Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 18 septembre : Mission black-bass

 

C’est une nouvelle fois en compagnie d’Alain et Walter que nous partons en ce samedi taquiner les carnassiers. L’objectif du jour, prendre des gros black-bass, spécimens que nous avions repérés il y’a quelques semaines.

 

Malheureusement à notre grande stupeur, les lieux ont considérablement changé. Les postes qui étaient auparavant occupés par les black-bass se retrouvent être assecs !

Les structures visibles et facilement repérables pour une pêche ciblée du bass ont diminué par 10 !!!!

 

La pêche risque d’être compliquée mais on relève le défi !

 

Les techniques du jour seront incontestablement des pêches à gratter, Jig et texan entre autres afin de pêcher toutes les structures noyées où les bass devraient stationner.

Après un peu plus d’une heure de pêche, je capture un premier black-bass de 25/30cm au jig suivis d’un poisson similaire pour Alain. Néanmoins le moral n’est pas à son plus haut niveau ! Il fait frais, les postes sont inexistants, on pêche dans le vide et on ne trouve pas de poissons mordeurs!

Encore une fois dans ces situations, le groupe se scinde en deux : moi et Alain VS David et Walter.

 

Il est un peu plus de 10h, le soleil commence à réchauffer la surface de l’eau et les rares bordures rocheuses commencent à être ensoleillées !  Et de la manière la plus logique possible, les black-bass commencent à se poster.

Au départ, il ne s’agissait que d’un ou deux poissons mais vers 12h/12h30, les individus étaient régulièrement dispatchés sur des zones distinctes (très restreintes).

En grattant et insistant méticuleusement les postes, avec Alain nous capturons une grosse dizaine de poissons. Pour l’essentiel des black-bass de 20/25cm à un peu plus de 35cm ainsi que quelques perches.

 

100 3128100 3119

 

 

Juste avant la pause midi, nous rejoignons l’autre morceau de l’équipe constitué de David et Walter. Moins de chance pour eux, seulement deux poissons de capturés et hélas deux gros de décrochés.

 

Nous décidons alors d’inverser les postes pour une petite heure avant de manger.

David et Walter capturent alors 2 ou 3 black-bass, tandis qu’avec Alain nous reprenons 4 ou 5 black-bass, quelques perches et un sandre.

 

100 3124100 3130

100 3131

 

La matinée fût difficile mais à midi le bilan est très correct avec environ 20 black-bass (6 seulement qui maillent), une dizaine de perches maillées et un sandre en seulement quelques heures d’activités !

 

Après de longues hésitations, nous décidons de nous rendre dans d’autres lieux pour l’après-midi pêche qu’il nous reste à faire.

Là aussi, nous pouvons noter un niveau très bas et un manque impressionnant de structures en bordures. Après un début à  quatre un peu laborieux, je prendrais 2 black-bass contre des perches maillés pour David.

 

100 3134

 

Chacun décide alors de changer de stratégies. David et Walter décident de partir voir si les sandres répondent présents dans les grands fonds. Alors qu’avec Alain, un peu flemmard (on peut le dire) pour palmer. On décide d’insister sur une grande zone nous semblant propice.

Malheureusement et c’est dommage, le courage de David et Walter ne sera récompensé que par des perches.

 

Tandis qu’avec Alain, nous sommes restés toute l’après-midi sur des poissons « pseudo actifs ».

Ces derniers n’étaient pas franchement mordeurs, mais en insistant bien, nous finirons par en ferrer un bon nombre. Ainsi, nous capturerons 5/6 black-bass et quelques perches avec un grand nombre de décrochés !!

 

A noter également, la grosse correction que j’ai reçu au jig. Après un ferrage en règle s’en est suivis 10 bonnes minutes de combat hasardeux! De longues minutes de doute (5/6mn sans voir le poisson), pour finalement contempler une grosse carpe. Un peu de regret sur la nature du poisson néanmoins un gros combat sur ma canne light 2-8gr où j’ai subis de A à Z.

 

100 3141100 3145100 3146

 

Petit bilan :

 

Malgré une bonne journée entre amis avec en prime le beau temps, les poissons étaient très durs à localiser et à faire mordre. La pêche a été très sélective sur certaines techniques et formes de leurres sans réellement noter une quelconque agressivité des carnassiers.

 

Les niveaux bas en sont pour beaucoup, puisque le poisson est concentré et gavé. Par endroit l’impression de pêcher dans le vide était palpable (fond plat et uniforme sans obstacles !).

Au niveau des poissons, nous touchons 25/30 black-bass, une quinzaine de perches et un sandre. En revanche la taille des captures est tirée par les cheveux. Mise à part les perches qui étaient maillées, les black-bass mesuraient majoritairement entre 25 et 30cm avec seulement 10 poissons qui maillaient pour un max à 35/40cm !

 

Dimanche 19 septembre : Test

 

Il y’a un coin qu’on adore et qu’on connaît par cœur où nous n’avons pas mis les pieds de l’année. Pourquoi ? Comment ça se fait ?

 

Et bien on va dire que l’attrait du site a considérablement augmenté. La faute à qui ? Et bien on va dire un peu à tout le monde mais également la notre.

 

On croît faire plaisir en partageant le coin avec des amis, mais au final ils deviennent accrocs et finissent par aller que là-bas ! La population de poissons est toujours présente mais la pêche a pris un sacré coût ! Des poissons qui s’éduquent et qui désertent les postes habituelles, des techniques au début efficaces qui ne valent plus rien aujourd’hui…  tout le travail amont est à refaire !

 

Enfin bref passons,  nous n’avions qu’à éviter de montrer le coin.

 

L’objectif du jour était de repêcher ce site ! Rien d’évident puisque nous ne connaissons ni le niveau des eaux, ni même les postes occupés.  Nous marquons tout de même un bon point en sachant quels techniques étaient à proscrire ^^.

 

Nous avons pêché sur une durée d’environ 4h, temps durant lequel nous avons galéré !! Néanmoins avec un peu de jujottes et d’imaginations, nous prenons une petite quinzaine de poissons, perches pour l’essentiel.

Les poissons pour lesquels nous étions venus, étaient évidemment intouchables. David finira néanmoins par prendre ces 2 black-bass (un seul de maillé) et moi mes 3 sandres (2 maillés à 40/41cm !!!!!). Des touches nombreuses mais inferrables, des poissons suiveurs mais pas enclin à mordre.

Pour ma part une seule touche très franche qui se solde par la capture d’une deuxième carpe dans le week-end ^^. Moins grosse que la veille, 2kg celle là, mais qui m’a fait rêver un court instant à la prise d’un gros sandre !

 

Deux des trois sandres:

PIC 0001PIC 0004

 

Un des deux bass à David (celui qui maille):

PIC 0009

 

 

Enfin voilà pour ce dernier week-end avant la date AFCPL de Saint Vincent sur Graon. La pêche a été dans l’ensemble difficile. Des poissons mobiles et concentrés, qui une fois localisés, étaient très durs à décider !!

Le week-end reste tout de même prolifique avec pas mal de poissons de capturés mais qualitativement parlant, aucun beaux poissons de pris.

Partager cet article

Repost 0