Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

C’est avec beaucoup d’humilité que j’écris la suite du précédent article !

 

La connaissance des sites et les coups du soir si productifs me laissaient présager de grandes soirées. L’apprentissage des lieux étant fait, je n’avais plus qu’à peaufiner les techniques et les dérives pour multiplier les sandres, si présents la semaine précédente ; vous n’avez qu’à croire !!!

 

Se sont de beaux ……. , je m’étais beaucoup d’espoirs sur cette dernière semaine et bien je me suis trompé en beauté !!!

 

J’ai multiplié les sorties avec des résultats très décevants, les poissons n’étaient plus sur les mêmes postes et ne réagissaient plus aux mêmes stimulis. En repêchant les secteurs de la semaine précédente je me suis heurté à des pêches compliquées avec peu de touches et des poissons justes maillés.

 

Changement de temps, de lune ou sensibilité des dépressions qui arrivaient ? Je n’ai aucune idée sur la ou les raisons de cette évolution soudaine de comportement. Toujours est-il que les poissons s’étaient décalés en retrait des courants sur des zones plus calmes.

 

Ce ne sont pas des excuses pour justifier les résultats mais juste une accumulation de paramètres qui expliquent le manque de touches. Il est évident qu’un manque d’adaptabilité est également à souligner de ma part, les sandres ne sont pas à la diète !

 

Buté sur des pêches lentes au leurre souple, il aura fallu pêcher de manière très agressive (plomb palette, jigging…) pour  déclencher des touches supplémentaires. En contrepartie, je suis descendu d’une moyenne de poissons de 50/70cm à des sujets calibrés dans la gamme 30/40cm.

 

Si en float-tube j’ai galéré à trouver les poissons, le paradoxe veut que ma meilleure session (qualitativement parlant) sera réalisée depuis la bordure. Au hasard de mes prospections, je suis tombé sur une berge creusée par les courants, l’amorti est prononcé et une fosse complète le décor. Le poste idéal à sandre !

1

 

Ces derniers étaient postés le nez sur le haut de la marche dans l’attente de proies que peuvent apporter la veine d’eau. L’idée était de présenter un leurre souple en amont de cette marche et de s’aider du courant pour l’emmener sur la cassure. Les touches étaient systématiques sur les 1ers mètres de descente de la fosse avec un combat en direction de celle-ci.

 

En l’espace de 30mn, je multiplierai les touches sur ces 5m² ! Des sandres calibrés entre 50 et 60cm avec en prime un sujet largement maillé :

2

 

Il s’agit véritablement du poisson qui sauve la semaine ! Des soirées entières à galérer sur quelques sandrillons finalement récompensées par ce joli sujet. Un poisson coup de chance puisque je n’ai toujours pas compris le manque de succès sur l’ensemble des soirées !

 

Vivement que l’automne s’installe et que les gros sandres soient plus réguliers !!!

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0