Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La 8ème date du championnat float-tube nous emmenait dans la capitale, à Cergy Pontoise plus précisément.

 

Ce n’est non sans mal que nous nous y sommes rendus. Vive Paris et sa circulation, des vrais malades !!!

 

Après un accueil des organisateurs « très rapide » et une nuit plus qu’agitée (coup de fusil, rodage, transit…) autour de notre campement. Ce n’est qu’au petit matin que nous avons pris connaissance du site et quel étang !!!!

 

100ha d’eau cristalline envahis d’herbiers aquatiques qui tapissent les fonds ! Se rajoute à cela une visibilité à 4.5m de profondeur!

 

Sans-titre.jpg

 

Qu’un mot : un paradis !

 

Bien que la météo était une nouvelle fois contre nous (soleil de plomb, aucun vent, une surface d’huile), nos espoirs étaient grands. D’autant plus qu’il s’agit d’un site jamais pêché et richement peuplé!

 

Déroulement de l’open :

 

Au démarrage à 8h30, tous les compétiteurs se sont dispatchés sur l’étendue d’eau. Alors que certains misaient sur des pêches de bordures: roselières, couloirs d’herbiers (entre 1 et 2.5m), d’autres (dont nous faisons partis) ont misé sur les herbiers de pleine eau (3 à 6m de fond).

Autant dire que sur une surface de 100ha, nous étions loin de nous gêner !

Malheureusement comme prévu, les poissons étaient loin d’être actifs. Hors mis quelques poissons pris ici et là de manière épars, ce n’était pas la folie !

 

Matin :

 

Les deux premières heures furent pour moi un vrai calvaire ! Alors que j’alternais les pêches de pleine eau (leurre souple, grosse ondulante et chatterbait sur les herbiers) et les pêches minutieuses dans les trouées de bordures (spinner et leurre souple), je ne validerais aucun poisson maillé (nombreuses attaques loupées et prises de brochetons).

 

Les gars s’en sortiront mieux puisque Walter validera deux perches (23.0 et 23.0cm), Alain un brochet de 77.1cm et une perche de 20.2cm, David une perche de 34.0cm.

 

Olivier Brizard de son côté avait deux brochets (70cm moyen ) et Mathieu Lesage deux perches maillés.

Sans-titre-11.jpgSans-titre-12.jpg

 

Autant dire que les premières heures furent longues et déroutantes jusqu’à un coup de bigot du frangin qui m’annonce quota perche (ça c’est bon).

 

Après un rapide débriefing sur la zone où elles se situaient, je prends sa place et rentre enfin 3 perches au vivier : 31.2 et 22.0 pour les deux maillés, 19.8cm pour la troisième (arfff)!

 

Pendant ce temps Olivier Brizard prend une sérieuse option en validant son quota brochet par un troisième poisson de 70cm auquel se rajoute une perche maillée. Mathieu Lesage, le suit en faisant des exploits sur les grosses perches ! Les deux rivaux prennent le large !

 

Je décide alors d’abandonner l’objectif du quota perche pour une nouvelle recherche des brochets. Option qui me permettra de louper un nouveau poisson maillé et d’en valider un à 56.0cm au chatterbait !

 

David finira l’open sur les nerfs avec la capture de brochets non maillés alors qu’Alain loupe le podium en perdant un premier gros poisson suivis par la capture d’un brochet de 90.0cm !

 

Verdict :

 

Au Kong final, on sait tous que l’open c’est joué à un rien. Pour un ou deux poissons prêts, loupés ou décrochés, le podium était à porter de main !

 

Après un rapide tour d’horizon, certains compétiteurs s’en sont tout de même bien sortis !

 

Sans-titre-14.jpg

 

1er :  Adrien Louise avec quota broc (99.1/79.0/74.5) et une perche de 27.0cm

2ème : Olivier Brizard avec quota broc (70.0/69.0/67.9) et une perche de 26.8cm

3ème : Eric Despalin avec quota broc (64.1/52.1/70.1) et une perche de 22.0cm

 

A noter également la grosse prestation de Mathieu Lesage qui réalise un superbe quota perche (41.0/43.0/45.2/43.0/21.2) qui lui rapporte la 4ème place.

Sans-titre-13.jpg

 

Alain et David finiront respectivement 5 et 6ème.

Avec mes deux perches et mon brochet je finis 13ème.

Walter et ces deux perches 25ème.

 

Conclusion :

 

Dans l’ensemble un open très agréable dans sur un superbe plan d’eau. Pourquoi nous n’avons pas ça chez nous ?

Pas de réel regret, nous avons bien pêché avec un petit manque de réussite. Un petit « quelque chose » qui manque à chaque open depuis le début de saison et qui commence à coûter cher sur le classement général.

 

Nouveau classement :

 

1-      Olivier Brizard

2-      Mathieu Lesage

3-      Moi-même, Julien Himbert

4-      Maxime Rapin

5-      François Cesbron

 

Ce week-end direction Saint Yrieix dans l’attente (début novembre) de la finale à Mervent !

Tag(s) : #Compétition

Partager cet article

Repost 0