Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après de longs mois à ne rechercher que le sandre, ce week-end a été dédié à d’autres pêches pour varier les plaisirs.

 

L’idée était dans un premier temps, samedi en solo, de découvrir de nouveaux secteurs de pêche. J’ai ainsi multiplié sur une courte matinée les secteurs (3 coins : du bord et en float-tube) à la recherche d’éventuels lieux à carnassier (sandre notamment).

 

Autant dire que cela faisait longtemps que je n’avais pas entrepris de telles excursions à l’improviste avec comme seul moyen de repère les vues aériennes proposées par Internet et ces outils de navigation.  Les sentiments que procure la circulation sur un chemin inconnu avec l’espoir d’y trouver l’eau au bout ne m’étaient plus familiers.

 

Rappelez-vous de cette montée d’adrénaline et d’excitation lorsqu’on arrive sur place, qu’on se gare à « l’arrache » pour rapidement jeter un coup d’œil sur l’aspect de la rivière. Nos yeux se mettent alors à divaguer et à rêver des éventuels poissons postés. Les nerfs sont alors à vifs, on se dépêche de rejoindre la voiture, d’y gonfler le float tube et de le charger du strict minimum (on en a toujours de trop !). On arrive alors au bord de l’eau, comme un enfant on jette un dernier coup d’œil sur les lieux et on se lance à la découverte…

 

Bref, si habituellement les postes sont connus avec des dérives calculées… là, toute la pêche est à construire et on y va à tâtonnement pour dénicher les postes clés !

 

151

 

J’ai pour ainsi dire pêcher qu’en linéaire, me positionnant en milieu de rivière, je descendais les bordures et frondaisons d’arbres pallier par pallier. En alternant sur deux cannes, leurre souple au shad et poisson-nageur de type petit jerk, je pouvais toucher tout un panel d’espèces différentes.

 Les perches ont été nombreuses (moyenne à 25cm) sur le tapis de réception ainsi qu’un chevesne et plusieurs sandres (45 à 55cm). De quoi remotiver à réitérer l’opération surtout que ces coins semblent peu pêchés avec à coup sur quelques surprises…

Sur le retour, un rapide essai au black-bass me vaudra 3 poissons dont un potable de 45cm. Tous sur des pêches lentes en wackie ou en weightless (flappin’ Craw).

14

Dimanche, à la différence de la veille, la « team Himbert » était au complète pour une journée black-bass !

Si David préfère les pêches lourdes (texan et jig),  pour ma part les pêches légères (weightless et wackie) sont mes préférées. Malheureusement ni lui ni moi ne trouverons la solution pour déclencher les attaques. Hors mis 4 petits poissons (moins de 25cm), nous ne verrons aucun autre poisson aussi bien au niveau des touches que visuellement dans les obstacles !!!

Cela dit, les perches étaient joueuses, nous en prendrons un bon lot avec une moyenne correcte de 25/30cm. Je noterai juste la décroche d’une belle maman de + ou – 45cm en surface !

En revanche la surprise du jour était les silures !

4

Sur des prospections lourdes (texan et jig) dans les arbres, nous avons été intercepté chacun notre tour ; le premier pour David (+ ou – 70cm) et le second pour moi (+ ou – 90cm).

25

Des poissons amusants à travailler sur du matériel non adapté !

73689

Si bel et si bien que nous nous sommes pris au jeu en changeant de stratégie pour une pêche verticale à l’aide de grosses bouchées. Rapidement nous trouverons un nid et les touches s’enchaineront pour terminer sur un score de 6 à 3 en faveur de David.

Le taux de réussite est de 9 sur 11, pas mal sur du petit matos !

1213

Bien qu’il ne s’agisse pas de monstres, ces « silurots » de 45 à 120cm nous aurons fait passer un excellent moment sur l’eau avec pas mal de rigolades. Nous réaliserons même un petit « doublé » :

1011

A refaire avec un peu plus de black-bass…

En attendant prochaine étape, l'open de Saint Vincent sur Graon dimanche 21 juillet avec, je l'espère, une petite sortie "loisir-préparation" concluante la veille !!

 

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :