Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis l’open de Trémelin de l’eau a coulé sous les ponts (c’est le cas de le dire).

Le week-end dernier nous disputions nos deux dernières dates du championnat float-tube zone « Nord ». Deux manifestations qui avaient lieu à proximité de Troyes à l’étang de la Réserve. Le billet pour la finale était encore possible, à conditions de bons résultats.

Deux dates poissonneuses où nous nous classons respectivement 7 et 10ème le Samedi (1 brochet et 4 perches pour moi contre 1 brochet et 3 perches pour David) et 1 et 15ème le dimanche (3 brochets et 3 perches pour moi contre 4 perches pour David).

Une fin de saison à suspens et un billet pour la finale obtenu in-extremis. Prochaine étape, la finale à Mas-Chaban dimanche prochain (10 novembre) où je participerai à titre individuel mais également par équipe avec David pour défendre les couleurs du Baits Fishing Club Sud Vendée (avec John, Romain et Frédéric).

Les compte rendus de ce dénouement seront disponible prochainement (dans l’attente des photos).

En attendant, comme le titre l’indique, la météo ne nous a pas épargné !

Après 3 semaines intensives de compétition, nous n’avions pas eu l’occasion de repêcher nos secteurs de pêches habituels. Autant dire que cela a été une redécouverte et parfois même une surprise !

D’une eau légèrement croupie en rivière, nous avons retrouvé des niveaux hauts à la limite du praticable alors qu’en lac ; on a l’impression d‘être en pénurie d’eaux avec des sites à des cotes de -6m !! Un contraste surprenant sur-lequel, toute la pêche était à redécouvrir.

Tout commence lundi dernier où après 3 semaines de pêche du brochet, il était temps de redémarrer ma saison verticale, ne serait-ce que pour reprendre les habitudes et s’entraîner pour Mas-Chaban!

Avec Eric, nous avions pris la direction d’un lac de barrage sur-lequel j’effectuais ma première sortie de l’année. Sur le temps d’une après-midi, nous avons balayé les postes habituels en vain ! Nous avons trouvé de grosse masse de poissons blancs dans le lit du lac, au plus profond, avec très peu de carnassiers dessous. C’est en peignant les postes visuels de bordures (falaises rocheuses, arbres noyés…) qu’on a réussi à ferrer 5 sandres sur 8 touches en verticale (poissons de 35 à 55cm) et un brocheton.

1

Pas de techniques transcendantes, des postes marqués avec des poissons postés, bref rien de très concluants pour ce premier  « test ».

Le 2nd entraînement a eu lieu vendredi sur un nouveau lac avec Eric et le frangin. A notre grande surprise, la cote était à  -6m, beaucoup de bons postes assecs et des poissons très mobiles. Nous avons galéré toute la journée sous un temps exécrable !

Très peu de touches, quelques poissons (une 10aine) de petites tailles (black-bass, brochet, sandre et perche) et surtout aucune technique miracle.  En résumé et sans se voiler la face, nous n’avons pas trouvé la pêche !

2

Samedi matin changement de décor avec une pêche du bord en compagnie d’Alain et François où là aussi nous avons été confrontés aux aléas climatiques. Le poste sélectionné était impraticable (rivière en limite de crue) et le 2nd dans le même état !

35

Hors mis quelques perchaudes, il aura fallu user d’un plan de secours pour terminer la matinée avec 1 brochet chacun (de 55 à 65cm). Autant dire que l’après-midi, en solo, j’ai évité le secteur pour un nouvel entraînement en lac !

4

Mais les jours se suivent et se ressemblent… Comme la veille, je n’ai pas trouvé la pêche. Au gré de mes dérives, j’ai réussi à prendre quelques sandres mais rien de très gros et surtout sans cohérence entre les postes et les techniques… mais où sont-ils ?

Dimanche, pour mon dernier jour de pêche, je suis parti tester un nouveau secteur en compagnie de l’ami Philippe Benoist et deux de ces compères. Nouveau site, nouvelle pêche et enfin du poisson…

67

Dès la mise à l’eau des perches éclatent sur les bordures, dans le 1er quart d’heure plusieurs poissons (perches de 30/35cm et Sandrillons) sont capturés. Le contraste d’activité est juste énorme avec les jours précédents mais ne nous plaignons pas, nous sommes venus pour ça et c’est impeccable…

Sur l’ensemble de la journée, nous sortirons à 4 entre 100 et 120 poissons avec essentiellement des perches de 30/35cm (quelques poissons de 40cm) ainsi qu’un grand nombre de sandres de 25 à 45cm pour un maximum à 75cm (pas la photo).

10

Hors mis les perches qui étaient vraiment belles, nous n’avons pas vraiment réussit à trouver la pêche sur les sandres (beaux). Ce sont essentiellement des juvéniles que nous avons ferré (bon pour l’avenir) avec malheureusement la décroche de deux gros pépères pour moi.

Au niveau des techniques, quelques nuances sont vraiment ressorties du lot avec des animations spécifiques, quelques pistes sont envisageables…

89

Bien que d’un site à un autre, les contrastes peuvent être énormes et qu’en une semaine les conditions peuvent changer, je suis satisfait d’avoir trouvé - bien qu’aucun monstre - du sandre sur chacune de mes sorties (20aine de poissons). Si certains ont été ferré par hasard, d’autres ont vraiment été localisés sur des postes atypiques.

Affaire à suivre le week-end prochain en finale, j’ai hâte de reprendre les sorties loisirs !

En attendant, pas de nouvelles bonnes nouvelles, David est rendu sur les lacs Suisse toute la semaine à la traque des « Brocodiles ». Dans l’espoir qu’il fasse des beaux poissons (pas trop quand même ^^), un compte rendu sera disponible dans les prochaines semaines.

Tag(s) : #Session

Partager cet article

Repost 0