Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dimanche 18 Août avait lieu la 2ème édition de l’open float-tube de Bretagne. Il s’agissait pour nous (championnat float- tube zone « Nord ») de la 4ème date de l’année.

Une manifestation qui nous tenait à cœur puisque nous l’avions remporté l’année passé par un doublé sur les plus hautes marches du podium. Cela dit les années se suivent et ne se ressemblent pas...

Département salmonicole, le Finistère ne dispose que d’une seule rivière classée en 2ème catégorie piscicole : l’Aulne.  Elle s’écoule dans une vallée très poissonneuse (brochet, sandre et perche) et sauvage où elle est confondue avec le Canal de Nantes à Brest.

L’aspect du site est très atypique d’un canal avec des fonds relativement uniformes et une rivière très rectiligne (un coté sauvage et un côté chemin de halage). Pour autant la pression de pêche n’y est pas intensive et très limitée aux écluses, laissant place à un terrain de jeu très peu pêché dans son ensemble.

Vis-à-vis des différentes informations à notre disposition, la perche est l’espèce à rechercher en priorité. Très nombreuses, elles peuvent permettre de boucler rapidement un quota à 6 poissons. Pour autant, les brochets (très nombreux) peuvent également donner de précieux points et à moindre mesure les sandres...

Au démarrage, notre stratégie est simple : pêche fine des perches au micro leurre souple, drop-shot et leurres à dandiner (jig et jigging rap).

Le départ se fait en milieu de bief, nous avons le choix entre descendre en aval (moins de postes en bordures mais profil de canal plus large et plus profond) ou remonter en amont (beaucoup d’arbres noyés, un léger courant et une profondeur moins importante).

David décide de partir en aval du bief alors que j’entame une remontée vers l’amont.

D’un côté ou de l’autre, nous prendrons rapidement de nombreux poissons, mais la taille requise de 20cm n’est jamais atteinte.

D’un premier constat, la partie amont semble être la plus productive. Les perches y sont en très grand nombre et de très nombreuses chasses éclatent dans les arbres. Malheureusement nous sommes très nombreux à y être montés et les places sont chères.

Après avoir perdu mon temps sur un arbre à « petits poissons », je ne pourrais pas profiter des quelques euphories. Plusieurs compétiteurs y œuvrent et sortent plusieurs poissons maillés. Pour autant, je décide de tenter ma chance en passant dernier sur les postes.

En effet l’ensemble des pêcheurs prospectent sur des techniques de pêches rapide (cranck-bait, lipless...) sans rechercher les poissons au fond des obstacles. J’opte alors pour une pêche au leurre souple (shad 3 pouces assez volumineux pour éliminer les petiotes) en skipping sous les frondaisons. Mon idée est simple : aller chercher les plus gros poissons sous les obstacles !

Rapidement je prendrais une première touche, un brochet !

Le poisson est travaillé de force à l’épuisette et dépasse sans soucis la barre des 50cm. Mais voilà, si l’année passée la maille était à 50cm, pour le jour elle était fixée à 60 ! Au contrôle, ce poisson ne passera pas : 59.5cm...

Je décide de poursuivre dans cette stratégie et entre plusieurs perches non maillées, je ferre un nouveau brochet ! Le poisson est plus trapu mais semble similaire en taille, une lueur d’espoir apparaît !

Nouvelle désillusion, il affiche 59.8cm !

Le moral est au plus bas, ces deux poissons m’auraient été très précieux... un goût très amer s’installe ! D’autant plus que je suis capot à 1h de la fin et qu’un 3ème brochet finira par me rejoindre : 57.0cm !

En aval, les perches ont été moins nombreuses mais de plus belles tailles. David choisira la bonne option en insistant sur des pêches agressives (jigging rap et jig à dandiner) dans les rares postes. Il sortira son épingle du jeu avec 6 perches maillés, objectif rempli !

A cette nouvelle, je tenterai le tout pour le tout en redescendant le bief dans sa direction. Au détour d’un arbre, je décapoterai avec une perche maillé mais se sera insuffisant pour remonter au classement du jour !

La manche est terminée, la pêche n’a pas été miraculeuse et seules des perches ont été comptabilisées.

Les pêches agressives avec teaser auront permis à l’ensemble des pêcheurs de prendre un très grand nombre de poissons non maillés, pour autant beaucoup sont ceux à n’avoir pas réussi à franchir la barre des 20cm.

Trois pêcheurs sortiront du lot avec un quota à 6 perches, malheureusement David obtiendra le moins bon cumul et finira 3ème. Ma perche me rapportera une « amer » 12ème place.

podium

Pour autant, nous réaliserons une bonne opération en nous classant sur cette date. Elle permet d’éliminer les précédents capots et de remonter au classement général mais également au classement club puisque tous les pêcheurs du jour (Bait Fishing Club Sud Vendée) se seront classés avec notamment la 1ère place pour l’ami John !

Bravo au podium (John, Sébastien et David) et prochain rendez-vous à Angers le 15 septembre !

Tag(s) : #Compétition

Partager cet article

Repost 0