Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le sandre est, depuis quelques années, devenu l’espèce que je recherche en priorité au point d’en oublier qu’il existe également dans nos eaux des brochets, des perches, des silures et même des black-bass !!!! La situation s’est d’autant aggravée que David n’est désormais plus dans la région, une situation qui m’octroie tout le loisir d’aller où je veux rechercher mes amis « ZANDERS ».

4

 

L’envie de toujours en prendre plus et de comprendre cette espèce ont favorisé l’exécution de magnifiques sorties et l’accomplissement de ma meilleure saison de pêche. Pourtant il y’a un MAIS qui subsiste. En compétition, souvent par la méconnaissance des lieux et l’absence de pré-fishing, je ne recherche pas le sandre au contraire des autres espèces qui rapportent plus facilement des points.

 

La perche est souvent l’espèce phare, cela tombe bien je ne la recherche jamais en loisir… en ce qui concerne le brochet, les nombreux voyages à l’étranger et la qualité piscicole de notre région m’ont profondément dégoûté de le rechercher. Pour le black-bass, à l’époque où David était encore sur Nantes, nous y consacrions de nombreuses sorties, désormais ce n’est plus le cas

 

Bref, pour faire simple je suis désormais régulièrement à la rue quand il n’est pas question de pêche du sandre, notamment en compétition. Mon manque de pratique et ma spécialisation se font profondément ressentir avec des automatismes et animations qui ne sont plus là. Pour prendre du poisson régulièrement il n’y a pas de recette miracle si ce n’est celle de pêcher partout et toucher à tout !!!

1

 

C’est dommage puisque de nombreuses fois dans la saison ; des pêches « autres » que sandre étaient à réaliser et je suis passé à côté de merveilleuses sessions par obstination. Aujourd’hui un petit ras le bol se fait ressentir, ma passion du sandre est toujours intacte mais je suis dans une phase où j’ai besoin de voir autre chose et de me rediversifier. En avant les pêches de brochet à la recherche de touches et de gros sujets, bonjour le retour des grosses perches automnale et des pêches quantitatives et qualitatives de gros black-bass. Les sandres, je ne les oublie pas mais ils ont bien le droit à une petite retraite !!!

7

 

Refaire ces marques après plusieurs mois sans fréquenter les postes a été « compliqué ». Les niveaux ont baissé, les herbiers ont proliféré et bien que je connais ces coins par cœur, je ne connais plus « l’état » des populations en place ni même l’activité carnassière. Sur ce dernier critère, à force de multiplier les sorties, en général le pêcheur comprend les mouvements des poissons, les postes et les besoins du moment (taille des leurres, teintes…). Pour moi tout est à retravailler… une découverte « amusante »  quand on sait les heures que j’ai pu y passer il y’a plusieurs années !

 

L’avantage est que l’ensemble de mon matos « perche, bass et brochet » retrouve un peu de jeunesse, il commençait à rouiller. Je dois avouer que j’ai pris plaisir à ré arpenter certaines berges, certains étangs et lacs oubliés le temps de cette saison ! Je n’ai pas capturé des centaines de poissons, ni même des records mais j’ai au moins coupé ma routine !

 

La grande surprise a été de croiser un grand nombre de petits brochets sur les bordures, sans les leurrer, j’en ai fait fuir jusqu’à une 20aine sur certains parcours, rassurant pour l’avenir ! A côté, quelques sujets adultes sont venus se pendre à mes triples. Les prospections débutaient toujours sur des pêches lentes et discrètes (gros leurre souple ou swimbait) pour progressivement monter crescendo avec des leurres plus volumineux et bruiteurs sur des animations très vives.

 

Même les poissons à la « maille » n’ont pas hésité à venir coffrer des leurres volumineux animés pleine balle !

8

 

Dans l’ensemble, ce sont des poissons de 50/70cm qui ont été leurrés avec un sujet largement maillé (+ ou- 80cm) :

32

 

Mais le ratio de touche est resté faible ! Au vu de l’activité carnassière des petits brochets (-60cm) dont j’entends des nouvelles régulières, la logique aurait voulu que sur mes gros leurres je prenne beaucoup plus de touches ou de suivis…

 

Au niveau des perches, une très grosse de décrochée (+45cm) me fera gueuler et une myriade de sujets calibrés entre 20 et 30cm m’ont amusé.

5

 

Le poisson de mes débuts au leurre et de mon expérimentation des techniques de lancers (skipping, pitching…) s’est également joint à la partie. Pêche à vue, en weightless, au spinnerbait, etc… tout est possible sur ce poisson tant il y’a de manière de le leurrer. Je me suis remis à la pêche de ce petit diable:

6

Je n’ai pas la photo du plus gros, la photo ci-dessus est celle d’un poisson similaire pris cette année et non postée.

 

Vous l’aurez compris, les sandres sont provisoirement mis de côté, sa recherche recommencera vraisemblablement que le mois prochain. Les nombreuses manifestations pêche (GN Carla entre autres) ne vont pas me permettre de retourner les chatouiller : direction ce week-end Troyes puis 3 jours de pêche au brochet et si qualification pour la finale : la Camargue ! J’aurais ainsi beaucoup plus de plaisirs de les recroiser en novembre, période du retour des précipitations et des gros sujets !

 

En attendant, je suis en mode BROCHET ! Et, en toute logique je l’espère, des jolis poissons vont tomber, suite aux prochains articles !

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :