Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec un petit peu de retard, voici le retour des dernières sorties et du week-end passé.

Depuis déjà quelques mois, deux amis (Fabien et Théo) ont élu domicile dans les lointaines contrées bretonnes. Des terres où la pression de pêche, la qualité de l’eau et les populations piscicoles sont bien loin de nos eaux ligériennes.

8

Cela ne sous-entend pas que le poisson est plus facile à trouver et à toucher mais que les eaux sont plus propices à la reproduction des espèces piscicoles (certaines) et que la législation beaucoup plus stricte permet d’avoir des populations relativement stables. Si on vient rajouter à cela une civilisation moins présente et une nature préservée, on obtient des milieux encore sauvages avec des vraies frayères !

2

L’idée me trottait depuis quelques semaines mais je n’avais jamais trouvé le temps de m’y rendre, c’est chose faite sur un week-end prolongé de 3 jours où j’ai pu pêcher dans une grande variété d’endroits différents et tenter plusieurs espèces de carnassiers.

1

Il faut savoir que le « gros » des pêcheurs bretons, déjà peu nombreux, ne misent que sur les salmonidés et la mer. Autant vous dire qu’on était loin des bousculades habituelles sur l’eau ! La place, il n’en manquait pas, pourtant je n’ai jamais pêché très longtemps sur un même poste.

Hors mis une journée complète en lac avec Romain Deflandre , j’ai multiplié les approches dans un grand nombre de secteurs.

12

J’ai ainsi pu m’essayer à la truite, poisson encore inconnu pour moi et ainsi connaître mes premiers déboires. Il n’est pas si évident de pêcher ces petits cours d’eaux, lancer dans un trou de souris, penser au courant tout en se disant qu’on a le droit qu’à une chance sinon les truites ont compris le manège…

11

Je toucherais 8 poissons, toutes décrochées…

Pour le reste, j’ai essentiellement misé sur la perche et surtout le brochet. Avec une maille à 60cm, une limitation à 2 poissons/jour et un grand nombre de frayères, les brochets sont relativement bien implantés dans la région.

1079

Les pêches en surface au Popper (le Skitter POP a fait des ravages chez les perches) et vibratoires (chatterbait et spinnerbait) ont rapporté 90% des touches.

3175

Nous n’avons pas pris du poisson partout mais au cumul, je dois toucher pas loin de 200poissons sur mes 3 jours. Essentiellement des perches, une fois sur les bancs à chaque lancer on était attelé, quelques sandres et une 15aine de brochets (tous entre 60 et 75cm, 80 pour le plus gros avec un suivi de métré).

1315141664

Bref, à refaire prochainement… mais des poissons il y’en a aussi chez nous.

De manière plus « traditionnelle », il y’a eu quelques coup du soir en semaine, notamment avec Arnaud et Kévin sur deux essais différents. A chaque fois, sans être la folie, nous toucherons une 10aine de poissons.

1920

Les sandres sont toujours actifs mais assez compliqués à ferrer, essentiellement des petits poissons justes maillés (40/45cm). Pas mal de perches avec des moyennes assez correctes (25/30cm) sur des petits cranckbaits animés en pleine eau, des petits brochets et quelques black-bass (30/40cm).

Nous aurons l’occasion d’en reparler, les vacances arrivent, si un peu de repos est nécessaire en 3 semaines il y’aura de quoi s’amuser…

Pour David, un peu moins de temps pour aller à la pêche, mais quelques black-bass (pas très gros), brochets (dont un 85cm), perches et petit silure.

18

21.jpg

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0