Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela fait déjà quelques années que je me penche sur le sujet des étangs, de leurs rendements piscicoles, de la croissance des populations…. Sans jamais avoir pu assister à une vidange !

DSCF1191

Il est vrai que toutes les documentations lues ou observées furent très enrichissantes et instructives, tant dans la compréhension de la vie aquatique que dans son fonctionnement.  Jusqu’à maintenant je m’amusais même à estimer certaines pièces d’eaux selon leurs qualités, leurs biotopes…  à l’aide de règles simples de calculs :

-          Etang pauvre : 350kg de poissons à l’hectare

-          Etang riche : 800kg/ha

-          Bonne densité de carnassiers = 20 à 25% de la masse totale de poissons

-        etc

Mais la réalité du terrain est souvent plus parlante et plus vivante…

vidange 3439

L’AAPPMA de la Tanche de La Boulogne, dans laquelle nous évoluons, possède un étang de 5ha d’alevinage. Tous les ans au mois de Novembre/Décembre, l’étang est vidé pour un empoissonnement « gratuit » des lots de pêche.

Si habituellement utilisé pour frayère à brochets, cette année fût une année « pilote » avec l’introduction du sandre !

Une occasion à ne pas louper pour suivre mon poisson favori !

Les géniteurs:

DSCF1211DSCF1232vidange 3463vidange 3451DSCF1231vidange 3470

Il faut savoir que le sandre n’est pas l’espèce la plus simple à gérer dans un étang. Non pas qu’il est difficile de les maintenir, mais plutôt de contenir un bon équilibre du cheptel !

Le sandre est un poisson prolifique et dans un même temps instable.

Selon les années la reproduction est plus ou moins réussie et cela varie de 80 à 7000 alevins /ha !!! Autant dire que selon les bonnes ou mauvaises saisons, les alevins des autres poissons peuvent souffrir.

L’équilibre des populations peut alors très vite basculer et les quantités de poissons blancs diminuées aux grands désarrois des propriétaires. Il va de soit également que selon le nombre d’individus nés, la croissance n’est pas la même. Moins ils sont nombreux et plus la croissance est forte, avec l’inverse qui se produit dans le cas contraire avec une part du casse croûte restreinte par individus !

Qu’en est-il de cette vidange qui dès la veille, avait vu quelques micros sandres s’échapper de la pêcherie ?

DSCF1218vidange 3496

Avant d’annoncer les résultats, il faut savoir que l’étang avait juste été aleviné avec des géniteurs (blancs et sandres) pour permettre la meilleure reproduction possible. En aucun cas la vidange ne reflète la capacité réelle de production du plan d’eau (6 mois de vie) avec une sous-population loin d’avoir atteinte la saturation de l’étang (nécessité de 3/4ans de mise en eau).

-          1500kgs de fourrages

-          150kgs de sandres

-          16kgs de brochets

Sachant qu’il était plein à environ 3ha au lieu de 5, cela donne environ 560kg/ha au bout de 6 mois !

Penchons sur le cas des sandres !

Les résultats furent très intéressants puisque nous avons pu distinguer deux croissances distinctes!

Un premier lot de sandres (150 individus) mesuraient entre 30 et 35/37cm, le second lot (8kg) ne dépassait pas les 10cm (2500/3000 individus) !

vidange 3491vidange 3497

Cela s’explique !

En fait chez le sandre, en référence à une thèse de Nicolas Poulet (spécialiste et scientifique sur l’espèce sandre), les alevins au printemps se divisent en deux groupes.

Un premier qui se cantonne sur les bordures, où ils deviennent très vite carnassiers (ichtyophages) et un second qui part s’installer au large (poissons essentiellement zooplanctonophage). Le zooplancton étant moins calorique que le poisson, cela se traduit par une différence de croissance. A la fin de l’été, les sandres zooplanctonophages se rapprochent des bordures et subissent logiquement l’assaut des premiers.

Au vu de la taille des gardons retrouvés lors de la vidange, autant dire que les milliers de petits n’avaient rien à se mettre sous les dents au détriments des autres (30 à 35cm) qui avaient plus que profités !

Que peut-on imaginer comme rendement sur un étang ou lac avec un équilibre établi ? Que peut-on penser des rivières ou canaux ou les sandrillons sont systhématiquement ichtyophages ??

Je ne m'avancerais pas sur ces sujets mais l'année prochaine d'autres réponses viendront !

A noter également qu'au niveau croissance des quelques centaines de leaders, on est loin des courbes "moyennes" indiquant 25cm à 1été ! Sans parler des géniteurs mis à 60/65cm et mesurant maintenant, pour certains, pas loin de 80cm ainsi que des brochets tous calibrés à 43/49cm (1 été également)!

Quand les carnassiers ont de quoi manger et un milieu adapté à leurs modes de vies et de fonctionnement, ils sont capables de grossir et de se developper en des temps records. Gardons à l'esprit qu'au meilleur des cas, à un an, un brochet peut atteindre 65cm!

Si je voulais généraliser un peu plus, un sandre de 40cm ou un brochet de 50cm ne se sont pas, de ce fait, forcément reproduit!


Revenons-en au but de l'opération, l'alevinage des lots de pêche!

Sur la quantité de poissons récoltés, une majorité est partie complétée le cheptel de la rivière, une autre a été remise dans l’étang pour la reproduction et vidange 2012 !

DSCF1258vidange 3499vidange 3500vidange 3508

La suite en 2012!

Tag(s) : #Comportement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :