Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 26/10/13 – Manche 1 :

 

Le week-end du 26 et 27octobre se déroulait nos deux dernières dates du championnat float-tube zone Nord. Manifestations organisées par la fédération de pêche de l’Aube sur une ancienne gravière de 24ha : l’étang de la « Réserve » !

 

Un site magnifique avec des eaux translucides, une grande diversité de postes et surtout une forte densité de gros brochets et de grosses perches.

 

Une micro-finale était annoncée puisqu’au terme d’une longue saison, les classements individuels restaient serrés et beaucoup de compétiteurs étaient dans l’obligation de faire des résultats pour espérer rentrer ou rester dans le top 7 ; synonyme de billet pour la finale.

 

En ce qui nous concerne, tout était encore accessible et nous faisions partis de ceux pour qui tout allait se jouer maintenant à conditions de ne pas réaliser de faux pas ! Pour cette occasion, Jean-Michel Marcon a également fait le déplacement pour pêcher et nous encourager.

 

Au niveau de la pêche, les nombreux renseignements glanés ici et là sur des sites internet indiquaient une forte population de brochets sur l’étang. Une population densitaire facilitée par la mise en place de règles strictes (maille du brochet à 90cm) dans les années passées et de l’obtention d’un No-Kill intégral sur la gravière depuis janvier 2013.

 

Dans la difficulté, il semblerait également que les perches soient bien présentes et de très grosses tailles. Un poisson « bonus » qui pouvait créer la surprise !

1

 

Autant dire qu’il s’agissait de deux dates très alléchantes  mais sur lesquelles nous devions également nous méfier. Qui dit gros poisson et pêche en No-Kill, dit forte pression de pêche et poissons éduqués où il va falloir user de patience pour décider nos amis carnassiers et les leurrer.

 

Samedi 26/10/13 – Manche 1 :

 

Tout commence dans la nuit de vendredi à samedi, après une très courte nuit de sommeil, nous rejoignons les copains (Alain, Fredy et François) pour entamer 6h de route. Nous verrons la lumière qu’au petit matin où l’accueil des organisateurs avec le café et les croissants était la bienvenue.

La gravière s’éveille et nos premiers regards se portent sur cette magnifique pièce d’eau. Nos yeux cherchent le moindre signe d’activité carnassière, nous y sommes et il nous tarde de commencer cette 1ère manche.

 

Sans connaissance des lieux, notre stratégie était dictée par le feeling. Nos cannes étaient montées à différentes techniques : une en pêche lente du brochet (jig ou LS en linéaire), une en finesse (mode perche) et une en pêche lourde (bigbait).

 

Il n’y avait plus qu’à espérer…

 

Au top départ, on décide de se diviser pour localiser les secteurs productifs : une baie abritée pour Julien contre une berge balayée par le vent pour moi. Une stratégie payante qui me rapporte en quelques minutes 2 brochets (au shad à palette mais un seul qui maille : 63.6cm) et une perche de 22.6cm (en finesse) pour Julien !

 

Malheureusement, la poisse va rapidement nous rattraper.

 

Après m’être fait couper par un joli brochet, j’en ferre un 3ème qui se décroche à quelques centimètres de l’épuisette. Quant à Julien, il décroche successivement sur trois arbres noyés : un très gros brochet (pas vu mais très lourd et puissant), puis un 90+ au float tube et deux perches de +30cm ! Tous au shad en texan palette.

 

En insistant sur la zone, Julien finira par sauver les meubles en grattant en finesse deux autres perches de 29.5 et 20.2cm. Cela dit, son cumul de poissons restait insuffisant puisque quelques brochets avaient été capturés sur les bordures. Ces 3 perches lui permettaient uniquement de rester dans la course !

2

 

Que ce soit pour moi ou Julien, l’option brochet était à privilégier. Jean-Michel l’avait bien compris et cela tombe bien, il était venu pour ça !

 

Il alignera deux brochets justes maillés et une perche en prospectant des massifs d’herbiers. Pour ma part, j’ai repris plusieurs petits becs de 40 à 49cm pour finalement aligner sur des chasses  3 perches maillées (22.0, 23.5 et 20.2cm).

 

Julien quant à lui, après s’être repositionné en milieu de baie pour peigner les herbiers, finit par prendre successivement 2 brochets. Malheureusement, un seul maillera (61.5cm) et il manquera quelques millimètres pour le second !

3

 

Avec 1 brochet et 3 perches chacun, nous nous savions bien placés mais un quota (6 poissons) restait l’idéal pour nous placer dans le top 5 ! Un objectif que nous n’arriverons pas à atteindre, je resterai bloqué à 4 poissons et Julien à 5 avec une zébrée supplémentaire (25.9cm).

 

A 16h, la fin de la manche sonne et nous savons qu’on a loupé le coche. Les poissons perdus vont coûter cher puisque plusieurs compétiteurs ont le quota (1 brochet et 5 perches). Tout va se jouer dans un mouchoir de poche.

 

Le verdict annonce une 7ème place pour Julien avec 5 poissons (1597 pts), moi 10ème avec 4 poissons (1293 pts) et Jean-Michel 8ème avec 3 poissons (1505 pts).

 

Bravo au podium composé de trois pêcheurs du club APS (Nicolas RICHARD : 3 brochets et 2perches, Baptiste DUPONT : 1 brochet et 5 perches et Frédéric VILETTE avec 1 brochet et 5 perches).

 

Toujours est-il que cette 1ère journée a modifié l’ordre du classement général. Si certaines places sont définitivement sauvées, au détail des comptes il n’était plus que trois à lutter pour atteindre ou rester dans le top 7 : Julien (9ème au provisoire) et deux amis : François Cesbron et Alain Duverger respectivement 7 et 8ème.

 

La soirée se terminera au restaurant avec l’ensemble des compétiteurs et organisateurs. Un repas qui fera oublier les raisons pour lesquelles nous sommes tous venus. Une ambiance festive et bon enfant digne de l’esprit « float-tube ».

Tag(s) : #Compétition

Partager cet article

Repost 0