Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce week-end a été chaud et ensoleillé, les eaux sont montées en températures et les poissons également…

Depuis près de deux mois, nous attendions ce « beau temps » et bien qu’il ne s’agisse pas de la période que je préfère (il fait trop chaud, on crame sur l’eau…), les eaux chaudes permettent à nos amis carnassiers de digérer beaucoup plus vite. Ce qui a pour conséquence d’engendrer des périodes d’activités plus régulières et des comportements plus agressifs.

Déjà, la semaine dernière lors d’un coup du soir d’une poignée d’heures, nous avions réussi à toucher une 15aine de poissons en power fishing. Les pêches aux cranckbaits et les leurres à dandiner avaient permis de prendre de nombreuses perches, des petits sandres (25/40cm), un broc de 55cm ainsi que 2 bass de 25/30cm.

Bien qu’il ne s’agissait pas de monstres, sur une sortie à « l’arrache », le résultat laissait présager à un bon week-end pêche.


Samedi :

Pendant que le frangin entamait sa dernière journée de travail de la semaine, je me suis dirigé pour la matinée avec Alain sur un lac Vendéen.

L’idée était de pêcher une grosse matinée le lac avant de rejoindre les Sables d’Olonne pour les Marinades. Journée où le lac du Tanchet - habituellement interdit de navigation - autorisait de 13 à 17h la pêche en Float Tube. Pour ne l’avoir jamais pêché et pour en avoir souvent entendu parler, nous étions invités à y participer pour promouvoir l’image de la pêche en float tube.

A notre arrivée sur le lac du matin, plusieurs bateaux œuvraient depuis l'aube sans résultat sur des postes habituellement occupés.

N’étant pas là pour se prendre la tête, nous sommes partis dans une optique « touche » à la recherche des perches ! Une eau translucide, des alevins à gogo et une eau à 19/20°C.

1

Ma foi, faute de sandres, nous nous sommes amusés sur des gros bancs de perchettes disséminés sur le lac. Des boules de plusieurs m² de poissons de 10/20cm collés entre 0 et 1.5m sous la surface avec dessous des bancs de poissons maillés (25/40cm).

A raison de 15/25 perches par postes sur 5/6 entités dont une structure où nous sommes passés deux fois, la centaine est largement passée… 

Dans l’ensemble essentiellement des « perchaudes de 15cm » et pour cause, les belles perches ne voulaient que de petites proies. Il fallait réussir à passer sous le 1er banc pour atteindre les plus grosses.

Sur certaines prises, nous avons vu des poissons de 40/45cm suivre et attaqués les congénères pendues à l’hameçon… Pour notre part nous resterons bloqués sur des perches d’à peine 35cm.

Bref, de la touche et de la rigolade, impeccable… avec même en prime un bassounet de 30cm perdu dans les chasses.

L’après-midi, le décor était tout autre.

Le lac du Tanchet est en fait un réservoir à quelques dizaines de mètre de la mer. Peu profond, envasé et à proximité immédiate de l’océan, les eaux sont chargées et troubles.

Nous avons eu beaucoup de vent avec des dérives difficiles à tenir.

4

Le site en lui même est assez atypique, on retrouve des bordures rocheuses, des roseaux, des arbres noyés et des quais en béton. La profondeur oscille entre 1 et 3m au maximum et une grande île coupe l’étang en deux parties. Une île d’ailleurs peu exploitable du bord et qui abrite des poissons jamais sollicités.

5 

J’ai immédiatement tourné ma pêche sur les sandres en linéaire sur du shad chartreux à descendre les berges.

L’idée était d’intercepter les poissons postés sur les rares talus/structures et de peigner large avec un maximum de vibrations : faible profondeur -> plombage léger (5/7gr) ; une eau trouble -> leurre plus « flash ».

8

Rapidement, je toucherais 3 poissons de 40/45cm et un black-bass de 47cm et plus tard dans l’après-midi, 3 autres sandrillons en alternant les postes.

3

Alain de son côté prendra un unique sandre mais un poil plus joli (55/60cm) :

7

Pas une grosse journée en soit, mais parfois ça fait du bien de partir s’amuser, prendre le temps de pêcher, découvrir et rigoler, bref une journée très agréable !


Dimanche :

Pour cette belle journée ensoleillée, toute l’équipe a répondu présente !

Alain et François sur un bateau, David et Dédé sur un autre, Walter et moi en float-tube. Malheureusement, les poissons n’ont pas forcément répondu comme souhaité ! 

Nous avons tous plus ou moins alterné les pêches de pleine eau sur les sandres, les bordures à la recherche des brochets et avons tous eu le même constat : dur…

Pour ne parler que de ma pêche (en float-tube nous n’avons pas pêché les mêmes zones que les bateaux), j’ai commencé par faire un rapide tour d’horizons des zones de pêche.

Nous trouvions une eau de 20 à 22°C selon les postes/secteurs avec une thermocline à 4/5m. Des poissons concentrés en suspension dans les grandes profondeurs (6 à 10m) avec des tapis de poissons blancs (petits et gros) sur les plats de 3 à 5m de fond.

Sur la première partie de journée, les essais en verticale et diagonale ont été minables (pas une touche), le linéaire pas mieux et ce n’est qu’en descendant un jigging rap que j’ai presque immédiatement dédouillé sur un sandre de 35cm !

1013 

Pensant avoir trouvé le pattern : pêche agressive, j’ai continué en vain sur des échos parfois nombreux. Ce faux « pattern » ne me vaudra qu’une seconde touche en fin de journée, poisson malheureusement décroché à mi-eau (pas vilain, dommage…).

Finalement, toute la pêche se résumait à trouver les grosses concentrations de petits blancs dans des profondeurs confortables (2/3m) et de peigner autour en multipliant les dérives (3.5 à 5m de fond).

211

Les sandres y montaient pour « croquer » mais pas n’importe quoi !

Sans la bonne cadence, la bonne distance de pêche et la bonne couleur de leurre, les tapes étaient inexistantes ou inferrables !

A deux, nous trouverons rapidement les bonnes dérives et les touches se sont enchaînées. Sur une petite heure, je comptabiliserais 8 poissons de 30 à 50cm. Un résultat qui aurait pu être double si nous étions restés sur la zone plus intensivement…

9

Sur le reste de la sortie, quelques sandres viendront compléter la série (verticale et linéaire) mais rien d’exceptionnel. Une belle perche de 35cm viendra également gober mon shad 6 pouces que je présentais en linéaire à la recherche des brochets.

12 

Des brochets d’ailleurs inexistants et totalement absents des bordures. 

En bateau, plusieurs poissons seront également pris (surtout des perches : 35cm et quelques sandres : 40 à 55cm) sur des pêches en power fishing. A noter qu’ils toucheront également plusieurs brochets, tous coupés sur des recherches non appropriées (dommage).

Un résultat peu brillant sur la journée complète mais qui nous aura permis de prendre l’air et le soleil. Nous verrons si cette semaine les coups du soir confirment la recru d’activités.

Toujours est-il que les alevins sont très nombreux cette année et déjà de tailles « mangeables », ce n’est plus qu’une question de temps…

En attendant David va pouvoir regoûter à ces bass, nous sommes le 1er Juillet, la saison commence!

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0