Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous voici rendu à notre troisième séjour sur les grands lacs landais et même s’il ne fût pas le plus productif, l’envie de revenir est omniprésente! 

DSCF0602 

Des paysages et postes magnifiques, des poissons présents en grand nombre, des personnes accueillantes (clin d’œil à Mr Février)… serait-ce le prémisse d’une quatrième édition !!!

 

DSCF0594

 

Pour ce troisième volet, nous sommes sept pêcheurs à avoir fait le voyage :

-           Moi et David.

-           Alain et Walter nos collègues quotidien de pêche.

-           Ludovic et Christopher pour qui l’expérience des grands biotopes est une première.

-           Maxime, collègue de Suède habitant la région Bordelaise.

 

100 3903

 

Bien que pour chacun d’entre-nous les espoirs de faire « carton » se dessinaient dans nos regards, il ne faut pas oublier où on était?

 

100 3889100 3904

 

Il ne s’agit pas de petits lacs ou étangs dans lesquels les poissons sont conditionnés par des règles météorologiques simples avec des postes définis. Les lacs landais sont d’immenses cuvettes de plusieurs milliers d’hectares !

 

 Landes-3 2094

 

L’accès à l’Atlantique des eaux pluviales et de ruissellement étant privé par le cordon dunaire, se sont d’immenses plaines sableuses qui furent noyées ! D’où la particularité de ces milieux qui est l’absence de relief et une pente naturelle d’Est en Ouest. Ce manque de reliefs pousse les poissons à suivre les mouvements et changements de temps. Et c’est ce qui fait la particularité de la pêche dans ces mers intérieurs !

 

100 3885100 3886

Landes-3 2104

 

Le vent pousse d'énormes quantités de planctons dans des courants internes que les poissons affectionnent. Si le vent souffle de manière régulière et continu, les poissons se concentrent sur de longues durées. Dans le cas contraire, un changement brutal, conditionnera les poissons à se déplacer, la pêche en est alors sans cesse remise en question. D’un jour sur l’autre les poissons peuvent se décaler de plusieurs kilomètres!

 

100 3933DSC02534100 3935


Conditions :

 

Pour ce petit séjour, nous avons joué de malchance avec des vents soutenus et changeants. Nous avons alors eu l'immense chance de pêcher des poissons non stationnaires et très mobiles. Autant dire que lorsque nos cuisses sont la seule motorisation disponible, suivre les poissons était très rude ! Je dirais même déroutant lorsqu'après un périple effort, on trouve finalement la « zone », qui - quelques minutes plus tard - se décale de plusieurs centaines de mètres, voir – parfois - abandon complet du périmètre !!!  

100 3930100 3927

DSC02535

DSCF0601DSCF0599DSCF0588

 

Je pense que les conditions de ce mois de Juillet - on peut le dire – exécrable météorologiquement parlant joue un rôle très important !

 

Chose qu’on ressent dans les comportements carnassiers avec des perches (poissons fourrages du lac) non installées sur les postes estivales (0 à 1.3m de fond) et cantonnées sur des profondeurs de 2 à 5m ! Tandis que toutes les plages peu profondes recouvertes d’élodées et autres plantes aquatiques se retrouvent être vierges ! Seuls quelques brochets épars y sont positionnés à l’affût !!

 

 IMGP1000Landes-3 2099

 

La pêche :

 

Si dans l’ensemble la pêche fût délicate et peu évidente. Le potentiel des lieux fait qu’on arrive toujours à un moment ou à un autre – en forçant un peu la main – à tomber sur des passages et/ou fenêtres d’activités alimentaires.

 

Le choix des leurres et techniques utilisées étaient alors très précis !

 

-           Pêche de prospection rapide en linéaire avec des leurres à fortes vibrations (poisson-nageur, spinner, leurre souple à grosse caudale) pour intercepter les bancs de poissons en activités. Une sorte de débroussaillage du terrain.

 

-           Pêche lente en drop shot, dandine et autres méthodes « plus lentes » sur les bancs localisés pour un peaufinage.

 

Méthodes qui nous ont permis de capturer de nombreuses et belles perches ( entre 70 et 100 poissons dépassant la trentaine de centimètres), quelques brochets mais également du sandre !

 

100 3913Landes-3 2118

 

Si les années antérieures, nous ne retrouvions que les brochets postés derrière les perches, pour cette fois-ci, quelques cohortes de sandres profitaient des chasses sur les perchaudes! Là aussi phénomène essentiellement lié au fait qu’on pêchait des profondeurs moyenne de 2.5 à 4m sans herbiers. A contrario des précédents séjours où la pêche se faisait dans 1m de profondeur sur des fonds tapissés d’élodées et autres plantes aquatiques !

 

En ce qui concerne les black-bass, la pêche a été très délicate puisque très peu de poissons sont montés sur les postes estivaux couplés à un développement très/trop important des herbiers. Ces derniers recouvraient- en partie - la totalité des meilleurs postes ! Quelques poissons furent néanmoins vus et capturés avec des tailles moyennes plus qu’honorables.

 

DSCF0596

 

Dans l’ensemble le bilan du séjour est assez positif ! Même s’il n’y a pas eu de véritables cartons, cela nous a permis de nous confronter à de nouvelles problématiques et configurations de terrain. Des éléments forts enrichissants avec de nouvelles approches de pêche !

 

DSCF0590IMGP1164

Landes-3 2085Landes-3 2106Landes-3 2121

 

Les techniques payantes :

 

Les leurres à dandiner type plomb palette mais surtout jigging rap ont été d’une grande supériorité sur les percidés. Pêche plus vive et plus rapide mais surtout agressive qui permettait - dès l’impact dans l’eau - d’attirer les attentions ! 

Landes-3 2114Landes-3 2124

Landes-3 2117Landes-3 2080

 

Sur les black-bass, le weightless a été la technique gagnante avec une supériorité sans équivoque de la flappin’craw Trigger X.

 

100 3895IMGP1146

Landes-3 2133

 

En revanche nous n’avons pas eu de franc succès sur les brochets. Les captures ont été réalisées en recherchant les perches et sandres. Peut-être un tort de ne pas avoir sortis les bigbaits !

 

IMGP1161

 

Sans oublier les nombreuses grosses perches également capturés lors de ce séjour:

 

IMGP0994

IMGP0995

 

Pour clôturer cet article, je tiens à remercier Maxime mais surtout son Oncle pour nous avoir hébergés gratuitement dans ce petit chalet familial ! Donc voilà c’est fait, au nom de toutes les personnes présentes un grand MERCI !

 

100 3891

 

 Petite vidéo du séjour et des meilleurs moments:

 

Partager cet article

Repost 0