Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La série continue, on reprend les éléments gagnants du week-end précédent et on les réapplique aux conditions du jour. Pour cette nouvelle sortie à thématique sandre, je suis accompagné de Walter et d’Eric.

2

 

La température de l’eau a baissé mais nous ne sommes toujours pas dans des conditions normales de pêche. Les bancs de fourrages ne sont pas encore totalement formés et les poissons semblent très mobiles. Nous alternerons toute la journée les profondeurs de pêche, essentiellement entre 3.5 et 8m, ainsi que les techniques pour multiplier les captures.

6

 

Nous commencerons lentement au petit jour sur des zones de chasse avec la capture de petits sandres (30/40cm) en verticale et diagonale. Les poissons sont pourtant en chasse et le linéaire ne rapporte pas ou très peu de touches. Etonnant au vu de la configuration et de l’activité carnassière, surement une mauvaise présentation où une animation non adaptée aux comportements du jour.

5

 

Si Walter et Eric rentrent quelques sujets supplémentaires, je m’efforce de comprendre pourquoi le linéaire ne fonctionne pas et finalement réussir à trouver un semblant de vérité sans toutefois faire une nette différence.

1

 

L’activité baisse, les poissons commencent à se caler et l’échosondeur revit avec des signes évidents de poissons collés aux substrats. La verticale reprend alors de la noblesse et nous évitons de pêcher trop petit pour limiter la capture de petits sandres. Rien n’empêche, la moyenne ne décolle pas. Nous enchaînons des poissons de 40 à 55cm avec régulièrement des sandrillons qui viennent s’empaler sur le leurre. En verticale, beaucoup de poissons se posent sur le montage et sont ferrés par le ventre, la joue… un signe évident d’agressivité mais pas d’attaques alimentaires.

Sur certains postes, le sondeur s’affole avec une verticale inefficace, le plomb palette permet alors de voler quelques poissons supplémentaires.

3

 

Nous trouverons réellement la pêche en après-midi sur 2 secteurs où des sandres se sont rassemblés. Une diagonale lente moitié moins lointaine qu’à l’habitude permet de multiplier les prises. Tout était question d’inclinaison du montage et de distance de pêche. Les touches sont alors de qualité avec des poissons « moyens » de 45 à 60cm. Les poissons s’enchaînent jusqu’à la tombée de la nuit où l’activité a redémarré mais sans jamais trouver les grands sandres !

7

 

Prochaine étape en rivière pour jouer avec les courants et les gros sandres réveillés. En lac, il est encore tôt et la situation ne semble pas se débloquer, de très jolis scores certes mais nous cherchons désormais plus gros, nous allons attendre l’arrivée des froids pour y retourner.

 

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :