Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre deux giboulées,  j’ai enfin repris le chemin des étangs pour renouer avec mes amis les brochets. La fraie est désormais terminée avec des poissons bien remis en forme, l’occasion de tester les nouveautés 2014 et pourquoi pas de ferrer un gros poisson ?

1

Malheureusement, cet « espoir » du 2nd métré de l’année ne s’est pas exhaussé. Il faut dire aussi que je suis uniquement allé m’adonner sur des petits étangs (0.5 à 1ha en moyenne) où - bien que quelques gros poissons y dorment- ils n’y sont pas légions à contrario des poissons de tailles moyennes.

En ce qui concerne la pêche, sur l’ensemble des étangs les douces températures (sauf ces derniers jours) ont favorisé le développement des algues et sur les sites les moins profonds, des surfaces entières en sont recouvertes. Autant dire qu’avec un mauvais choix de leurre (trop plongeant par exemple), on est rapidement inopérant !

Sur des courtes sessions, j’ai multiplié les touches (jusqu’à une dizaine en 1h de temps) sur des swimbaits animés très lentement au-dessus des herbes. Essentiellement des petits poissons de 35/50cm qui jouaient avec le leurre et mes nerfs (fausses touches). Il aura fallu passer sur des Slugs montés en weightless pour réussir à en calmer quelques uns (brochets de 45/55cm).

Une situation qui m’a également permis de tester les Scatter Rap Shad (nouveauté 2014). Bien que je vais essentiellement les attribuer dans mes pêches de black-bass (trop petit pour le brochet : 7cm), il avait le bonus d’être flottant et sans bille, avantage indéniable sur ce site où la pression de pêche en fermeture est très forte ! Sa flottaison m’a permis de pêcher lentement au-dessus des herbes où beaucoup d’autres leurres pêchaient très males : soit il fallait mouliner lentement canne haute pour « essayer » de passer sur l’herbier, soit mouliner rapidement sans faire d’arrêt pour les leurres les plus coulants... l’enfer... alors que là il me suffisait de l’animer tranquillement sur 1m et le laisser remonter dès que je ressentais l’herbier... impeccable et les brochet(ons)s y ont laissé quelques dents (que des petiots de 50/60cm).

2

Histoire de grossir un peu la taille des poissons et ressortir le float-tube, ce dimanche j’avais pris la destination du site de Mauléon (Vibrez Pêche). Géré par l’ami Anthony, le cadre a l’avantage d’être sauvage et reposant avec des poissons musclés. Malheureusement, la pêche n’a pas été à la hauteur de mes espérances, on a retrouvé des poissons peu actifs et chipoteurs. La grosse artillerie et les pêches explosives aux bigbaits attendront... au contraire des pêches lentes de pleine eau.

 

356

Sur du shad (taille 5 et 6), je toucherai 3 poissons compris entre 65 et 75cm. A force d’acharnement au bigbait, je finirais par toucher un 4ème poisson (65/70cm) sur une touche comme on les aime. Un poisson piqué que du bout du bec par un triple, ce n’était vraiment pas la pêche !

4

Dans l’après-midi, 4 autres poissons plus petits viendront se clouer le bec sur des Spinnerbaits. En soit, une journée très agréable pour reprendre les hostilités...

De son côté, David vit désormais en Bretagne à Quimper. Pays de toutes les légendes, il semblerait que les truites y soient nombreuses et qu’il s’y amuse bien, des nouvelles prochainement...

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0