Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien loin des journées officielles et des championnats, depuis maintenant 2ans est organisée une journée retrouvaille « compétiteurs float-tube». L’idée est très simple : pêcher ensemble pour le plaisir.

9

Avec l’éclatement du circuit float-tube en région, nous nous sommes tous recroquevillés sur nos secteurs et hors-mis à l’ultime journée (la finale) où les mieux classés se réunissent, pour bon nombre d’entre nous, les occasions sont rares de se retrouver au bord de l’eau ; d’où tout l’intérêt de cette manifestation !!

   

Pour la seconde année, nous nous étions donnés rendez-vous sur le site de Pescalis le week-end du 09 et 10mars. Suffisamment vaste et multi-pêche, le domaine nous permet de satisfaire les goûts de chacun : truite, brochet, sandre, perche et black-bass !

 

David et moi n’avons malheureusement pas pu pêcher ensemble (comme si on ne se voyait pas suffisamment…). Ayant chacun nos impératifs, je n’ai pu pêcher que le samedi et David le dimanche.


Samedi 09 mars :

Avec une semaine entière de redoux et le résultat optimiste du week-end précédent, j’étais chaud bouillant pour ferrer du brochet. Ma théorie voulait que les eaux réchauffées de certains grands plateaux aient fait migrer les brochets vers les pré « zones de frayères » : une opportunité bénie de sortir les bigs-baits et de tenter les grosses femelles en attente !

 

Malheureusement, bien au-delà de mes calculs, l’eau était entre 9 et 10°C (contre 3°C le week-end précédent !). Autant dire qu’à ces températures, les brochets étaient tout sauf accaparés à manger. La reproduction en cours (ou imminente pour certains sujets) a logiquement stoppé les phases d’alimentation. Hors-mis des petits mâles (45/65cm) excités, nous ne tarderons pas sur les brochets.

Pesca-mars13 7709Pesca-mars13 7725

 

Une occasion pour moi de renouer avec un vieil ami, poisson qui a lancé ma passion de pêcheur aux leurres il y’a de cela quelques années et permis d’acquérir une bonne technique de lancer : le black-bass !

Pesca-mars13 77605

 

Mal équipé (seulement deux cannes : MH et XH) et un peu rouillé (6 mois sans skipper et pitcher), il m’aura fallu un petit temps de concentration pour retrouver une certaine précision et délicatesse ; et ce n’est qu’après avoir retrouvé mes sensations que la pêche à pu débuter (c’est comme le vélo ; ça ne s’oublie pas).

 

 En wackie avec de gros worms ou en weightless avec une flappin’craw Trigger X, me voilà à déposer proprement dans les entrelacs de branches mes montages. Mes animations restent très douces avec des pauses régulières et surtout très longues (on n’est pas encore en été, faut pas les brusquer).

Pesca-mars13 7754

Ce n’est qu’au bout d’une petite heure que ma bannière a finalement laissé paraître une touche (justement sur une longue pause). On baisse la canne, on tend les bras et on envoi la purée pour le 1er vrai bass 2013 : 43/45cm !!

 

Le temps de peaufiner quelques détails (rythme et couleur : du sombre !!!) et un 2nd (42/44cm) puis un 3ème et 4ème monte au float-tube (45 et 47/48cm)!

Pesca-mars13 7745Pesca-mars13 7759Pesca-mars13 7761Pesca-mars13 7762Pesca-mars13 7763Pesca-mars13 7734

 

La pêche était trouvée : flappin’craw trigger X en weightless. Je finirais la journée avec 13 poissons : le plus petit à 42/43cm dont 6 au-delà des 45cm et le 1er 50cm de l’année.

50

 

Dans le détail : 1 en wackie, 2 sur du shad et 10 à la flappin’craw.

Un vrai plaisir d’avoir renoué avec ce tressautement de la bannière et ce décalage de fil, comme dirait certains : « impeccable ».

 

Dans la journée, il se prendra 5 autres black-bass, de la truite (20aine), quelques brochets (5/6), 1 perche, 1 énorme carpe et 3 sandres (!!!). Quelques photos récupérées :

1100 34951501512.jpg


Dimanche 10 mars :

Après les résultats de la veille, il était évident que le frangin fasse une journée 100% black-bass à son tour!

Avec les séjours dentistes de la veille, il semblerait qu’ils étaient moins joueurs et plus tatillons (il recrachait pour reprendre…). Et c’est en pêchant avec des jigs très légers + flappin’ craw que David réussira à sortir son épingle du jeu. Il finalisera avec 14 black-bass de 40 à 52cm !!!

100377372 4834615031427 1541292920 n101102

Mais dans l’ensemble la pêche a semblé être plus compliquée que la veille (l’annonce de l’épisode neigeux avec la chute des températures ??). Hors mis quelques truites, black-bass et brochets, les touches étaient moins évidentes à déclencher !

 

Patience, précision et surtout pêche très lente ont été sur les deux jours la solution pour enchaîner les black-bass. Sous peine de faire chou blanc !

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0