Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les semaines passent et le temps me manque pour écrire.

11

 

Actuellement je cours partout à la recherche de nos amis carnassiers et d'un "dernier" grand sandre. Mais je dois dire que ces grands poissons sont plus malins que moi et ils me mettent les nerfs à vif.

 

Où sont-ils et comment les leurrer ? Je n’ai à ce jour toujours pas trouver la solution…

 

Pour autant je ne vais pas me plaindre puisque je réalise de très belles pêches sur l’ensemble des secteurs testés. Ce sont plus d’une 60aine de sandres qui ont été capturés ces dernières sorties. Des poissons essentiellement calibrés entre 45 et 55/60cm. Sans écrire un long roman reprenons point par point ce résultat.

3

 

Depuis maintenant quelques semaines nous avons subis un gros refroidissement qui a enfin permis à nos eaux de se refroidir et aux poissons de regagner les zones hivernales. Malheureusement pour eux, qu’ils s’agissent des rivières locales, des lacs vendéens et de nos étangs, je connais ces fameuses tenues. De la même manière, des fortes précipitations ont redonné vigueur à nos cours d’eaux et notamment la Loire pour ne citer qu’elle ! Des courants qui obligent les poissons à revenir sur les bordures, là où ils sont plus vulnérables et atteignables…

8

 

Pendant 3 semaines - régulièrement durant la semaine le midi ou le soir - je me suis rendu sur des points stratégiques où les poissons se rassemblent. Les sorties étant de courtes durées (maxi 1h), il me fallait être opérationnelle et efficace dans l’immédiat. Pêche précise sur poissons postés ou pêche rapide pour les localiser ont été mes deux stratégies. Une fois les carnassiers repérés, il me suffisait ensuite d’insister pour finir par les agacer. Cela m’a permis d’identifier des secteurs à fort potentiel (notamment la Loire, nous y reviendrons) où j’ai pu capturer aussi bien brochet que sandre. Malheureusement rien de valable niveau taille (broc max 70/75cm et sandre 60cm).

12

A midi, on profite parfois des brochets; pêche rapide au poisson nageur (ci-dessus, deux fois le même broc en photo sur une belle série de "petits" poissons de 40/55cm)

21

Surprise de 70/75cm en recherchant le sandre...

465

Il y'a des jours où tout "marche". A l'origine un coup du soir au brochet - où un seul correct (65cm) se laissera séduire - qui se terminera en linéaire au shad dans un amorti où le 70% en bas de ligne n'a pas dérangé l'attaque de jolis sandres ...

Sur les sorties du week-end, quand elles étaient possibles, je me suis orienté sur des grands milieux sur des journées complètes : lacs vendéens, grandes rivières et également la Loire. Avec 7 à 8h de pêche, j’ai toujours finit par trouver les sandres en de plus ou moins grandes quantités (max à 14 sur la journée) mais je suis également resté sur des tailles portions (35 à 55cm).

1415

Vive les triples voleurs...

 

Pourquoi ? J’ai ma petite idée là-dessus, en ce moment la pêche est compliquée et tout se joue techniquement sur la présentation du leurre, la vitesse de dérive ou le grammage pour ferrer ces diables. Il ne suffit pas de s’identifier « verticalier » pour les leurrer, les poissons sont là, visibles au sondeur mais ne répondent qu’à des nuances. Plusieurs pêcheurs à mes côtés en ont fait les frais avec des journées à 1, 2 voir aucun sandre. Autant dire que dans ces conditions « difficiles », il est laborieux de leurrer les plus grands d’entre eux si déjà les standards sont lunatiques.

7

 

Sans aucune prétention, j’ai eu la chance de comprendre plus rapidement le fonctionnement des sandres sur chacun de ces milieux et de systématiquement m’en sortir (parfois avec labeur après 5h de capot). Chaque site pêché avait une particularité mais globalement sur l’ensemble, les sandres ne se tenaient ni sur de la structure ni sur des plats…. Ne voyez pas en cette phrase une supercherie ou un jeu de mot (mais où sont-ils ? dans l’air !!!), les sandres sont bien dans l’eau et justement à la jonction des deux…  Tout du moins les poissons actifs et touchables se tenaient dans cette lisière plat et roche/souche. Si quelques poissons ont été touchés en verticale, accrochez-vous bien la solution était ailleurs !

9

 

J’ai pêché verticale légère, lourde, diagonale, linéaire sans résultat probant pour finalement trouvé la solution de diagonale « lourde ». Une trouvaille hasardeuse sur un changement de poste rapide où je verticalisais en palmant rapidement pour le 2ndposte : deux touches violentes concrétisées. Les collègues avec moi ont eu la même expérience avec des touches en accélérant la dérive.

 

Une touche n’est jamais le fruit du hasard mais bien le fruit d’enchainement des bonnes combinaisons. Ici les tests suivants l’ont ensuite prouvé : vitesse + verticale lourde (par la dérive et l’obligation de garder le contact avec le fond) transformée en diagonale à 5/6m du pêcheur = sandre !

 

En lac de barrage, ce format a été très efficace à conditions de trouver ensuite la bonne vibration. A savoir des leurres souples qui savent vibrer à la moindre sollicitation… Au niveau des tailles aucune règle flagrante, beaucoup de poissons sur du 4’’ mais également sur des tailles 5 puis 6’’ alors que je voulais grossir la taille des sandres (que nenni, aucun changement toujours des 50/55cm).

16

Taille 5" pour un 60/65cm

 

Face à cette absence de grands sandres, j’ai ensuite pris la direction de plusieurs grandes rivières de la région pour des résultats peu concluants en termes de nombre (en comparaison aux lacs) avec des tailles de sandres plus petites. Il a alors fallu déployer le « joker » de mes trouvailles « midicinales » en Loire.

20

Du bord en Loire; la moyenne reste petite...

 

Avec des courants très puissants les poissons se conditionnent en bordures et mes recherches m’ont amené à des secteurs « pêchables » en float à conditions de ne pas s’éloigner (bras mort, grands remous…). Si depuis le bord ma pêche était rapide, linéaire… avec des petits poissons. Depuis l’eau en verticale à tourner sur les postes en fonction des marées (changement parfois de plusieurs coins par jour), j’ai finalement réussit par trouver plus gros…

10181719

De belles séries de sandres calibrés entre 65 et 75cm.

 

Pas de poissons records mais beaucoup de sujets calibrés à 65/75cm avec un sujet frôlant les 80cm… Là je dois dire que les sandres ne font pas de quartier. Si ça bouge que cela semble mangeable et que ça passe à proximité, ça croque pour la finalité d’une touche surpuissante !

1213

Des sandres comme je les aime... attention prudence à ne pas s'éloigner dans les grands courants...

 

Les vacances commencent tout juste, les repas de Noël vont permettre de faire une petite pause physique avant de redémarrer la saison 2015. En attendant le 1er janvier, le programme pêche est serré dont 2 jours ½ à la recherche d’un brochet métré, affaire à suivre…

Bonnes fêtes de fin d'année !!!!

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :