Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le week-end du salon passé, nous voilà de retour au bord de l'eau.

Etant en stage et ayant besoin de certains outils oubliés sur mon ancien lieu d'études, des choses s'imposaient. David, habitant encore là-bas, pouvait très bien me les ramener. Mais voilà, j'en ai besoin lundi  , de ce fait aucune autre solution que d'aller les chercher de par moi-même.


Se serait dommage d'y aller que pour ça !!!


Du coup autant rester un peu plus longtemps sur place et y pêcher.
En effet il y'a un coin contenant pas mal de black-bass qui est non soumis à réglementation. Et puis en fouinant un peu, j'avais localisé deux étangs, maintenant à savoir si poissons il y'a ou pas ????

Enfin bref, assez tôt en début d'après-midi, après être passé chercher mes affaires, nous voilà sur le premier coin.
Coin qu'on connaît par coeur pour y avoir pêché des dizaines et dizaines de fois, seul hic:  savoir si les black-bass  sont ou pas actifs ?????

Au bout de 35mn de prospection sur des postes où théoriquement on aurait du en prendre, aucun signe de vie.

Néanmoins David en faisant le zouave finit par en sortir un !!!!
De quelle manière ?? Ne me demandez même pas, se serait trop long à expliquer ^^
CIMG1272

Malgré tout ça, rien de glorieux. Avant de reprendre la route, nous partons sur les deux coins repérés, on serait bien bête de ne pas y lancer quelques leurres!

Après avoir tourné et viré entre les habitations et autres, nous arrivons enfin sur les lieux.

Il est évident qu'avant de commencer à pêcher, on vérifie déjà si on a le droit !!!
Mais bon, des signes infaillibles indiquent parfaitement la nature des ces petites retenues d'eaux et de ce fait il est clair que ce n'est pas privé, et de par le même biais non soumis à réglementation ( bassins d'eaux pluviales).

Très vite on aperçoit quelques poissons à marauder en surface ( des petits rotengles).
On décide donc de retourner à la voiture chercher les affaires, à peine nous sommes nous retournés, qu'un lourd fracas explose la surface ????


Evidemment, pile à l'endroit où les gardons étaient !!!!

Comme on dit:
" Y'a bon ça "

Rapidement on décharge le matos et changeons les bas de fluoro de 25% en 50% ^^

On décide de prospecter le premier bassin où très vite, je me prends une décharge sur un javallon. Le poisson tient le fond, c'est lourd, puis finit par exploser la surface. Un très joli brochet:
CIMG1274mod
CIMG1275-mod1.jpg


Mesure rapide sur la canne, les 70cm sont largement atteint.
Le poisson porte quelques marques sur les flancs suite à la reproduction, signe qu'elle est terminée sur cet étang.

Après la remise à l'eau rapide du mien, David touche un autre poisson. Là aussi du costaud !!!

Après quelques frayeurs, il sort ce joli brochet, encore assez élancé mais tout de même bien remis de la repro, poissons pris en texan avec un turbo shad jaune:
DSCN2306modDSCN2308modDSCN2309

David  ré-enchaîne derrière avec un brochet de 55/60cm lacérés sur ces flancs.
Vu la faible taille de l'étang ( pas immense ) et la taille des brochets présents, il va de soit que les mémères ont la loi, et que tous poissons de plus petites tailles sont chassés.

Durant au moins 35mn nous n'enregistrons plus aucune touche, je décide alors de passer au charlie 125.

Leurre qui imite bien un poisson blessé, agonisant.

 

Un bon choix puisqu'au bout de 4 lancers, je ferre un brochet de 55/60cm.

Poisson lui aussi bien abîmé sur ces flancs.
DSCN2312


Alors que David change régulièrement de montage pour taper un nouveau brochet.
Je me poste juste à côté de lui. Après quelques passages au charlie 125, une ombre apparaît derrière mon leurre. Au fur et à mesure de la récupération, on voit le bestiau s'approcher. J'arrête à environ 2m de moi mon animation, le brochet est très très gros, l'arrêt du leurre le perturbe et il décide de s'en écarter.
Je redonne un coup de scion pour refaire osciller le charlie, le voilà qui se redétourne dans sa direction. Je décide d'animer ultra lentement. Le brochet vient dessus et gueule béante aspire le leurre !!!!
Mais manque de bol, surement lié au fait de ma vision direct avec ce très gros brochet, je ressens une grosse montée d'adrénaline et je ferre trop vite. Et de ce fait je lui enlève le leurre de la gueule.

Le brochet repart vers le large, je relance dans sa direction où il se redétourne vers le leurre, mais cette fois-ci ne fait que le suivre sans attaquer.


Avec David on lance et relance, grosse MAMA revient deux fois dans nos bottes suivre les leurres, mais toujours sans prendre. David décide de changer de leurre, relance plus vers le milieu, et ressens alors une grosse traction.

 

Il ferre et c'est au bout, rapidement on se rend compte que ce n'est pas big MAMA mais un autre brochet de taille plus que correct et borgne:
DSCN2316mod

On a beau repasser tous les leurres qu'on veut. Cette grosse femelle brochet ne revient pas, je décide alors de changer radicalement de technique.

 

Vu que visiblement les brochets ici n'ont jamais vu de leurre et il se trouve qu'une Meps n°4 traîne dans mon sac. Ni une ni deux, je la monte et après une trentaine de lancers, je me fais déboîter le poignet.

 

Dans le même élan, le poisson se retourne, mon ferrage est alors pas terrible de part la traction. C'est lourd, le poisson explose la surface, BIG MAMA, par sa puissance et sa masse réalise 2 gros coups de tête et se décroche.


Maintenant on peut estimer sa taille !!

 

Elle dépasse allégrement la barre mythique du mètre, et approche sans problème 1.10m !!!!!!!!!

Mais bon voilà, j'ai eu deux chances, les deux je les ai foiré lamentablement. Tout en m'efforcant de penser qu'elle était mal piquée et qu'elle va remordre, je persiste sur le poste pour tenter de la reprendre.

 

Après être repassé au charlie, un large remous trahit la présence d'un beau brochet juste derrière, jusqu'au fameux choc !!
Après le ferrage, je me rends compte que comme David ce n'est pas la mémère mais un autre poisson.
Brochet encore une fois de taille correct, puisque lui aussi dépasse sans problème les 70cm. David étant un peu en retrait c'est dans l'eau que j'effectue quelques rapides photos ( le leurre fait 12.5cm ^^):
DSCN2317
DSCN2320

Après 1h20 de pêche, 6 poissons de pris sur cet étang. On aura beau changer de leurre, rien à faire, pas moyen de piquer d'autres poissons.


L'autre étang juste à côté est un poil plus grand, mais beaucoup moins profond.
On arrive à apercevoir les herbiers et autres. On décide de tout même le tester avant de définitivement partir.

Alors que David est en texan et moi au javallon sur TP. Côte à côté nous lançons en parallèle au-dessus des herbiers.
Et chose surprenante, nous avons un brochet chacun qui attaque nos leurres sur la bordure. Des poissons de petites tailles, mais très intéressant ^^

David arrive à sortir le sien après quelques passages où à chaque fois le fou furieux se loupait dans ces attaques:
DSCN2322mod

Cet étang est bien boisé et il est assez difficile de pêcher. De part ce boisement, l'eau est plus froide et visiblement les brochets viennent juste de terminer la fraie. On assiste alors à un carnaval d'attaques, un lancer sur 10 se termine avec un poisson.

Mais contrairement à l'autre étang juste à côté, que des petits poissons de 35 à 60cm. Pour quelques poissons la reprise après repro est délicate, poissons très amaigris... mais en général les brochets avaient repris leurs formes.

 

 Par contre, il est clair qu'entre les deux étangs pourtant très proche, la repro ne c'est pas faite en même temps.
Au total sur cet étang je dois en prendre 10 ( tout au 4-play) et David 4 au one-up.
Quelques photos en vrac:
CIMG1278
CIMG1281
CIMG1280
DSCN2323
DSCN2328
DSCN2337DSCN2334
DSCN2338
DSCN2336
DSCN2325

Enfin voilà, une après-midi sympa, avec plus de 20 poissons au total.


Mais résultats peu glorieux, car intervenant juste après la reproduction des brochets et surtout dans un milieu où ces poissons n'avaient jamais vu un pêcheur. Des poissons complètement sauvages et fou furieux à la moindre vibration.

En revanche on a trouvé un coin à GROS BROCHET très prometteur, coin qui d'ailleurs est très dur à localiser, et encore faut-il savoir que du poisson y est présent. Mais ça je crois savoir comment ils y sont venus ^^.

Partager cet article

Repost 0