Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si le but de ce blog est d’avant tout de partager nos sessions, nos découvertes et autres moments de joies que les poissons peuvent nous donner, il faut également savoir écrire ces échecs !!! Du poisson, tout le temps, c’est juste impossible !

Pour ces trois dernières journées, je dirais : 3 sorties, 3 touches et 3 poissons...

Autant dire que ce soir je commence à adorer l’idée qu’il me reste encore une semaine de vacances dans ces conditions de pêches exceptionnelles ! Les envies de bien faire sont là mais la pratique, elle, n’est pas toujours évidente à mettre en place.

Si en théorie, les rivières en crue sont excellentes pour la traque des gros sandres, chez nous elles sont juste impraticables depuis le bord (pas de zones canalisées). Ne parlons même pas du float-tube avec les débits actuels... Heureusement, il nous reste les lacs de barrage ! Par malheur ces derniers, de faibles dimensions, sont alimentés par des rivières à grands bassins versants ; ce qui équivaut à une montée des eaux très rapides et le passage d’une eau « claire » à cacao ; le top !

En deux mots : conditions merdiques ! D’ailleurs nous sommes peu nombreux au bord de l’eau, serait-ce un signe ? Et cela ne va pas aller en s’arrangeant avec une nouvelle « tempête » lundi, chouette ! Pour autant, nous ne lâcherons pas les bras. Un gros poisson ça se mérite, restons confiants pour la suite ; nos efforts seront peut-être récompensés !

En attendant, reprise des activités halieutiques jeudi dernier avec François. Sur une journée complète de pêche en lac ; nous avons pris deux touches (une chacun). 100% de réussite avec deux sandres dont ce joli poisson :

1

On s’attendait à cartonner au vu de ces deux prises matinales pourtant la suite a été longue et chaotique : une traversée du désert...

Puisqu’on aime, on ne compte pas, rebelote vendredi avec Fabien et son père sur un spot breton. Des kilomètres pour rechercher nos amis brochets et un maigre bilan à l’arrivée ! Tout du moins « maigre » est un bien grand mot et reflète plus le manque de touche que la qualité. En effet, Fabien affiche un très joli 91cm, son père un 71cm et moi.... une perchette.... sans commentaire !

2

Aujourd’hui avec Arnaud, test d’un grand calme où les poissons rentrent pour fuir les forts débits de Loire + quelques plans « B » du bord pour une seule touche sur la journée : un sandrillon de 30cm ! YOUPI...

Suite au prochain CR ...

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :