les ressources en sandre sont encore bien là. Je dirais même qu’au vu du nombre de poissons calibrés entre 40 et 60cm, les années avenirs semblent promettre de grands moments de pêche !

18 (2)

 

Mais bien loin de ce résultat, il y’a un poisson qui m’a fait trembler. Mon rêve est tombé, un poisson traqué et recherché depuis des années qui est venu me saluer à la fin du printemps, tout juste le mètre :

10

 

J’en espère autant pour tous les pêcheurs qui rêvent d’un tel poisson, vivez et croyez en vos rêves... Pour les brochets, un grand nombre de poisson ferré avec des moyennes élevées (un poisson sur 3 dépassait 70cm) ; par contre aucun métré et un maximum à 95cm (20 de 80 à 95cm) :

2

  

Au niveau des autres espèces de poissons, s’il y’a bien une espèce bon enfant qui permet de toujours s’en tirer au bord de l’eau, c’est la perche. Elle permet de sauver bien des journées et on lui doit bien ici quelques mots ; 11 poissons de +40cm seront venus me combler de leurs beautés avec un maximum à 48cm.

4

 

Pour les black-bass, je ne les recherche qu’en de rares occasions et si cette année je reste dans mes moyennes annuelles, j’ai réalisé mes plus belles pêches de poissons de +50cm (7 sur l’année) avec un maximum à 53cm.

13724

 

Quelques surprises seront également venues agrémenter nos sessions : silures, carpes, gros chevesnes...

4 (2)

 

Pour David, la saison a été un peu freiné par son nouvel emploi en magasin de pêche. Moins de temps libre, pas de vacances, bref moins de temps au bord de l’eau. Désolé pas de chiffre à vous donner, il ne tient pas de carnet.

 

Dans son ensemble il a eu une saison bass difficile. Des poissons introuvables et de petites tailles (- 40cm), il a réussit à déjouer la méfiance de quelques gros pépères sur des pêches différentes et moins usuelles. A l’arrivée, il tape un magnifique doublé à  58 et 56cm :

18 (3)19

 

Le silure, une pêche qui le passionne de plus en plus et pour laquelle il a consacré beaucoup de temps. S’il n’a pas son 2m+, il a monté et partagé sur le bateau le combat d’un 2.35m en automne avec l’ami Christophe Hervé.

628

 

Au niveau du sandre, faute d’une activité débordante des autres espèces, il réalise également sa meilleure saison. Beaucoup de poissons calibrés à 40/60cm avec à la clé la capture d’un gros poisson (son nouveau record) sur une journée difficile où je finirais capot en janvier dernier :

BIlan-2013 7529

 

Pour les brochets, même constat, peu de sorties réellement dédiées à cette espèce mais quelques jolies prises à l’arrivée (80/90cm) et l’égalisation de son précédent record ; 97cm :

BIlan-2013 8097

 

Les pauses midi étant ces seuls moments de détente où il peut assouvir sa passion depuis la bordure, la perche a été l’espèce phare de sa saison. Un nombre démesuré de capture entre 15 et 30cm et quelques grosses mémères dont celle-ci :

1

 

Bilan compétition :

 

Pour la nième année nous participions au championnat de France Float-tube. Une saison dans son ensemble très difficile et sur-laquelle nous avons rongé nos ongles. Des contres performances sur des lacs qu’on connaît, des erreurs stratégiques, des décrochés et sur beaucoup de date un gros manque de préparation !

 

Au départ quand on regarde le planning, on se dit « on verra bien, il y’a le temps » mais quand on arrive à la fin et qu’on a aucun résultat, ce n’est plus la même... Un manque de préparation et un laissé aller sur les dates « locales » auront mis à mal nos nerfs.

 

Au final, un grand « stress » (si je puis dire quand on se prend au « jeu ») pour se sortir du fond du trou sur les 3 dernières dates de l’année. Plans topographiques, études des sites, glanage d’informations et surtout encouragements des amis auront permis de refaire surface et de me qualifier à une bonne place in-extremis pour la finale individuelle. Une qualification au détriment d’autres très bons pêcheurs réguliers sur la saison : François R., François C., David, Frédéric, Alain, Jonathan ... sont malheureusement restés à la porte.

Podium général

 

Une finale sur le thème de la verticale, une finale destinée et le titre de champion de France à la clé. Un titre que je suis heureux d’avoir obtenu après l’avoir « effleuré » 4 années de suite mais qui, contrairement à d’autres saisons, ne reflètent pas ma saison dans sa globalité !

 

En revanche, mes deux acolytes sur le podium : John Rivasseau (Vice Champion) et Sylvain Berland (3ème) ont réalisé une saison exceptionnelle, bravo à eux !

Victoire club

 

A titre collectif, une grande satisfaction pour la victoire de notre club « Baits Fishing Club sud Vendée ». Une équipe soudée et qui c’est battue toute la saison pour l’obtenir, merci à John, Fred et Romain avec qui nous avons partagé de grands moments de complicité !

 

Remises des prix à Clermont dans 15jours...

 

Verdict :

 

Voilà en quelques mots, sans de grandes analyses le bilan  2013. Aucune prétention de ces résultats (nous sommes tout le temps au bord de l’eau) mais un plaisir de les partager avec vous, vous êtes nombreux à nous suivre, partager et lire nos aventures... Merci !

 

Merci également à tous nos proches pour partager ces grands moments au bord de l’eau : Alain, François R., Walter, Eric, Arnaud, Dédé, Kévin, Jean-Michel, Fredy, François C., Fabien et son père, Emma, Christian, Christopher, l’équipe Suédoise (Alain C, Ben, Max et Claudine), Philipe B, Thomas, Emilien, Sébastien, Yannick, Anthony, l’AAPPMA la Tanche de la Boulogne et le club mais surtout merci à la famille.

 

Bonne année 2014, en vous souhaitant beaucoup de poissons, beaucoup de bonheur et surtout la pêche...

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0