Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une courte semaine de 3 jours de boulots, un long week-end en perspective, quoi faire d'autres qu'un gros week-end pêche de 4 jours !!

 

Le planning était très serré, les déplacements importants, mais au final on a passé un très bon week-end. Une très bonne ambiance entres amis, de bons moments de rigolades, enfin bref un week-end qui restera gravé dans nos mémoires, aussi bien d'un point de vue pêche ( le but principal quand même) que du côté amical des sorties.

 

Grand merci à Fred R, Thierry, Théo et Fabien.

 

Revenons en à la pêche, Jeudi était la seule journée "repos", après une bonne nuit de sommeil et un réveil tardif. On décide de partir tranquillement à la pêche dans le Nord Loire sur des coins abandonnés depuis quelques années par nos leurres.

Le début est assez décevant, pas d'activités, pas de tapes. Serait-on venu pour rien ??

 

Après avoir tenté Buster, Spinner et autres leurres parmis les champs d'herbiers. David tente le tout pour le tout en balançant une basirisky.

Le premier lancer est tout de suite révélateur, le leurre fait à peine 1m en surface qu'un brochet se rue dessus. Ce dernier se loupe une première fois, revient à la charge, rebelote. Pour une dernière et troisième attaque où il finira par se piquer. Malheureusement malgré la violence de l'attaque, le poisson d'un peu plus de 70cm se décroche dans les bottes. Un peu plus loin, David refait monter devant des nénuphars un brochet d'une soixantaine de centimètres sans suite.

En cours de récupération dans la peste d'eau; on aperçoit une vague et un gros remous. Après plusieurs passages sur le spot, le brochet surgit avec une très grande violence sur la basirisky de David et dans un même élan rush vers les herbiers. Il s'agit d'un très joli brochet, après un treuillage en force des herbiers, David décapote avec ce superbe brochet:

 

DSCN2579

 

brochet

 

Après tant d'émotions dure de se reconcentrer, toujours est-il que le week-end commence super bien.

 

Par la suite, sur une bordure rocheuse, David me fout un deuxième poisson dans le nez en weightless en capturant un black-bass de 25/30cm:

bass21

 

Néanmoins je recolle au score 5mn plus tard en décapotant sur la même bordure, également en weightless sur un black-bass de 20/25cm:

bass1

 

Sur le restant du parcours, nous reverrons quelques black-bass, dont deux jolis mais imprenable. Je terminerais juste la session avec un brochet de 55/60cm en weightless. Pas de photos car le poisson était pas beau, maigre, abîmé, le bec tordu vers l'avant, en résumé un brochet qui je pense ne fera pas long feu.

 

Pour une première journée, ce n'est pas terrible avec au compteur seulement 4 poissons, 2 black-bass et 2 brochets. Néanmoins le beau brochet de David remet les pendules à l'heure et remotive pour les sorties suivantes.

 


 

Vendredi matin, le réveil sonne à 6h, RDV pris avec Thierry et Fred R pour une journée float tube.

On commence les premières heures à 3 avec Thierry, Fred nous rejoignant qu'en milieu de matinnée. La tempérarure de l'eau n'est pas très haute, puisqu'elle n'est qu'à 14°C.

Après une première approche des coins, les poissons ne semblent pas très coopératifs. On décide alors de se séparer, David part de son côté, alors que moi je pêche avec Thierry.

Malgré la polyvalence des techniques, David en drop shot, moi en verticale, thierry en alternance entre LS et Spinner, nous n'enregistrons aucune touche.

 

Tout en espèrant une montée d'activité en fin de matinnée et en après-midi, on poursuit notre prospection. Alors que je pêche lentement au fond et que j'aborde un tombant rocheux de + 5m de profondeur. Mon échosondeur m'indique du poisson à mi-eau, je décide (sans changer de technique) de "verticaliser" à 2m sous la surface. Après plusieurs passages, j'enregistre une touche très violente, sanctionnée aussi sec d'un ferrage appuyé. Alors que je pense avoir piqué une belle perche entre deux eaux, c'est un sandre de 45/50cm qui monte en surface:

1-2

   

Suite à cette première capture, avec thierry on décide de refaire quelques dérives sur le spot, mais nous ne réenregistrerons aucune autres tapes.

On décide alors de faire demi-tour pour rejoindre David et Fred, fraichement arrivé. Après rapide discussion des premières analyse du jour, David nous annonce la prise d'un sandrillon, d'un brocheton et de deux perches. Finalement les poissons sembleraient être réveillés !!

 

Nous partons de ce fait à 4 sur un autre secteur de pêche. Nous avons pêché plusieurs postes prometteurs: cassures, plages... mais en vain.

On arrive alors sur des postes moins profonds mais encombrés. J'enregistre un epremière touche, après ferrage c'est un petit sandre d'une trentaine de centimètres qui se décroche en surface. En continuant la dérive, après un petit skipping dans les branches, à la descente de mon leurre je me fais gober violemment. Ferrage, c'est pas vilain, je vois un joli éclair, je crains à la coupe d'un brochet. Mais après quelques secondes, un joli sandre transperse la surface, poisson mesuré à 63cm ( Photo en attente de reception)

 

 

Après rapide analyse, poisson est assez élancé sans être maigre. Surement une femelle et au vu de son physique, tout comme le sandre pris 1h auparavant, la fraie est terminée. Place maintenant à la réalimentation, les sandres semblent en plus être très actifs, très bonne chose ça.

 

Sur les quelques heures qui suivirent à nous quatre ne verrons aucun autres poissons, pas de brochets en bordure ( pas faute d'avoir insisté) ni de perches ou de sandres. David arrive tout de même en verticale sur une structure rocheuse à capturer de son côté deux sandres de 50cm, eux aussi avaient finis de frayer depuis pas mal de temps.

 

Après concertation mutuelle nous décidons de revenir en arrière. Je décide alors de retenter le poste ou j'avais capturé le sandre à l'aller. Au bout de 10lancers je ressens une touche violente, ferrage et il est piqué. Un nouveau sandre de 45/50cm me rejoint:

3-1

 

Après l'heure qui a suivit a été un festival de touches, 9 sandres de capturés avec quelques loupés. David en prendra un de 35cm, thierry un de 50/55cm, Fred R deux de 50 et 60cm, et moi 3 autres sandres de 50 à 60cm, David prendra également 3 black-bass autour des 25cm avant de partir.

 5-2

6-1

 

 

Petite journée sympathique:

- Julien (moi): 6 sandres maillés de 45 à 63cm et quelques loupés et décrochés.

- David: 4 sandres ( 2maillés), 3 black-bass (non maillé), 2 perches et un brochet (non maillé).

- Thierry: 1 sandre maillé de 50/55cm.

- Fred R: 2 sandres maillés de 50 et 60cm.

 

Je tiens à préciser ( je vois déjà les mauvais langues arriver). Dans le lot très peu de poissons encore noires ou en perdition de leurs couleurs. Les sandres étaient des poissons en activité alimentaire, néanmoins ces captures ont permis de voir qu'il y'avait encore quelques retardaires sur les nids ou venant juste d'y sortir. Mais le gros de la reproduction est terminée, les chaleurs d'avant l'ouverture ont permis au sandre de se reproduire tranquillement, le refroidissement ayant juste décalé certains couples, ce qui fait que pour certains poissons la fraie a été plus tardive que pour les autres. Nous avons pu d'ailleurs voir des boules entières d'alevins de poissons blancs ( gros comme des têtes d'épingles) mais également quelques bancs de 15/20 alevins de poissons carnassiers. Ces derniers mesuraient 1.5 à 2cm à tout casser, et adoptaient la posture d'arrêt typique des alevins de carnassiers. Après une rapide observation dans les palmes, je ne peut pas le certifier, mais pour moi c'était des petits sandres ???

DSCN2600

 


 

 

Le week-end avance vite, et c'est déjà en ce samedi matin que nous repartons à la pêche. Cette fois-ci dans le superbe bateau de Fabien au canal de Nantes à brest. Mission perche, brochet et black-bass, ces derniers n'étant pas prêt de se reproduire au vu de la température des eaux: 12°C.

 

Pour cette sortie et le confort de pêche ( bateau aménagé bassboat), nous avons tous pu emmener nos fagots de cannes et nos caisses de leurres pour pêcher efficacement. Au départ de la sortie, c'est dans un bateau "un peu chargé" que nous embarquons:

DSCN2610

DSCN2612

 

Et notre capitaine:

DSCN2620 

 

Après le montage des leurres sur toutes les cannes, nous nous orientons vers les premiers coins.

La pêche commenca difficilement, d'une: à trois en power fishing il faut se roder (croisement des lancers), et de deux la précision était loin d'être parfaite.  Nous avons ainsi pu jouer plusieurs fois avec les écureuils ( les connaisseurs comprendront).

 

 Les premières dérives étaient donc hasardeuses, mais au fur et à mesures les choses se sont mises en place pour commencer (ENFIN) les choses sérieuses.

DSCN2613

 

Rapidement je décroche un joli black-bass, faute d'un ferrage appuyé. Poisson qui restera dans la gorge puisque derrière nous ne verrons rien de la matinée.

 

 

Nous décidons alors pour le restant de la journée de changer de stratégie et de monter sur d'autres coins ( merci le  moteur thermique):

 

DSCN2618

 

Mais les choses sont aussi difficile de ce côté là, non seulement aucun poissons actifs en bordure mais également un vent nous poussant dans des dérives trop rapides. Néanmoins, juste avant la pause midi, je ferre et sors le premier poisson à la craw en weightless:

DSCN2616

DSCN2617

 

Suivis d'un deuxième (petit) en mangeant:

DSCN2626

 

Ces deux poissons nous permettent de repartir serein pour le reste de l'après-midi. Malheureusement, nous aurons beau prospecter miticuleusement les bordures. Nous ne ferons que loupés et décrochés de nombreux poissons ( Moi et Fabien):

DSCN2628

DSCN2627

 

Alors que Fabien loupe un joli black-bass sur une touffe d'herbiers, David enregistre sa seule et unique touche de la journée. Mais David concentré dans sa pêche ne loupe pas sa chance:

DSCN2631

DSCN2629

 

Par la suite malgré tous nos efforts, nous ne ressortirons aucun autre poisson.

DSCN2632

 

Un peu blasé de cette journée, avant de partir nous décidons de tester quelques coins du bord.

 

Les poissons présents répondaient encore une fois très mal, j'enregistre 5 attaques loupés de black-bass pour ne réussir à ferrer qu'un jeune brochet:

DSCN2639

 

Une journée difficile, très peu de poissons de sortis, beaucoup de loupés et décrochés, mais une excellente ambiance sur le bateau a permis de tenir la journée.

 


 

Dimanche

 

Pour ce dernier jour, c'est en compagnie de Théo que nous ferons pêche.

Encore une fois ( je me répête) nous avons pêché dans un eau froide, 13°C en moyenne.

Le début de la pêche c'est révélé très compliqué, eau trouble, eau froide, pas d'activité.

C'est en pêchant en grattant ( pour ne pas changer) le long d'une sructure rocheuse que je ressens une légère masse, après ferrage je sais déjà de quoi il s'agit, un sandre de 45cm:

DSCN2640

 

Malgré la présence de nombreux echos, je ne reverrais rien d'autres sur ce spot.

David un peu plus loin se fait malheureusement sanctionner par une jolie coupe d'un beau brochet.

 

Dans l'heure qui suivit, aucun de nous n'auront de signes de vies. Nous décidons alors de redescendre en aval en changeant de berges.

J'arrive alors sur un tombant rocheux, plateau peu profond (1m) avec cassure sec vers des fonds de 3m. Après avoir gratté tout doucement sur le plateau, je sens mon leurre descendre la cassure. Pas le temps de toucher le fond que je me prends une décharge très violente. Après ferrage il s'agit encore une fois d'un petit poisson (45/50cm) mais quel bonheur cette touche, façon coup de fusil:

DSCN2645

 DSCN2647

sandre

 

Malgré de nombreux echos sur la cassure, je ne prendrais que ce sandre là. Sans insister longuement je rejoins David et Théo loin devant pour manger.

 

Après la pause midi, on réattaque avec conviction, néanmoins les poissons sont pas actifs, je prendrais dans l'après midi seulement deux petits black-bass et deux perchettes, avec le loupage en beauté d'un black-bass de + 45cm.:

DSCN2648DSCN2651

 

David de son côté décapote avec un petit bass:

IMGP0393

 

Suivis d'un deuxième plus gros, étant seul aucune photo ne sera prise pour David. Mais ayant fait un repère sur sa canne, nous pouvons mesurer à la maison le poisson.

Finalement ce n'est pas 54cm comme annoncé en pliant mais un poisson plus proche des 45/50cm qu'il a pris au jig.

 

Théo lui de son côté prend un joli black-bass et un sandre, il loupera également un gros black-bass dans un arbre noyé.

 

A noter également, que nous avons pu encore une fois voir des petits carnassiers de l'année sur les bordures. Poissons de 2-3cm, un peu plus gros que ceux vu Vendredi. Sans hésitation, il s'agit de petits sandres de l'année, je dis sans hésitation car nous avons pu assister à des chasses de perches et jeunes black-bass sur ces alevins un peu plus gros. J'ai ainsi pu prendre en surface un jeune sandrillon mourant ( déjà la présence de petites canines), signe qu'ici aussi la reproduction est terminée depuis déjà pas mal de temps.

 

Petite photo d'un jeune sandre en mode plantage de canines dans un alevin de blancs:

SP_A0224.jpg

SP_A0225.jpg

 

 

C'est sur cette dernière sortie que nous terminons notre week-end. Dans l'ensembles des poissons peu actifs, néanmoins quelques uns sont venus recompenser nos efforts.

Au total en ce qui nous concerne:

- Moi (Julien): 8 sandres, 5 black-bass, 2 brochets et 2 perches.

- David: 4 sandres, 4 black-bass, 2 brochets et 2 perches.

Grosso modo 29poissons pour 7/8 décrochés et une dizaine de tapes loupés.

 

Partager cet article

Repost 0