Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est un avec un peu de retard que j'écris.

 

Entre les différentes choses à faire le soir en rentrant, des week-ends chargés et bien on trouve plus le temps. Ayant un petit créneau j'en profite ^^.

 

Alors quoi de neuf depuis le 3juin ?

 

Week-end du 5 et 6 juin:

 

Samedi 5juin:

 

Etant impliqué au sein d'une AAPPMA, ce samedi de la fête de la pêche nous obligeait à répondre présent.

 

L'AAPPMA "La Tanche de la Boulogne" avait tout organisé:

 

- simulateur de prise

- Une des journées de l'école de pêche

- Démonstration pêche au coup

- Démonstration pêche à la mouche

- Démonstration pêche à la carpe

- Démonstration carnassiers

- Différentes fiches pédagogiques sur les poissons et leurs comportements

- ...

 

Exceptionnellement nous n'avons pas pu aider dans l'encadrement des jeunes enfants en initiation pêche au coup. Nous étions présents la journée pour les démonstrations de pêche au leurre accompagné de notre ami Alain pêcheur au leurre mais surtout moucheur.

 

Quelques photos expliqueront mieux la journée cette journée "au fil de l'eau":

 

 

DSCN2815 

DSCN2816 

DSCN2817

DSCN2821

 

 

DSCN2823

DSCN2819

DSCN2818

DSCN2812

DSCN2822

DSCN2813DSCN2811

DSCN2825 

DSCN2826

DSCN2827

DSCN2828

DSCN2829

DSCN2830

DSCN2853

DSCN2854

DSCN2855

DSCN2860 

DSCN2857

DSCN2859

 

La journée se terminant à 16h30, vers 17h nous partons pour une date importante le lendemain.

 

 

Dimanche 6juin:

 

Après 1h30 de route samedi soir, nous avons rejoints dans un camping non loin de la forêt de Mervent des amis compétiteurs pour disputer le lendemain l'Open float tube d'Albert.

 

Après une courte nuit, nous sommes arrivés de bonheur sur le point de rendez vous pour le débriefing de Mr Laurent VRIGNAUD et David BOURDET expliquant le déroulement de cette manche du championnat de France Float Tube.

 

Mes objectifs du jour étaient de pêcher tranquillement les bordures au buster, 4-play, gros shad et spinner le brochet. Ne connaissant pas le lac ( première fois dessus), je ne voulais pas me risquer dans la recherche des sandres.

 

Après une longue préparation, le lâché de Canard s'effectua à 10h pour une manche de 7h (fin à 17h).

 

Très rapidement en observant les différents compétiteurs autour de moi, je remarque que tous vont pêcher comme moi je l'avais prévu. A savoir les bordures au brochet avec des techniques agrressives (Spinner, cranck, jerks...).

 

N'étant pas bien positionné dans l'ordre de passage sur les postes ( + 10 pêcheurs devant moi) je décide de changer d'option pour me démarquer. Je coupe mes bas de ligne en 50% pour du fluoro plus fin en 25% et opte pour une pêche lente et précise dans les obstacles au leurre souple.

 

Au vu de la taille des leurres utilisés par la majorité des compétiteurs, je décide de pêcher avec des tailles "ridicule" pour le brochet, LS taille 2" et 3" montés sur des TP de 2.5 à 3.5gr.

 

Mon choix se révèle efficace puisqu'à 10h35 je rentre le premier brochet de l'open. Néanmoins ce poisson n'accusait que 49cm !!!

 

Tout en continuant ma prospection des berges, je rentre dans une anse qui avait été bien prospecté. Les herbiers recouvrent toutes les parties peu profondes avec quelques trouées ici et là. Ayant observé mon ami Paul LEMOINE y pêcher, je décide de ne pas faire comme tout le monde en pêchant l'anse méticuleusement. Sans pêcher les bordures d'herbiers je m'enfonce dedans pour pêcher les 5/6 trouées de quelques m² ou la profondeur ne dépasse pas 60cm.

Dans cette configuration pas le choix, si du brochet dans les herbiers faut les faire sortir dans la trouée. De ce fait je change mes LS pour un buster-jerk.

 

Dès le premier lancer, un remous trahit la présence d'un broc qui au 2ème lancer se laisse prendre. Mais encore une fois avec la rage au ventre, il n'est pas maillé de 2cm, 48cm !!!

 

Après avoir insisté longuement dans chacune des trouées en repassant au LS, je décide de retourner sur le lac et de suivre les autres compétiteurs.

 

J'abord alors une falaise avec quelques arbres rasant la surface de l'eau. Tout de suite je m'imagine au cranck et au spinner à pêcher devant les branches, à la limite même des arbres mais pas dessous.

 

Du coup illico presto sans me poser de question, je repasse au LS. Dans chacune des trouées, je skippe ma TP 3.5gr avec un one-up chartreux taille 3". Dans l'une d'entre elles, le leurre atterrit à quelques mm de la bordure sous le dédale de branches. J'accompagne la descente et TOC violent sanctionné par un ferrage appuyé. Très vite j'aperçois l'éclair et sais que celui là il est maillé. Néanmoins pas de temps à perdre, je suis en 25% il faut que je pompe pour le récupérer. Il est 11h quand en force je m'en saisis, verdict 66cm.

 

A ce moment là gros soulagement, après deux ziquettes à qui il ne manquait pas grand chose, je rentre ce poisson maillé qui m'assure d'être classé.

 

Le frangin au loin, lui insiste sur un banc de poissons repéré à l'écho ou il y extirpera 2 sandrillons et quelques perches, mais rien de comptabilisable.

 

Vers 12h, je décide de changer de berges pour attaquer la rive opposée bien arborée ^^

 

Sur le 2ème arbre, une longue trouée dans les branches m'entraîne irrésistiblement à y tendre. Les risques sont forts, peu d'eau, peu de marges de manoeuvre mais qui ne tente rien n'a rien. Un coup de scion, deux coups de scion, ECLAIR, fil qui se tend et VLAN je ferre. J'aperçois le poisson, brochet de + ou - 60cm, je treuille pour le faire sortir mais lui en décide autrement et se décroche.

 

Gros moment de solitude qui me rappelle que rien n'est joué d'avance. Néanmoins c'est comme ça et je décide de m'éloigner un peu pour le retenter plus tard, en VAIN !!

 

Sur les postes suivants j'enregistre quelques suivis de perches tout juste ou à peine maillé !!! Et alors que je viens de propulser dans un tas de branches, une chasse explose dans les alevins derrière moi. Le temps que je me dégage rapidement avec précaution, les perches ne sont plus là.

 

Pendant 1h / 1h30 je ne verrais que des suivis sur cette berge. Je décide alors de retenter la berge qui m'avait apporté quelques brochets le matin. J'hésite un moment à tenter un bateau, je repars pour finalement décider de le pêcher. Bonne pioche, je prends 5 / 6 perches mais tous de 17 /18cm. Il y'avait bien quelques belles que je voyais dans le lot mais trop de petites. Je décide alors de pêcher plus gros, rien au départ puis lourdeur et ferrage. Le poisson est nerveux et part sous la barque, en moi je me dis " YES belle perche" et grosse illusion, encore un broc non maillé .

 

 

L'heure de la fin approche et au vu des échos sur le lac émis par les commissaires, une perche maillé ou un broc suffirait à remporter l'épreuve !!!

 

J'arrive alors dans la fameuse anse au broc de 48 ^^, depuis plusieurs heures pas un leurre avait pénétré les herbiers.

Je décide alors de pêcher les abords des herbiers, je lance un turbo shad et le fait slalomer entre les herbiers. Je décide de le faire monter d'une traite en surface et là grosse erreur de ma part.

Un brochet maillé à 50/55cm sort de par en-dessous et s'en saisit. De précipitation je ferre au visuelle, le brochet a alors tout juste le leurre dans la gueule. J'arrive à le piquer en bout de bec mais au bout de 5s je décroche. Sachant comment il était pris, j'insiste en ayant de grandes chances de le faire revenir. Effectivement il est revenu 4 ou 5 fois sans jamais attaquer ^^.

 

A 16h30 je décide de me rapprocher de la mise à l'eau, une chasse de perches éclate. je monte rapidement un micro LS, j'en fais suivre 5 derrière. La plus petite s'en empare, de manière trop rapide je la décroche. Dans l'excitation relance à quelques mètres de moi mais rien à faire.

 

17h sonne, c'est finit. Une pêche compliquée dans son ensemble. De nombreux compétiteurs sont capots sans avoir vu un seul poisson. Je m'estime alors heureux d'en avoir touché quelques uns.

 

De son côté David arrive à sortir un broc maillé parmi, lui aussi, une pagaille de non maillé.

 

 

Classement final:

N°1: Brizard Olivier ( Pezon et Michel): 785 pts
N°2: Himbert Julien : 660 pts
N°3: Bourgeais Damien ( Pezon et Michel): 650 pts
N°4: Castets Benjamin ( Rein's, HPA, Humminbird): 605 pts
N°5: Leroy Mathieu ( HPA) 590 pts
N°6: Guenolé Jérôme : 580 pts
N°7: Lesage Mathieu: 544 pts
N°8: Himbert David: 533 pts
N°9: Doussot David ( Rapala): 214 pts

 

Photo du podium:

 

podium

 

De gauche à droite: BOURGEAIS Damien, BRIZARD Olivier, Moi (HIMBERT Julien)

 

Reportage Télé (démarre à 2min 45s):

http://www.tvvendee.fr/video-TVV_le_journal_20100607_07.aspx

  ou

http://www.youtube.com/watch?v=OkNjUPR3RUk

 

Reportage officiel:

http://www.afcpl.eu/?p=1788

 

 

Week du 12 et 13 Juin:

 

Samedi 12 Juin:

 

N'ayant pas eu le temps d'y aller pendant la semaine, on réattaque un nouveau week-end, pour ma part très chargé ^^

 

Pour ce samedi, pas de pêche mais rendez-vous pris pour l'école de pêche en après-midi où nous nous sommes occupés des jeunes pêcheurs. Ils ont ainsi pu pêcher de 14h à 16h30 mais également s'initier à la technique du lancer.

 

Dimanche 13 juin:

 

Ne pouvant aller à la pêche, je ne pouvais me retenir. La décision était prise de pêcher 2 à 3heures le matin au sandre sur un coin que je connais bien.

 

Les poissons n'étaient pas présents et peu mordeurs. J'enregistre quelques touches dont une violente, mais de sandres apathiques attaquant la gueule fermée sur le leurre. David arrive lui à prendre 2 ou 3 poissons en partant seul de son côté.

 

Dès 11h de retour à la maison, je me suis remis dans mes tâches. Je finirais tout de même à dédouiller en fin de journée sur une sortie du bord entre 17 et 19h. Ou je prendrais une perche potable, j'ai également pu repérer quelques gros black-bass dépassant allègrement les 50cm ^^ ( à la fin du mois ceux là)

 

Néanmoins si moi je ne pouvais aller à la pêche, mon père et le frangin en ont profité pour prendre le bateau de 12 à 19h.

 

Ils réussiront à capturer un grand nombre de perches ( 40/50, mais aucune grosse) au leurre de surface:

 

DSCN2864

DSCN2865

 

 

Donc voilà un petit résumé "pêche", pour ma part et celle du frangin (hormis en bateau pour lui) aucune sortie de réalisée. Le planning et les impératifs allant en diminuant, la fin du mois de Juin va être sportive pour les poissons ^^, affaire à suivre.

 

Partager cet article

Repost 0