Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce début de mois est très prometteur et contraste avec la fin septembre où nous prenions beaucoup de « petits » poissons !

 

9

 

Est-ce les dernières précipitations qui ont revigoré nos amis carnassiers ? Toujours est-il que la saison semble être relancée. Toutes les espèces apparaissent en activité, que cela dure !

Sans revenir en détails sur chacune des sorties et micros sorties (coup du midi et du soir), reprenons espèces par espèces.

 

Commençons par les black-bass où David a repris de l’activité en allant les taquiner sur des sessions express. Sur les deux ou trois tentatives, il a réussi à prendre une 10aine de poissons maillés entre 30 et 40cm. Des poissons qui réagissaient sur des poissons-nageur « perche » animés (notamment le Shallow shad rap) par saccades le long des bordures.

 

2011

 

Pas de big-fish mais des black-bass énervés et actifs qui profitaient des chasses des premières pour - dans la panique générale - se servir!

 

Pour ma part, je pensais que ma saison « achigan » était terminé ; pourtant samedi dernier, j’ai réalisé ma plus belle série de l’année (qualitativement parlant).

 

6

75

 

Au détour d’une structure où je recherchais les sandres, je décroche un black-bass de 45/50cm sur chandelle au shad en linéaire. Ce n’est qu’une petite heure plus tard, armé de flappin’ en weightless, que j’ai réattaqué le poste pour essayer d’en découdre avec ce même poisson.

Au final ce n’était pas un sujet isolé mais un banc entier concentré sur le poste.

 

Ma première approche consistait à imiter une fuite d’écrevisses dans l’animation. Sans aucun contact, j’ai trouvé les poissons en laissant posé le leurre au fond sur de longues pauses et en l’animant que très sommairement (juste une reprise de contact avec le leurre et un déplacement d’un ou deux centimètres). Les touches étaient discrètes, il fallait rendre la main, attendre que le fil se tende avant d’envoyer un puissant ferrage.

 

10128

 

Je prendrais 6 touches en 15mn : un loupé, une casse et 4 poissons de 52-36-46 et 43cm. Malheureusement je finirais par me tanker sur le poste avec l’obligation d’aller chercher le leurre, faisait fuir par la même occasion le banc en place !

 

Les perches ; comme énoncé sur les lignes précédentes, commencent à éclater dans les rassemblements d’alevins. Les poissons sont euphoriques l’instant de la chasse et inexistants les minutes qui suivent.

 

Les shads en linéaire mais également les topwater (Popper et Stickbait) rapportent de nombreuses prises. Les plus grosses capturées mesurent dans les 35cm avec la décroche de quelques 40+ pour David dimanche. Les perches moyennes mesurent dans les 25cm et si les curées automnales continuent, il va y’avoir moyen de s’amuser en quantité et en qualité, affaire à suivre…

 

Les sandres ; je les ai retenté samedi matin et dimanche en soirée sur deux types de milieux distincts (lac et rivière). Dans la première situation, je m’attendais à une pêche difficile en lac liée à des niveaux très bas et des poissons concentrés (blancs et carnassiers) alors qu’en rivière (avec le retour du courant), j’imaginais des sandres sur vitaminés qui tapaient sur tout ce qui bougeaient.

 

Mauvaise interprétation puisqu’en rivière, sur d’excellents postes, il n’y aura aucune touche de sandre hors mis une saucisse de 15cm. Alors qu’en lac, dans les fenêtres d’activités (levée du jour et quelques passages dans la journée), les touches s’enchainaient. Mise à part la décroche d’un gros poisson (sandre ?), il s’agissait uniquement de poissons calibrés entre 30 et 50cm.

34

 

Des poissons touchés (pour quelques-uns) au plomb palette et en verticale (majorité) sur des shads 4 et 5’’. Des « petits » sandres très agressifs où l’emploi d’un triple voleur se retrouvait inutile malgré la taille des shads!

 

Les animations consistaient à soulever le leurre, le promener en suspension sur une petite distance et le relâcher sèchement jusqu’à ras le fond, moment où la touche intervenait (souvent violente). Affaire à suivre, ce n’est qu’une question de temps pour que les beaux sujets se réveillent !

S’il y’a bien un poisson que l’on délaisse depuis quelques années, c’est le brochet. Pourtant, des belles populations de gros sujets dorment dans nos rivières, preuve en est avec la prise de plusieurs beaux bébés, où  je n’ai malheureusement la photo (en solo=photos pourries) que d’un poisson de 85cm.

 

12

 

Au vu du manque d’activité actuel des « beaux » sandres, il est bien possible que les prochaines recherches soient axées bigbait ! Une stratégie qu’Eric a effectué ce week-end avec quelques résultats (un 80cm de décroché et des 50cm de capturés).

 

A tester prochainement !

 

Hors mis ces différentes espèces, je tiens également à présenter d’autres poissons qui ont su répondre présents et combler les moments de vide ! Tout d’abord les chevesnes qui - au détour d’une sortie float-tube - se retrouvait en masse à marauder sur un haut-fond. Pour ne jamais les rechercher, j’avoue avoir pris un certain plaisir à « essayer » de les leurrer.

13

1415

 

Une pratique pas évidente qui demande discrétion et précision ! Je dois dire qu’équipé d’une canne de puissance « M », j’ai galéré pendant une bonne heure à propulser des micros leurres de quelques grammes …

 

17

 

Au final, je toucherai 4 poissons avec une casse sur un « big » et la capture de 3 poissons de 55 à 60cm. Amusant de voir ces poissons maraudés à quelques mètres de soi et de les tenter, l’adrénaline est alors à son comble, à refaire !

 

Dernier sujet, le silure, poisson pour lequel David à une obsession cette année ; il veut un 2m+. Ces sorties en semaine sont régulièrement axées sur cette recherche et ça finit par payer ! Accompagné de Christophe mardi dernier en bateau, ils ont fini par leurrer un géant !

 

Ce n’est qu’au terme de 2h de combat que nos deux compères en sont venus à bout : un géant de 2.35m ! Juste monstrueux, le tout a même été filmé !

 

1819

 

Un poisson qui me permet de conclure cet article par cette phrase du frangin : « 2.35m c’est monstrueux, quand tu vois la tête arrivée en surface pour la première fois ; tu prends peur. Je voulais un 2m en float-tube et bien là je dois dire que c’est injouable ! ».

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0