Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

David est une nouvelle fois dans une période « Bretonne », non pas pour la pêche mais pour les études !

 

Les études uniquement ? Non, n’ayez aucune crainte ! Une canne se promène toujours dans son coffre ! Des créneaux horaires avantageux et les week-ends sont, entre autres, là pour assouvir ces désirs !

 

Si actuellement il taquine la perchasse, il y’a quelques mois déjà, il en avait profité pour faire ces armes à la truite !

 

Je sais, cela fait juste 3mois que c’est ouvert, mais comme on dit : « mieux vaut tard que jamais » voici donc un petit retour en arrière, courant mars 2011 !

 

DSCF0427

 

«  Si à ma dernière visite bretonne, les rivières de 1ère et 2ème catégorie étaient fermées, cette 3ème étape inaugure l’ouverture de la truite !

 

La difficulté reste de savoir où aller ? La Bretagne est composée de centaines de petits ruisseaux mais tous ne sont pas peuplés !

 

Après quelques repérages en semaine, non sans déboire (merci à celui qui a crevé volontairement mes pneus), j’avais finalement localisé quelques postes prometteurs !

Restait à savoir comment pêcher ces fameuses truites ? Tactique ? Approche ?...

 

Ma première idée fût de procéder de la même manière qu’à la perche, à savoir une pêche à la volée ! Les truiteurs doivent en rire !!! Il faut bien apprendre !

 

Autant se dire que les premières sorties furent très compliquées puisque toute ma pêche était fausse : Approche, vitesse de récupération, choix des leurres…

 

Il est évident qu’au vu des nombreux refus et décrochés, j’ai du remettre en cause ma manière de procédé.

 

Rapidement après modification et peaufinage, j’en suis arrivé à une sorte de pêche au Toc  muni de petit LS faiblement lesté ! Après quelques péripéties, je finirais enfin par capturer mon premier poisson ! Non pas une truite mais un jeune saumon, appelé tacon !

 

Au fil des heures et sorties, je me suis progressivement réglé dans mon maniement ! Finis les pêches ou le leurre souple fait du yoyo, non, là il s’agit de le faire glisser !

 

De nombreuses truites (portions bretonnes) ont ensuite pu défiler dans mes mains.

 

La rencontre avec Boot et un de ces amis, Boris, m’a permis de pratiquer en fermeture sur un spot nommé communément « broc paradyse », chez nous on dirait « brocland ».

J’ai ainsi pu ranger temporairement les cannes lights au profit des cannes bigbaits !

Ce jour là, nous n’avions pas fait de gros miracle, puisqu’ à 3 nous n’avions capturé que deux poissons de 60/65cm (Glidin’Rap ) et un de 77cm au Zalt.  Toutefois cette sortie fût très sympathique et les histoires « Guyanaises » furent bon train !

 

En multipliant régulièrement mes sorties, j’ai pu continuer à peaufiner mes tactiques de pêche à la truite avec des résultats très encourageants ! Même si en Bretagne, le nombre de truites est important, il n’est pas pour autant si facile de les leurrer ! Un refus ou loupé et le poisson disparaît !

L’approche a également une grande importance ! Les cours d’eaux sont larges que de quelques mètres et très peu profonds, un bruit anodin est vite répercuté !

La taille des leurres et l’animation rentre également en jeu … enfin bref, une occasion d’apprendre !

 

Voici quelques photos :

 

DSCF0370

DSCF0428

DSCF0381

DSCF0382

DSCF0383

DSCF0397

DSCF0420

DSCF0429

DSCF0431

DSCF0430

 

Partager cet article

Repost 0